Qu’arrive-t-il aux couples musulmans ?

11
Crédit photo: Truffe et compagnie

Crédit photo: Truffe et compagnie

As salamou ‘aleykoum chères lectrices d’Oum Soumeyya ! Je suis de retour après un petit temps d’absence. Le thème que nous aborderons aujourd’hui se rapporte au mariage des musulmans. Depuis quelques temps, c’est un sujet qui me trotte dans la tête. Lisons ensemble ce qui suit inchaAllah.

Il y a un mois, ma maman est allée rendre visite à la mère d’une de mes amies d’enfance. Le jour où j’appelle ma maman, je lui demande si tout s’est bien passé et si elle a des nouvelles de mon amie : ‘Malheureusement, elle s’est divorcée…’ me dit-elle d’une voix très triste. Je n’arrivais pas à y croire. Ça ne fait pas longtemps qu’elle s’est mariée pourtant. Depuis peu, je n’ose plus de demander des nouvelles de personnes de peur d’entendre ce genre de chose. Samedi passé, nous avons eu avec mon époux l’occasion de rencontrer une personnalité importante qui nous a parlé du mariage. Cette personne nous dit ‘Il y a quelques jours, j’ai rencontré une avocate qui m’a dit que dans les listes d’attentes des personnes qui vont divorcer, il y a des pages et des pages de noms de musulmans’. Posons-nous donc la question qu’il faut poser : ‘Qu’arrive-t-il aux couples musulmans ?’ qu’ils soient jeunes ou plus âgés, puisqu’un divorce a même lieu après 30 ans de mariage.

Lorsque nous analysons brièvement la situation des musulmans, il en ressort ceci : les jeunes ont tout ce qu’ils veulent à portée de main. Leur seul but est de beaucoup travailler afin de se payer des vacances, des vêtements, de la décoration, des meubles très chers. Les jeunes ne s’aiment plus fillah, ils s’aiment fiddounya. Ils s’aiment pour l’éphémère. Ils ne s’aiment plus pour l’éternel. Et quand ce dounya disparaît, qu’un des deux conjoints perd son travail, qu’il y a des soucis financiers, c’est le divorce. Même avant le mariage, on nous parle de divorce, alors qu’avant, on ne nous en parlait jamais, c’était le mot interdit qu’il ne fallait pas prononcer. Ne pas parler de malheur. Aujourd’hui, on en parle tout le temps. Ça peut arriver à tout le monde, personne n’est protégé.

Avez-vous déjà remarqué ? De nos jours, lorsque deux jeunes se marient, le jour du mariage, tout doit être parfait ! Lorsque je dis parfait, je n’exagère pas. Dans l’appartement du jeune couple, il y a tout de A à Z. Durant leur mariage, il n’auront pas besoin de mettre de côté pour l’une ou l’autre chose. Ils ont déjà TOUT et même en surplus. Pas de motivation pour se dire : dans quelques mois, j’aurai mon lave-vaisselle. On va un peu attendre, et puis, nous achèterons une voiture. Le prochain achat que nous ferons, ça sera une garde-robe pour la petite. Non, tout est déjà là. Cet acharnement pour atteindre la ‘perfection’ dans tous les domaines anéantis les jeunes. Avoir la plus belle femme, être la plus belle, avoir les plus beaux vêtements,… Des êtres humains qui se mettent un fardeau sur les épaules qu’ils ne pourront pas porter durant très longtemps.

Le jour du mariage, c’est le jour de la désobéissance. Le jour de l’orgueil. Le jour du gaspillage. Le jour du faux. Le jour de la fornication. Le jour de la débauche. C’est une fête organisée pour rendre le diable (le maudit) heureux. De A à Z. Un jour où la prière est oubliée et négligée. Un jour où on peut entendre ‘je n’ai qu’une seule fille/fils, c’est mon jour aujourd’hui’. La maman voilée qui enlève son foulard et se maquille. Mixité, danseuses, alcool, musique. PAUSE !

Oui, c’est l’état de notre communauté. Qu’attendre d’un mariage bâti sur la désobéissance ? Qu’attendre d’une épouse qui a dansé le jour du mariage avec les amis du marié ? Qu’attendre d’un époux qui a effleuré les amies de la mariée ? Pensez-vous qu’il sera ‘sage’ durant le mariage ? Avec Internet à la maison ? Non, vous êtes sérieuses !? Un homme qui a des dizaines d’amies sur Facebook. Une femme qui a aussi des dizaines d’amis sur Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux. Une nouvelle génération qui veut être libre durant le mariage. Mais au fait, quelle est la définition de ce concept de liberté ? Pour ces jeunes couples : c’est la désobéissance à leur Seigneur qu’ils camouflent sous le nom de ‘liberté’.

Le conseil que j’aimerais vous donner aujourd’hui : beaucoup de femmes se plaignent de l’état de leurs maris. Il ne prie pas, il est sans cesse devant la télévision en train de regarder des séries, il est accro à Internet. Il faut que chacun se remette en question. Tout ceci est la conséquence des négligences et désobéissances de toute la communauté. L’impudeur ne pourra jamais se transformer en pudeur en si peu de temps. Le secret de la réussite d’un mariage, c’est l’obéissance au Seigneur et bien sûr, la patience. Le mariage est une épreuve en soi. Mes sœurs, plus vous vous rapprocherez d’Allah, plus il vous offrira l’être cher dont vous rêvez. Comment un couple qui n’obéit pas à Allah, qui ne sait pas déguster la prosternation durant la prière pourrait-il durer ? Tout en étant musulmans, les gens essayent de mettre leur Islam de côté et vivre comme des mécréants. Cette incompatibilité donne lieu à ces brisures de couple. Bien sûr, il y a des exceptions: une sœur très pieuse sera très éprouvée par le comportement de son mari; tout comme un homme pieux et respectueux aura une vie de couple douloureuse. Qu’Allah aide ces personnes. Qu’Allah aide tous les couples à avoir une vie de couple harmonieuse!

Note : Très prochainement, sur Oum Soumeyya, vous lirez la chronique d’une psychologue qui a accepté de partager son savoir sur divers thèmes. Suivez-nous ! De belles choses vous attendent inchaALlah !

Ecrit par : Oum Soumeyya

Partagez.

À propos de l’auteur

11 commentaires

  1. Salam aleykoum,

    Je suis d’accord avec ton article sur la plupart des points, mais dire « tu as le mari que tu mérite » ce n’est pas juste pour certaines soeurs. C’est une phrase que l’on entend souvent et qui en fait culpabiliser plus d’une, lorsqu’elles se retrouvent victimes d’abus, etc.

    C’est en fait une interprétation populaire d’un verset coranique qui peut avoir plusieurs sens (« aux mauvais hommes, les mauvaises femmes », etc.) qui conduit à ce genre de réflexions.

    J’ai vu tellement de femmes souffrir à se demander ce qu’elles avaient fait de mal pour mériter un mari violent ou indifférent…Allah est certes Juste, mais la justice suprême ne se vivra pas dans cette vie.

    Bref, attention aux raccourcis! Mais sinon très bon article :)

  2. Salam Aleikoum ma soeur. Tu as bien raison sur biens des points. Dans nos sociétés modernes ont n’a plus le culte de l’effort.. .on veut tout tout de suite et si la personne qui partage notre vie ne correspond à nos « idéaux » (deja ca c’est une erreur en soi) on zappe ou on est en désaccord. bref shaytane est là pour désunir il faut le savoir et grace à notre naif qu’il connait si bien… il s’arrange tjrs pour que d’une situation anondine cela en devient une grosse histoire de désaccord. enfin voilà… c’est evident que le mariage est un chemin à 2 avec ses epreuves et l’apprentissage à la sagesse et l’indulgence.
    barakhallahoufik ma soeur

  3. Selam aleyküm. Je pense également que l’avis selon lequel « chacun a le mari qu’il mérite » devrait être nuancé. N’oublions pas que ce bas monde est une épreuve et que certaines soeurs se doivent de patienter face à leur mari.
    Les chemins menant à la fornication, et particlièrement le regard, constituent certainement l’une des plus grandes causes du divorce. C’est pourquoi nous nous devons de limiter au maximum la visite des lieux mixtes.

    • Et n’oublions pas aussi que dans certains cas, le divorce est la solution. Car encore là, certaines sœurs n’osent pas divorcer et pensent qu’elles doivent être patientes envers et contre tout. Or Allah nous a autorisé le divorce pour une bonne raison. Dans le fond, à chacun d’être honnête avec sois-même: suis-je en train de vivre une situation impossible dont je dois sortir ou est-ce que je manque simplement de patience et de volonté pour travailler à améliorer ma relation et à supporter les petits défauts et faiblesses de l’autre?…

      Je m’excuse si j’ai l’air d’aller un peu à contre-courant de cet article. Je suis VRAIMENT en accord avec l’idée générale de l’article et les arguments qui y sont développés restent très pertinents. Mais on entend souvent ce discours dans la communauté et il y a trop de femmes qui pensent que ce serait mal de divorcer, alors que leur mari les traite de façon vraiment indigne et irrespectueuse (sans nécessairement aller jusqu’à la violence physique, mais quand même…). Quand une femme prend son courage à deux mains et se décide à divorcer (après de longues hésitations, réflexions, etc.) tout le monde essaie de l’en dissuader, sans même connaitre sa situation. Certaines culpabilisent et changent alors d’avis…et décide finalement de rester dans une relation abusive. Bien entendu les conseils donnés par l’entourage le sont de bonne foi, mais ils font des dégâts. Il faut donc ajuster le discours en fonction de la personne que l’on a en face de nous et surtout, ne pas oublier que chaque cas est particulier et mérite une solution adaptée (parfois, le divorce).

  4. Selam aaleikum oukhty baraka ALLAH ufik pour ce beau rappel cest totalement vrai a nous de suivre notre religion comme il le faut nous préserver du mal ALLAH ihdina amine.

  5. Salam alaykom.
    Je rejoins entièrement Pensée d’une musulmane.
    Je suis d’accord avec l’idée générale de ton article (le couple bâti sur l’apparence et le gaspillage n’est pas celui qui tient le plus longtemps).
    Mais les raccourcis sont faciles et nous nous devons de faire très attention aux messages que nous passons…
    Tous les couples divorcés ne sont pas forcément des désobéissants et le divorce est autorisé dans notre religion el hamdoulilleh.
    Je connais un couple qui a divorcé après 6 enfants et plus de 25 ans de mariage parce que pendant 25 ans un des membres du couple vivait très malheureux.
    Et pire encore.
    Et parce qu’on a fait du divorce quelque chose de tabou (dans le pays où ils vivent), cette personne continuait de vivre sous les coups…
    Il y a aussi des mariages qui sont décidés par des personnes extérieures au couple, des mariages résultant de viols… Ne stigmatisons pas les couples qui divorcent…
    Et que Dieu nous en préserve.

  6. Salam aleykoum, les couples de nos jours ne fonctionne plus car dans le couple on ne veut plus faire d’effort ( des deux cotés) l’orgueil a pris le dessus la personne qui a tord ne veut pas reconnaître son erreur, pour un rien on divorce c’est devenu presque une mode 6 mois , 1 ans mariage et hop!!! divorce de plus Comme vous l’avez bien mentionnés dans l’article les couples de nos jours ne sont plus basés sur l’amour de Dieu mais sur la Dounia il y a des couples qui se disputent pour de l’argent ils ont chacun leurs compte en banque comme si ils avaient déjà prévu une roue secours si sa se passe mal (divorce) comment voulez vous que Dieu mettre la bénédiction dans le couple si dès le départ il y a des calculs dans tout les sens du terme je parle par expérience dans des couples ils se disputent pour les factures toi tu payes ça moi je paye ça se mois ci etcc !!!! à entendre ses disputes pour l’argent on a l ‘impression que l’on va emporter l’argent dans notre tombe Que Dieu nous préserve…

Laisser un commentaire