La langue des hommes: le Nettois | écrit par Sema Marasli

3
Oum Soumeyya ©

Oum Soumeyya ©

As salamou aleykoum mes chères soeurs! il y a quelques jours, nous avons publié sur Oum Soumeyya un article intitulé ‘La langue des femmes: le Tordien’ écrit par le même auteur que l’article publié aujourd’hui. En tant que femme, j’ai pensé qu’il serait intéressant de traduire la version concernant la langue des hommes: le Nettois!

Bonne lecture à toutes!


Le Nettois – La langue des hommes

– Ma soeur, je te conseille vivement d’apprendre le Nettois, la langue des hommes.

– Est-ce une langue difficile ?

– C’est une langue très facile. Nous les femmes, nous parlons le Tordien. Dans la langue des hommes, le Nettois, il n’y a pas, contrairement à notre langue, des sous-entendus, des ‘tourner autour du pot’. C’est une langue très nette, claire et qui va droit au but.

– Cela veut donc dire qu’il n’y a rien à apprendre concernant cette langue.

– Bien sûr que si. Une des différences de la création parmi tant d’autres entre un homme et une femme est leur langue. Lorsque les cerveaux fonctionnent différemment, ce qui sort des bouches comporte également des différences. La langue des hommes est facile, cependant, en tant que femmes, comme nous ne sommes pas habituées à cette droiture dans le langage, nous essayons constamment d’en dénicher des sous-entendus.

– Comment ça ?

– Par exemple : tu es à table avec ton époux. Si ton époux te demande ‘Peux-tu apporter le pain ? ‘, c’est qu’il veut juste que tu lui apportes du pain. Il n’est pas en train de sous-entendre que tu es une bonne à rien parce que tu as oublié d’apporter le pain. Ou alors, lorsqu’il te fait remarquer que tu perds tes cheveux, il te dit juste que tu perds tes cheveux, il ne sous-entend pas que si tu deviens chauve, qu’il ne t’aimera plus.

– Tu en es sûre ? Ils ne sous-entendent jamais rien ?

– Les hommes n’utilisent pas comme nous les femmes la méthode des sous-entendus, faire passer des messages, raconter des histoires. Ceci est contraire à la nature de l’homme.

– Tu veux dire que les hommes ne racontent pas des histoires, ils vont directement au but et te lancent les choses au visage ?

– Oui, on peut dire ça comme ça. Des fois, ils peuvent être blessant, mais comme ils n’ont pas ce talent de ruse qu’ont les femmes, et comme ils aiment utiliser peu de mots lorsqu’ils parlent, ils n’entreront jamais dans des chemins remplis de détours. Si les hommes étaient eux-mêmes dans des chemins remplis de détours, sache que les hommes et les femmes n’auraient jamais pu s’entendre. Et bien sûr, la vie aurait été invivable.

– Quel bénéfice apportera l’apprentissage de cette langue aux femmes?

– Les femmes doivent apprendre le Nettois afin de ne pas ressortir un sous-entendu de chaque parole des hommes et ainsi, ne pas être susceptibles. Qu’elles soient directes et nettes lorsqu’elles parlent avec leur mari. Au lieu d’attendre qu’ils comprennent d’eux-mêmes, qu’elles disent les choses ouvertement. Lorsqu’une femme est blessée, elle ne dit même pas ce qui l’a tant blessée, elle attend que l’homme comprenne, et s’il ne comprend pas, elle fait la tête. Dans ce cas, les hommes ne savent plus quoi faire.

– Oui mais, les hommes devraient être un peu moins centrés sur le but. La vie ne peut pas toujours être droite. Qu’ils ne nous blessent pas en disant les choses sans aucun détour. Ils n’ont qu’à apprendre, eux aussi, la langue des femmes.

– Après avoir écrit l’histoire de la langue des femmes, le ‘Tordien’ (c’est par ici: la langue des femmes: le Tordien), j’ai reçu énormément de remerciements. Je n’aurais jamais imaginé que cette histoire aurait autant intéressé mes lecteurs. Cela signifie que les hommes désirent aussi comprendre leur épouse et se comporter en fonction de cela. Peut-être que nous sommes les vraies fautives, puisque nous n’avons jamais pris la peine de leur faire connaître leur épouse telles qu’elles sont.

– En fait, la chose la plus importante au monde est le bon dialogue et la communication entre un homme et une femme, n’est-ce pas ? Parce que le monde repose sur la relation entre un époux avec son épouse. Mais malheureusement, nous commençons une vie de couple sans avoir aucune base. Et puis, en trois jours, nous perdons l’amour, et en cinq jours nous oublions l’affection.

– Chaque chose a une science. L’amour a également une science. Le coeur aime, la raison fait vivre cet amour. L’amour naît dans le coeur, il se nourrit de la raison et augmente. Si la raison ne nourrit pas l’amour, cet amour périra très prochainement.

– L’amour m’a toujours semblé être un concept lié au coeur.

– Toute l’erreur repose justement sur cette fausse idée. Donner tout le devoir de l’amour au coeur, revient à délaisser un nouveau-né pour qu’il grandisse de lui-même.

– Quand penses-tu que la raison doit entrer en scène?

– Si tu devais aimer ton époux à distance, tu n’aurais pas eu besoin de la raison. Aime-le alors d’un amour platonique. Mais à partir du moment où vous vous réunissez, que les mots et gestes se côtoient, la raison doit directement entrer en scène. Dans le mariage, la coopération entre le coeur et la raison est primordiale. Si le coeur et la raison coopèrent, l’amour ne diminuera jamais, au contraire, il augmentera jour après jour.

– Il est important de ne pas perdre l’amour.

– Qu’aime ton bien-aimé, qu’est-ce qu’il n’aime pas, comment pourrais-tu le rendre heureux, qu’est-ce qui l’énerve, quelles sont les choses qui le blessent, que dois-tu faire pour lui ? Pose-toi les questions, trouves-en les réponses, rends service et tu verras si l’amour meurt ou non.

– Lorsque nous répondons aux questions suivantes – ‘Quoi, comment, pourquoi’ – nous découvrons clairement pourquoi le coeur a besoin de la raison.

– Le coeur est égoïste, il ne pense qu’à lui-même. Même lorsqu’il veut retrouver la personne qu’il aime, il pensera tout de même à lui. Il voudra retrouver cette personne et être heureux. Pour que le coeur puisse se débarrasser de cette égoïsme, il a besoin que la raison le guide. Ce n’est qu’avec la raison que le coeur pensera à son/sa bien-aimée.

– D’accord. Après ces informations, je désire vraiment apprendre la langue des hommes, le Nettois. Cette langue a-t-elle d’autres règles ?

– Oui. Les hommes n’aiment pas qu’on leur pose des questions, tout comme eux-mêmes n’aiment pas poser des questions. Nous les femmes, nous aimons poser des questions. Généralement, nous posons des questions sans but précis. Pour nous, les réponses n’ont pas vraiment d’importance. Les femmes posent des questions pour différentes raisons : pour montrer qu’elles s’intéressent à la personne, pour faire connaissance ou pour lancer une conversation. En ce qui concerne les hommes, lorsqu’on leur pose des questions, ils ont l’impression qu’on leur demande des comptes ou qu’on se mêle de leurs affaires. Ils n’y répondront pas correctement.

– Vous avez raison. Moi aussi, le soir, je pose des questions à mon époux dans le but de tenir une conversation avec lui. Lui ne me répond jamais comme il faut, et comme j’ai l’impression qu’il ne veut pas parler, ça me blesse énormément. Ça veut dire que pour faire parler un homme, il ne faut pas lui poser de questions.

– Une autre règle primordiale du ‘Nettois’ est la suivante: lorsqu’un homme prononce le mot ‘non’, c’est qu’il ne veut vraiment pas cette chose ; et lorsqu’il utilise le mot ‘oui’, c’est qu’il désire cette chose. Tu le sais bien, nous les femmes, nous disons parfois ‘non’ à une chose que nous voulons vraiment, uniquement pour faire des caprices. Nous attendons que la personne en face de nous comprenne d’elle-même, qu’elle insiste, et répondre ‘oui’ après ces insistances. Les hommes ne font pas appel à cette méthode. Si un homme te dit ‘non’, il ne faut surtout pas insister pour lui faire changer d’avis.

– C’est une bonne chose à savoir.

– Une autre règle du Nettois est le fait que les hommes n’aiment pas les expressions qui renferment un ordre. Surtout si une femme lui demande une chose en lui donnant des ordres, il pensera qu’on essaye de le dominer, et même si cette chose qu’on lui a demandée était faisable pour lui, il résistera et ne le fera pas.

– Lorsque j’ai recours à ce genre d’expression avec mon époux, nous nous disputons tout le temps.

– Un point essentiel du Nettois est le fait que les hommes n’aiment pas demander de l’aide, et lorsqu’ils n’en demandent pas, ils n’aiment pas qu’on la leur propose. Contrairement aux femmes qui ne craignent pas de demander de l’aide et qui aiment en proposer.

– C’est la raison pour laquelle lorsque mon époux recherche une adresse, au lieu de demander de l’aide à un passant, il tourne en rond pour trouver de lui-même ? Lorsque je lui dis ‘attends, on va demander’, il ne m’écoute jamais et il s’énerve.

– Oui. Les hommes aiment le combat et la réussite. Ils voient la demande d’aide comme une faiblesse. C’est la raison pour laquelle ils ne demanderont pas d’aide à moins d’être vraiment dans une situation difficile. C’est pourquoi, lorsque ton époux conduit, assieds-toi silencieusement à ses côtés et imagine que tu es en promenade. Tais-toi pour ne pas créer une atmosphère maussade. Même si vous devez tourner en rond, de toute façon, il s’en occupera. Bien sûr, ceci ne se rapporte pas uniquement à la conduite de la voiture. Lorsque tu le vois triste, ne lui propose pas directement ton aide. Sois à ses côtés et crois en sa réussite, cela est essentiel pour lui. N’essaie pas de paraître plus intelligente et plus forte que lui. Fais-lui ressentir que tu as toujours besoin de lui.

– J’avais lu quelque part que les hommes n’aiment ni la femme autoritaire, ni la femme soumise.

– Très juste ! Les hommes aiment la féminité et la douceur de la femme. Il y a beaucoup de différences entre la douceur et la soumission.

– Cela veut dire que ne pas paraître forte n’est pas forcément une marque de soumission et de faiblesse.

– Tout à fait ! Un autre point primordial du ‘Nettois’ est le fait que les hommes n’aiment pas raconter leurs problèmes et discuter de leurs erreurs. Nous les femmes, nous aimons nous plaindre, raconter nos erreurs. Et la plupart du temps, nous les racontons avec le sourire. Alors que les hommes n’apprécient guère le fait de leur rappeler une erreur qu’ils ont commise, même si celle-ci a eu lieu dans le passé.

– Quelles sont les expressions les plus précieuses du Nettois ?

– Naturellement : les félicitations. Lorsqu’un homme a accompli une tâche, même minime, il aime qu’on le félicite. Plus on le félicitera, plus on le remerciera, plus il aura envie de faire des choses pour nous. En contre partie : plus on le critique, plus on l’accuse, plus il laissera tout ce qu’il est en train de faire, ne fera pas ce qu’il devait faire et s’éloignera de la femme. Dans cette situation, parfois d’une manière consciente, et parfois inconsciemment, il recherchera son bonheur ailleurs.

– Je me rends compte que je commets beaucoup d’erreurs. Je pense à tout ce que moi et mes amies nous faisons : tout ce que nous faisons est critiquer nos maris. ‘Tu ne fais pas ceci, tu ne fais pas cela, fais ceci, fais cela’.

– Tout homme aimerait être le héro de la femme qu’il aime. Et aucun héro ne voudrait qu’on lui énumère ses défauts et ses erreurs, et ainsi marcher la tête baissée. La plupart du temps, les hommes se rendent de toute façon compte de leurs erreurs, ce n’est pas qu’ils ne savent pas faire une chose, c’est qu’ils ne veulent pas faire cette chose. Néanmoins : un homme que l’on félicite commencera à faire beaucoup de choses qu’il ne faisaient pas auparavant.

– Et nous les femmes, lorsque notre mari ne fait pas ce que nous voulons, nous le lui répétons constamment et essayons de le lui apprendre en croyant qu’il ne sait pas ou qu’il a oublié.

– Dans le Nettois, les mots répétés sont les pires mots de cette langue. Un homme déteste qu’une femme lui répète constamment une chose. Il verra cette femme comme une blablateuse qui se plaint tout le temps.

– Je comprends. Nous devons oublier ce qui n’a pas été fait et féliciter ce qui a été fait.

– Tout homme se voit comme l’homme le plus beau du monde, si pas le plus beau, le plus attirant de la planète. Et il est persuadé qu’il est le plus fort et le plus intelligent. Mais si la femme a le malheur de vouloir prouver le contraire du genre ‘Tu n’es pas ce que tu crois être’, cette femme n’a alors plus aucune valeur aux yeux de cet homme. Si ce mariage continuera à durer par obligation malgré tout, cet homme se comportera envers cette femme comme si elle était morte ou comme s’il avait une personne stupide devant lui. Parce qu’il n’y a qu’une morte ou une stupide que ne pourra connaître la valeur de cet homme.

– Et plus on les félicite, plus ils feront les gâtés ?

– Pas du tout. Plus tu félicites un homme, plus il aura du courage pour faire des efforts. Une femme doit faire en sorte que son époux se sente bien. Si la femme fait appel aux phrases suivantes : ‘Je suis très chanceuse d’être mariée avec une personne comme toi’ ou alors, ‘Le soleil de ma maison, le sens de ma vie, mon brave, mon homme’, elle aura lancé une corde qui passera de l’oreille de l’homme et qui atteindra son coeur. Ainsi, elle l’aura très solidement attaché à elle.

– Et moi de me comporter avec lui comme si je lui disais à chaque reprise ‘je ne sais pas comment j’ai fait pour tomber sur un type comme toi’. Plus je vous écoute, plus je me rends compte des erreurs que j’ai commise.

– L’amour demande du travail, le bien-aimé demande de l’affection. L’affection a besoin qu’on lui rende service. Tu demandes l’affection, approche-toi donc de ton bien-aimé pas à pas, sans attendre et sans compter ses pas. Rends-lui service. Avec tes mains, tes pieds, tes paroles, ton ouïe, ta vue, et bien sûr avec ton coeur. Pour cela, sois consciente des rochers présents sur le chemin de l’affection pour les enlever de celui-ci.

– Avec vos conseils, j’ai découvert beaucoup de rochers et j’ai déjà commencé à les enlever. Certains me semblent lourds, mais je ne vais pas baisser les bras.

– Demande l’aide du héro de ton foyer. Si tu lui avoues sincèrement que tu t’es rendue compte de tes erreurs, il t’aidera volontiers.

– D’accord, je vous remercie.

Traduit par : Oum Soumeyya

Source : Sema Mara?l?, tiré de son livre “Muhabbet Olsun

Les utilisateurs qui ont trouvé cette page en recherchant:

  • langage des hommes oum soumeyya
Partagez.

À propos de l’auteur

3 commentaires

  1. Salam alayki okhti, cela fait un moment que je lis tes articles, je ne sais plus si j’ai déjà laissé des commentaires, quoi qu’il en soit j’en laisse rarement sur les blogs, mais j’ai eu un vrai coup de coeur pour ton blog et je voulais te le dire.
    Voilà c’est fait!hihi!
    Cet article m’a beaucoup touché macha a Allah, j’avoue que j’ai versé une larme!
    Baraka Allahofiki pour le partage!
    Fi amaniLlah

Laisser un commentaire