Le juste milieu

4
Crédit photo: Pinterest - Pink and Red

Crédit photo: Pinterest – Pink and Red

 As salamou aleykoum mes sœurs ! Aujourd’hui, j’aimerais aborder un thème qui me tient à cœur. On entend souvent les femmes raconter leurs problèmes de couples. Toutes sortes de problèmes. Des plaintes. Des femmes qui ont raison. D’autres qui ont tort. Et des femmes qui ne sont pas satisfaites de leurs vies, que d’autres voudraient avoir. Néanmoins, nous oublions toujours que pour régler un conflit, il faut toujours avoir les deux versions des événements.

Le problème dans les couples est qu’il y a une absence de communication. Les époux veulent, par leurs gestes, comportements et insinuations que celle/celui qui se trouve d’en face d’elle/de lui comprenne directement et déduise des choses pour remédier aux problèmes.

Vous n’allez pas me croire, mais les gens qui habitent au même étage que moi dans l’appartement qui se trouve à côté du mien se disputent tous les jours. Quand je dis tous les jours, il n’y a pas d’exception à cela. Et je me suis rendue compte que leur cuisine se trouve à côté de notre salon. Et en général, une cuisine est carrelée. En conséquence, ça résonne beaucoup plus que dans les autres pièces et on entend, bien que je ne le veuille pas, la plupart des choses qui s’y disent. Une maman qui crie tout le temps. Et malheureusement, les enfants ont pris cette habitude de leur mère de se faire comprendre en criant. Ils croient qu’il faut communiquer de cette façon et imitent leur mère. Je ne connais pas cette dame, mais on m’a dit qu’elle a beaucoup d’enfants. Et je l’avais compris puisque très tôt le matin, je l’entends utiliser un mixer. Elle prépare sans doute la soupe des enfants. Eh bien cette même dame, une maman musulmane débordée, je l’entends souvent pleurer. ‘J’en ai marre, qui va m’aider, je suis fatiguée…’. J’avoue que ça me fait de la peine, parce que j’entends également ses disputes avec son époux.

Une chose que j’ai remarquée, c’est que beaucoup de couples n’arrivent pas à régler les conflits du passé. Des petites choses, des détails vus comme anodins sont sans cesse repêchés du passé et mis à la lumière du jour. Des événements non digérés par l’époux ou l’épouse ou même les deux enflamment sans cesse les conversations du couple qui est toujours en conflit.

‘Tu m’avais dit ça…’

‘Ta mère m’avait fait ça et tu ne m’avais pas défendu…’

‘Tu n’as pas changé depuis autant d’années, depuis le premier jour du mariage tu me fais vivre ça,…’

‘Si j’avais su, je ne t’aurais pas épousé…’

Nous n’arrivons pas à tourner la page, parce que des blessures du passé n’ont pas encore été guéries. C’est une des raisons pour laquelle il est impossible au couple d’avancer sainement.

Mais comment guérir ces blessures du passé ?

Il y a bien sûr des solutions. Je vous proposerai une belle technique qui fonctionne parfaitement. Cependant la règle d’or de celle-ci: garder son calme et laisser celui qui parle s’exprimer et terminer ses phrases. C’est une règle difficile à respecter mais sachez que ceci doit être un moment d’échange et non un monologue, ni une partie de cri et dispute. Sinon, cela ne servira strictement à rien.

Ce dont vous avez besoin : Deux feuilles de papier et deux crayons.

Tracez y deux colonnes. L’une des colonnes s’intitulera ‘Ce qui me dérange en toi/ce que je n’ai toujours pas pu accepter‘ et l’autre s’appellera ‘ce que j’aime en toi‘. Ces deux colonnes ont leur importance puisqu’il faut un équilibre. Dire uniquement du négatif sur une personne peut être très blessant. Le positif sera en quelque sorte le baume du moment. Les époux doivent, chacun de leur côté, noter brièvement sur une feuille ou par ordinateur tout ce qui les a blessé et qu’ils n’ont toujours pas pu digérer malgré le temps passé après ces événements. Ce tableau peut être rédigé en plusieurs jours pour qu’il soit complet et que la page soit vraiment tournée après cette conversation. A quoi cela servirait-il d’y ajouter sans cesse des éléments et de dire ‘Ah oui, j’avais oublié de noter ça dans le tableau…’. Cela peut concerner des choses qui ont eu lieu récemment ou encore des événements du passé dont on n’a pas forcément discuté calmement. Dans cette liste, chaque époux peut aussi insérer tout ce qui le dérange chez son conjoint. Ceci doit bien sûr être fait dans le respect de l’autre. Lorsque la liste de chaque époux sera prête, et que les enfants dormiront, les époux discuteront point par point de ce qu’ils auront noté. Chacun aura droit à la parole.

Les époux se mettront l’un en face de l’autre et une personne commencera et terminera de ‘présenter’ son tableau. Bien sûr, la personne en face d’elle a le droit de se justifier, tout en gardant son calme. Il ne faut surtout pas hausser la voix.

Si vous êtes une personne qui n’arrive vraiment pas à garder son calme et qui agresse sans cesse votre époux/se, le conseil que je peux vous donner : asseyez-vous calmement, et écrivez-lui une lettre avec tout ce qui se trouve sur votre cœur. La règle que vous respecterez lors de la rédaction de cette lettre : ne pas le blesser ni l’insulter. Choisissez donc bien les mots pour rédiger vos phrases.

Une alternative pour celles qui ne se sentent pas capables de rédiger une lettre : fabriquez votre boîte à mots que seuls vous deux connaîtrez l’emplacement. Lorsque vous avez une chose à lui dire que vous n’arrivez pas à exprimer oralement, glissez-y un petit mot et faites-lui savoir qu’il y a un mot pour lui dans la boîte. Ceci évitera l’accumulation des problèmes. Le meilleur problème est celui réglé sur le moment.

Toutes ces solutions vous allégerons la charge qui se trouve sur vos épaules.

Sachez mes sœurs que nous les femmes, nous avons plus tendance à ne pas oublier ce qui nous arrive. Ça peut même être les plus petits détails du monde, nous n’oublierons tout de même pas. Même si on nous fait tout le bien du monde, nous oublions tout ce bien et restons ‘calées’ sur ces détails, et ça devient une obsession pour certaines d’entre nous. Ce sont des choses qui nous empêchent de penser normalement, qui nous pourrissent la vie et qui nous font pourrir la vie de l’amour de notre vie. Et bien sûr, Cheytane le Maudit profite de cette occasion et de nos faiblesses afin de semer le trouble dans nos foyers. Soyez plus rusées que lui (le maudit). Ne laissez pas des détails détruire vos journées. Ne laissez pas des détails détruire votre couple. Ne soyez pas têtues, acceptez vos faiblesses et vos erreurs. Sachez que chaque dispute, chaque conflit affaiblira votre couple et sera une blessure contre votre amour. N’oublie pas ma sœur qu’une maison remplie de bonheur passe par la communication. Si Allah nous a appris à parler, servons-nous de cette capacité. Faites-le pour vous d’abord, et ensuite pour vos enfants pour lesquels vous êtes des exemples. Ils reproduiront ce qu’ils vous ont vu faire. N’oublie pas une chose ma soeur : le mariage est une épreuve, et comme toute épreuve, le mariage a aussi ses facilités et ses difficultés. La patience en est la première clé, et la deuxième est la communication. Ne compare jamais ton couple à celui d’une amie ou une proche. Chaque couple est différent. A toi de trouver l’équilibre de ton couple avec ton époux.

Une dernière chose : n’oublie pas de lui dire que tu l’aimes. Ma sœur, te rappelles-tu de la dernière fois où tu le lui as dit? Les tâches ménagères, ton rôle de mère, la fatigue, tes problèmes de santé,… une multitude de choses qui te font oublier ces sept lettres qui peuvent faire des miracles. Surtout avec les enfants, tu n’as pas toujours la possibilité de rester en seul à seul avec celui que tu aimes malgré tout. Depuis très longtemps tu n’as peut-être pas pu lui tenir la main. Il porte les courses, tu t’occupes de la poussette. Le stress du quotidien vous éloigne l’un de l’autre. Mais n’oubliez pas une chose : vous êtes mariés. Vous avez tous deux changés depuis votre mariage. Cette ‘fraîcheur’ du début n’est peut-être plus là en apparence. Mais ne vous oubliez pas. Si vraiment vous ne trouvez pas le temps pour vous, écrivez-lui des petits mots sur un bout de papier et glissez-le dans la poche de sa veste. Je peux vous dire que ça va lui faire plaisir… Et rendez-vous compte que vous attendez des choses de votre époux, cependant, certaines choses sont réciproques. Fais le pas pour avoir mieux en retour. Les hommes n’ont pas des cœurs de pierre. Derrière cette apparence costaud se cache un cœur tendre qui a autant besoin d’affection et de tendresse que nous les femmes. Le temps passe très vite. Tellement vite que si tu regardes derrière toi, tu auras sûrement des regrets. Ces ‘Si seulement…’ qui ne serviront plus à rien.

Qu’Allah nous aide toutes à maintenir un équilibre dans notre foyer. Qu’Il nous aide à trouver le juste milieu. Qu’Allah protège nos couples du mauvais œil et des tentations. Dites amine.

Ecrit par : Oum Soumeyya

Partagez.

À propos de l’auteur

4 commentaires

  1. Salam Aleikoum

    Excellent article ! Il met bien en avant les conséquences du manque de communication dans le couple.

    Effectivement garder son calme évite bien des crises, le Prophète ??? ???? ???? ? ??? – »
    nous l’a bien conseillé: D’après Abû Hurayra – ??? ???? ??? -, un homme dit au Prophète – ??? ???? ???? ? ??? – : « Fais-moi une recommandation », « Ne te mets pas en colère, répondit le Prophète – ??? ???? ???? ? ??? – »

    J’appuie tes conseils de rédiger « Ce qu’on aime/ce qu’on aime pas » sur une feuille, pour l’avoir moi même testé, je confirme c’est très efficace. Ca nous aide à remettre à plat certaines choses et ne plus ressasser le passé…

    Merci pour cet article utile à la oumma, pour ma part je partage !

    Qu’Allah protège nos couples!

Laisser un commentaire