Un téléphone portable coincé dans son foulard

2
Crédit photo: Caro & zolie

Crédit photo: Caro & zolie

As salamou aleykoum mes soeurs ! Aujourd’hui, comme vous l’avez sûrement deviné en lisant le titre de l’article du jour, nous aborderons un thème plus ‘technologique’.

Vous est-il déjà arrivé de voir une femme en foulard, qui fait ses courses et qui, pendant ce temps-là, a un truc coincé entre son foulard et son oreille et qui parle comme si elle était chez elle, sans penser au dérangement qu’elle pourrait causer ?

Personnellement, il m’arrive de plus en plus de croiser ce genre de ‘stéréotype’. Le pire dans tout cela, c’est que les non-musulmans en font un objet de moquerie… Ça fait mal au cœur puisqu’une musulmane n’est pas censée représenter ce genre de personne qui bavarde des heures au téléphone. Elle donne l’impression qu’elle n’a rien à faire d’autre de se journées que de parler longuement au téléphone. Nos journées sont déjà assez chargées ainsi.

Une mère musulmane doit représenter le calme, la sagesse, l’autorité, l’éducation, et beaucoup d’autres concepts à connotation positive.

Certaines d’entre vous réagiront en disant :

‘Oui mais, elle fait ce qu’elle veut. Laisse les gens tranquille, chacun sa vie !’

Non, c’est une erreur de penser ainsi. ‘Chacun sa vie’ revient à dire:

‘Que notre réputation de musulmanes se tâche ou non, je m’en fiche, de toute façon, moi, je n’ai rien à me reprocher !’

Ma sœur, différents élément sont dérangeant dans cette situation :

  • parler beaucoup est contraire à la Sounna du Prophète (Sallallahou aleyhi wa sallam). Plus on parle, plus on a des chances d’être dans le péché. Puisque d’abord, on raconte notre journée, ensuite, quand il n’y a plus rien à dire, on parle de la journée et de la vie des autres, ce qui mène à la médisance qui est un péché;

  • Les milliers de minutes gratuites sont un piège pour nous voler notre temps si précieux que nous ne consacrons plus à des choses utiles mais bien à des choses futiles;

  • Autant de temps au téléphone tue le cerveau d’une personne. Laissons le peu de neurones que l’on possède à leur place afin de les utiliser pour des activités plus importantes;

  • Être présente tout en étant absente semble impossible, désormais ceci est possible grâce à cette foutue technologie…

  • la femme se doit d’être discrète et pudique lorsqu’elle sort. Parler au téléphone nous fait oublier que nous sommes au milieu de personnes qui nous sont étrangères. Un fou rire, une voix élevée qui dérange l’entourage, des gestes de main par-ci par-là… Pour ne pas citer d’autres choses.

A côté du téléphone collé à l’oreille, il y a aussi celui coincé entre les mains d’un pourcentage élevé de la population.

Une anecdote ?

Il y a quelques semaines, pendant le Ramadan, j’ai invité une famille pour qu’ils viennent prendre le repas du iftar chez moi. Les femmes d’un côté, les hommes dans l’autre pièce. La dame a deux filles qui ont un certain âge. L’une ne lâche jamais son téléphone (!). J’attends qu’elle me parle, et qu’elle partage des choses avec moi. D’autant plus que c’est le Ramadan… Parlons un peu de religieux ! Je patiente un peu pour voir sa réaction, elle ne réagit pas. Accrochée à son GSM, elle ne se rend même pas compte que ce qu’elle fait est impoli. Je l’ai donc interpellée :

‘X, donne-moi un peu ton GSM’.

Choquée, elle m’a regardée avec de grands yeux.

‘Oui, donne-moi ton GSM, nous sommes ici pour discuter et faire connaissance. J’ai une ‘GSM box’, je vais mettre ton GSM dans cette boîte et lorsque tu partiras, tu le reprendras’.

Traumatisée, elle me dit:

‘Non, non, ça va!’

Elle l’a donc rangé.

Ceci paraît osé de ma part, néanmoins, il faut secouer les jeunes. Tout le monde ferme les yeux sur les erreurs de tout le monde. Il faut oser parler ! Les mères ont beaucoup de difficultés à éduquer leurs enfants puisque ce ne sont plus elles qui les éduquent mais la télévision, les réseaux sociaux, leurs amis, les mauvaises fréquentations… Donc quand on peut leur donner un coup de pouce, autant le faire. Les mamans le savent très bien: une phrase que vous répétez régulièrement à votre enfant n’a aucun effet sur lui. Mais une personne qu’il apprécie, qu’il écoute ou même dont il a peur la prononce une seule fois, et le tour est joué!

Ce qui dérange dans cette situation :

  • Les gens ne savent plus parler, mais bien écrire. (hum: et encore…, l’orthographe est minable!)

  • Les jeunes sont devenus asociaux malgré le ‘sociaux’ de ces réseaux;

  • Il n’est plus rare de voir une personne parmi une assemblée qui rit toute seule en regardant l’écran de son GSM. Allez, une petite devinette: comment appelle-t-on une personne qui rit toute seule sans raison? (Réponse: une folle!)

  • Il n’y a plus de dialogue entre les membres d’une même famille. Tellement cette vie ‘virtuelle’ leur semble facile puisqu’elle n’a pas les même règles que la vie réelle : on peut parler avec qui on veut, où on veut, quand on le désire. Et surtout, dire ce que l’on veut, sans avoir aucune obligation, et sans avoir à assumer les conséquences de ce que l’on dit. On éteint le tout et hop, c’est fini! La facilité, c’est ce que les jeunes recherchent. Et même des personnes plus âgées sont tombées dans ce piège. Des personnes se sont carrément ‘inventé’ de nouvelles vies pour échapper aux devoirs de leur vraie vie.

Le conseil du jour d’Oum Soumeyya :

Apprenez à vous contrôler ! S’il y a des problèmes, il y a également des solutions. La première chose que vous faites en vous levant le matin ne doit pas être le contrôle de votre GSM ! Ni la dernière chose de la journée d’ailleurs! Utilisez un bon vieux réveil pour vous réveiller le matin. Un gsm n’est pas un réveil ma sœur. Apprenez à vous contrôler : pas plus de 20 minutes par jour au téléphone, le reste est un danger pour votre santé. Utilisez des écouteurs pour parler au téléphone. Ayez-les à portée de main. C’est important ! Vous est-il déjà arrivé de parler longtemps au téléphone et avoir l’oreille/la joue rouge qui chauffe ? C’est un grand danger vous savez ? Pour faire plaisir à d’autres, vous vous ruinez la santé. Une musulmane se doit de préserver sa santé.

Lorsque vos enfants rentrent de l’école, demandez-leur qu’ils déposent leurs téléphones portables à un endroit que vous aurez prévu pour cet effet. Et bien sûr, donnez-leur l’exemple. Lorsque vous avez des invitées, en fonction de votre lien que vous avez avec celles-ci, confisquez-leur leur GSM. La première fois, elles seront troublées, ensuite ça sera automatique. Bien sûr, elles méritent des explications sur votre décision. Il suffit de le dire en douceur pour les sœurs qui aiment la douceur et y aller un peu plus directement avec les sœurs qui sont directes. Le plus important dans tout cela : avoir ses limites ! En tant que maman, j’évite que ma fille me voit avec mon téléphone portable en main et à l’oreille. Si je dois envoyer un message, je le fais rapidement en passant dans l’autre pièce. Les enfants sont tellement éveillés que ce sont des comportements et des habitudes qu’ils enregistrent déjà dans leur petit cerveau qui est bien plus développé que ce que nous pensons. Évitons donc de leur inculquer des mauvaises habitudes dès leur jeune âge. Vous allez me dire que ce sont des choses inévitables. Oui, vous avez raison, mais protégez-les au maximum de ces choses-là, de toute façon, ils le découvriront tôt ou tard. Faites votre devoir de mère, le reste est inévitable.

Qu’Allah nous guide et nous aide à être des mamans musulmanes exemplaires!

Ecrit par : Oum Soumeyya

Partagez.

À propos de l’auteur

2 commentaires

  1. Assalamoaleïcoum ma soeur je me reconnais dans votre article je suis devenue accro a mon téléphone portable depuis que j’ai eu ce smartphone il ne me quitte jamais je ne peux m’empêcher de surfer sur le net je delaisse mes priorités je suis 24/24 avec ce téléphone j’ai internet sûr ce téléphone comment faire pour ne plus être accro?

    • Wa aleyki salam wa rahmatoullah wa barakatou ma soeur,

      Tout d’abord, qu’Allah t’aide à te débarrasser de ce mal. Un mal qui, comme tu l’as
      mentionné affecte toute ta vie. Je ne sais pas si tu es mariée, mais ça affecte
      sûrement ta vie de couple…

      Les conseils que je te donne dépendent de ton caractère: dis-moi juste si tu veux une
      solution radicale ou y aller en douceur?

      Solution radicale: vends ton téléphone et rachète un téléphone portable qui n’a aucune
      option supplémentaire que les sms et les appels téléphoniques. Pas de smartphone!

      Pour l’instant: supprime la connexion internet qui se trouve sur ton gsm. Il est primordial que tu supprime
      tout ce qui est lié à ton gsm et qui t’en rend accro, c’est-à-dire: les réseaux sociaux, les mails,
      tous les pushs que tu reçois, Whatsapp, et tout le tralala…

      Solution pour aller en douceur: supprime premièrement ton compte Facebook et garde uniquement un seul moyen de communication que tu as avec ta famille.
      Par exemple, ‘viber’. Tu dois te délimiter un moment dans la journée où tu répondras aux messages.
      Dis-toi qu’il n’est pas possible d’être toujours connectée aux autres. Tu as ta vie
      privée. Si tu continues ainsi, tu vas ruiner ta vie privée pour celle des autres. Pour
      ne pas blesser les autres, tu es en train de te blesser.

      A ta place, j’opterai pour la solution radicale, c’est pour ton bien ma soeur.

      Opte pour une recharge par carte, et non un abonnement ou même un tarif qui te donne
      une connexion à Internet et des minutes gratuites illimitées.

      Pour l’instant, ce sont les solutions que je peux te proposer. Si les autres soeurs ont des astuces, n’hésitez pas!

Laisser un commentaire