Témoignage: « Étrangère dans sa famille… »

4

6909495714_ebd38962b7_z

As salamou aleykoum mes chères soeurs. Aujourd’hui, vous lirez le témoignage douloureux d’une soeur. Certaines d’entre vous se reconnaîtront peut-être dans ses écrits. Qu’Allah nous aide toutes à rester sur Son chemin malgré les épreuves parfois difficiles à supporter.


Étrangère dans sa famille…

Faire part à ses parents de sa volonté d’arrêter les études universitaires à cause des péchés que cela engendre (mixité, indécences dans les matières étudiées, etc.)…
Se faire ensuite frapper par son père pour cela. Se faire réprimander et se faire frapper également par sa mère quelques mois auparavant pour la même raison.
Déprimer, pleurer, être complètement perdue.
Se trouver dans une impasse où on vous oblige à soit continuer l’école, soit travailler.
Essayer de se dire que toutes ces souffrances ne sont que passagères, mais ne pas arriver à continuer dans ce qui engendre le courroux de son Seigneur.
Chercher des solutions, mais en vain.

Ils disent : « Ne viens pas nous dire que c’est mixte là où tu devras travailler si tu arrêtes l’école !! Même si c’est mixte, tu devras y travailler ! ».

Ne plus savoir quoi faire… Choisir le péché ou le péché ?

« Et les autres qui vont à l’université, ce ne sont pas des musulmans ?! Il n’y a que toi qui es musulmane ?  Et unetelle (en citant son prénom) n’est pas musulmane alors ? »

Entendre des remarques désobligeantes.

« Il paraît que tu veux faire la hijrah »
« Ceux qui ont fait la hijrah en Arabie Saoudite, vivent avec l’aumône des gens. Même l’imam l’a dit. Ce sont des imbéciles ».

« Tu restes tout le temps dans ta chambre ! »
« Tu passes toute ta journée à faire des adorations ! La vie, ce n’est pas ça !! »

Quand mes parents passent leur journée entière devant la télévision, ce n’est pas de l’extrémisme. Quand ils regardent des séries remplies de péchés (nudité, musique, et j’en passe) et autres programmes télévisés quasi tous les soirs, ce n’est rien de grave selon eux. Mais quand j’essaye d’être assidue aux prières, que je lis un peu de Coran ou autres livres religieux, et écoute de temps à autre des cours religieux, ça devient de l’extrémisme, wa Allahou l-mousta’an.

J’essaye de m’écarter le plus de la TV, ce qui fait que je m’écarte involontairement de mes parents aussi. C’est peut-être une chose en plus qu’ils me reprochent, mais ce n’est pas du tout de ma faute et ce n’est pas fait exprès…

« Tu es plus grande en âge que ton frère, mais lui est plus intelligent que toi. »

Mon frère, qui n’accomplit ses prières que très rarement, mais se fait traiter comme un roi, se fait honorer par mes parents. Moi, qui me fait frapper par mes parents, car je serais « extrémiste » selon leurs dires.

« Est-ce que c’est haram d’aller acheter du pain, d’aller au marché pour une femme ? », disent-ils pour m’inciter à sortir.

« Tu ne sais même pas comment faire des courses tellement que tu ne sors jamais ! »

« Tu ne sais pas ce qu’est la vie ! »

Se faire frapper par son père, et entendre simultanément par sa mère : « Tu vas voir plus tard, ton mari va te faire pire que ça »

« Arrête de pleurer !! Pourquoi tu pleures, est-ce que ton mari est mort ?! », comme si le seul souci dans la vie était ça, parce qu’en plus, je ne suis même pas mariée.

« Pourquoi n’as-tu pas accepté les demandes de prétendants que tu as eues ? Tant que le prétendant te laisse te vêtir comme cela, et n’est pas contre tes adorations, c’est bon. Tant qu’il n’est pas contre l’Islam, c’est le principal. Tu en demandes trop ! C’est quoi cette histoire de conditions de mariage ?! Si tu continues ainsi, on sera dans l’obligation de te marier avec quelqu’un du pays pour le ramener ici. Tu ne vas quand même pas rester toute ta vie à nos côtés !!»

On a vu nombre d’exemples de tels cas d’union qui ont fini mal, soit par la mésentente continuelle, soit par le divorce. Comment un père pourrait-il marier sa fille à un homme qui ne remplit pas ses engagements envers son Créateur ? Comment pourrait-il attendre que cet homme soit bienfaisant envers sa fille et qu’il s’acquitte de ses devoirs envers celle-ci ?
Ou peut-être ce père souhaite-t-il simplement se débarrasser de sa fille afin de ne plus subvenir à ses besoins ?

« Tu écoutes (les cours) des extrémistes, tu te fais laver le cerveau ! »

« D’où sors-tu tout ça ? Ce sont dans quels livres qu’on te dit tout ça ? »

Peut-être que s’ils lisaient le Coran dans la langue qu’ils comprennent, ils verraient que je ne suis pas dans l’extrémisme, mais que ce sont plutôt eux qui font preuve de laxisme.
Mais ils ne cherchent pas à comprendre le Livre d’Allah…

Et quelques jours plus tard, voir ses parents faire comme si rien de tout cela ne s’était passé…
Voir son père plaisanter avec soi… Alors que soi-même, on éprouve du mal à digérer ces événements, à retrouver le sourire et que les larmes continuent de couler.

Le Prophète – paix et bénédictions d’Allah sur lui – a dit :

« L’Islam a commencé étrange et finira étrange, comme il a commencé. Bonne nouvelle, donc, aux étrangers » [Rapporté par Mouslim]

« Fa toûbâ lil ghourabâ ! »

Partagez.

À propos de l’auteur

4 commentaires

  1. Esselamou aleykoum ma chère soeur!
    J’ai lu ton témoignage avec les larmes aux yeux. Il est vrai qu’il n’est pas facile de vivre dans une famille où l’Islam se limite à l’accomplissement des prières (et encore…). La vie n’est pas un jeu, si seulement ils pouvaient s’en rendre compte. Nous devrons donner des comptes sur chaque seconde qui nous est donnée!
    Comment et dans quel but honorer un fils qui n’accomplit pas ses prières? Serait-ce pour le remercier d’aller contre la volonté d’Allah? Serait-ce pour l’encourager à brûler en enfer?
    Que veulent tes parents; le malheur de leur fille? Ne savent-ils pas qu’un mariage qui est fait avec un non-pratiquant n’apporte que des tourments? Peut-on être musulman et non pratiquant?! N’observent-ils pas ce qu’il se passe autour d’eux? Ne se rendent-ils pas compte combien il est difficile de préserver sa foi de nos jours?
    Wallahi tes parents ne se rendent pas compte combien ils ont tort! Ils ne se rendent pas compte que le mariage n’est pas un jeu d’enfant! Ils ne se rendent pas compte qu’à leur époque, leur ignorance et leur insouciance a abouti à l’acceptation de certaines choses.
    Peut-être ont-ils l’impression qu’un mari qui accepterait ton style vestimentaire serait suffisant. mais combien ont-il tort! Un homme qui ne prie pas ne saura même pas préserver son regard! Au fil du temps, il ne t’appréciera pas et préférera les femmes qui ressemblent à des prostituées! Si seulement ils savaient!
    Soit forte ma soeur, qu’Allah te vienne en aide, qu’Il te donne un mari pieux! Amine!

  2. Salamu’ waleykum wa rahmatuLlahi wa barrakatuh ma tres chers soeurs en Allah moi qui ne commente jamais je n’ai pu retenir mes mots en lisant ce temoignage tres touchant j’ai ressenti la souffrance de la soeur Allahû Akbar rien ne merite des coups mais quand je pense que la violence que tu recois est parce que tu veut adorer Ton seigneur j’en ai les larmes qui me monte. Je te souhaite ma soeur d’etre courageuse a l’instar d’une sahabiyat que j’aime enormement Soumayya radi’Allahu anha ! qui fut patiente malgres la violonce qu’on lui infligee a elle et ses proches. tu sais ma soeur tien fermement l’anse la plus solide qui est ton lien avec Allah car Il connait ta souffrance et sait ce que renferme ton coeur et in sha Allah il apaisera ce dernier et t’accordera une issu ! Puisse Allah t’apaiser te proteger te preserver et t’accorder une issu a ton epreuve et les eprouvés sont les aimees d’Allah subhanah wa ta’ala ! uhibouki fiLlah

    • Wa aleykoum selam wa rahmatoullah ma soeur,

      J’aimerais donner des nouvelles concernant la soeur. Celle-ci va beaucoup mieux, sa sitation s’est arrangée alhamdoulillah. La patience est vraiment importante. ELle a été récompensée alhamdoulillah!!

  3. Soubhanallah, c’est comme si je lisais ce que je vie. L’ histoire de l’unif,les coups, la tv, mon frère que ne prie pas et qui est mieux traiter.

Laisser un commentaire