Les reportages d’Oum Soumeyya: Oum Zaza et l’Ief (1)

0

OumZaza

As salamou aleykoum mes chères soeurs !

Il y a quelques mois, nous avons débuté une série concernant l’IEF (l’instruction en famille) sous forme d’interview. Notre premier reportage se concentrait sur la super maman IEF qui se trouve derrière le site ‘www.apprends-moi-ummi.com‘. Pour celles qui n’auraient pas encore eu la possibilité de lire ces articles, c’est par ici :

Les reportages d’Oum Soumeyya : qui se cache derrière Apprends-moi Ummi (1)

Les reportages d’Oum Soumeyya : qui se cache derrière Apprends-moi Ummi (2)

Les reportages d’Oum Soumeyya : qui se cache derrière Apprends-moi Ummi (3)

Aujourd’hui, nous parlerons de la maman IEF qui est derrière le projet www.oumzaza.fr . Une maman entrepreneuse, et une maman IEF. Une maman super organisée dont vous lirez la première partie de l’interview aujourd’hui inchaAllah.

Bonne lecture !


 

***Depuis quand pratiquez-vous l’IEF?***
Depuis 2011, les trois ans de mon aînée.

***Avez-vous fait des rencontres intéressantes durant votre parcours?***
Oui,
Bernadette Nozarian de LEDA que j’ai rencontré deux fois et avec qui je suis toujours en contact, ainsi que de nombreuses mamans, des enfants épatants, et tellement de monde !

***Comment se préparer à l’IEF? Quels ouvrages sont nécessaires? Quel matériel conseillez-vous aux futurs parents IEF?***
Il n’existe pas une méthode, ni un type de matériel, par contre il existe des enfants que l’on doit observer et suivre naturellement… C’est dans ce sens que l’on doit aborder l’instruction, et non pas avec un programme qui ne conviendra jamais parfaitement à tous les enfants.

***IEF: faut-il sans cesse se former pour se remettre à niveau?***
Il faut beaucoup de curiosité, d’amour pour le savoir, ne pas avoir peur d’apprendre en même temps que l’enfant, car ça arrive chaque jour )

**Certains parents pourraient croire que le niveau des enfants en IEF est beaucoup moins élevé que le niveau des autres. Que leur répondriez-vous?***
Cela dépend des enfants, mais en général, il y aura des matières dans lesquelles les non sco’ seront beaucoup plus avancés, car ils auront eu la possibilité d’aller plus en profondeur des sujets qui les animent, les passionnent. Ils peuvent accumuler un retard, comme les enfants scolarisés, selon leurs faiblesses, mais ils sont avantagés du fait de l’encadrement particulier dont ils bénéficient. Leurs faiblesses sont détectées généralement plus tôt, et peuvent être corrigées.

***Comment faire lorsque vos enfants ont un grand écart d’âge? Une classe pour tous? Comment gérer cela?***
C’est une organisation. Les enfants rapprochés en âge pourront étudier un même sujet, à leur niveau. Sinon proposer un travail personnel à certains tandis qu’on échange avec un enfant sur une leçon, un sujet, un travail… Le plus important, apprendre le respect de l’autre, comme se déplacer dans le silence, parler en chuchotant, comme dans les classes triple niveaux abordant les apprentissages par le prisme de la pédagogie de Maria Montessori. Le tutorat entre enfants est également très intéressant, c’est un moyen de responsabiliser les enfants à l’ordre lors du travail.

***Quelles ont été les remarques de votre entourage lorsque vous avez pris la décision de faire l’IEF?***

Ils n’ont pas compris, ont pensé de nous (surtout de la maman lol) que nous étions possessifs, extravagants, qu’il s’agissait d’une idée passagère, et surtout qu’on risquait de ne pas faire de bien à nos enfants en “les enfermant”…

***Avez-vous déjà baissé les bras? Qu’est-ce qui vous a remonté le moral?***

On est tous tenté de baisser les bras, qu’on scolarise nos enfants parce que le rythme est infernal et qu’on voit nos enfants crevés, ou qu’on ne les scolarise pas parce qu’ils se disputent parfois non stop du matin au soir.

Ce qui me remonte le moral ? Reprendre les livres, les feuilles, les crayons avec mes filles et leur permettre de donner libre cours à leur créativité, parler avec elles et tenter de comprendre leurs besoins, se rendre compte qu’on est heureux car libres de prendre le temps pour tout !

***Quel est votre plan de cours de la semaine?***

Nous n’en avons pas. Nous avons pour habitude d’aller dans notre salle de classe chaque matin, et de décider du programme ensemble. Seuls les apprentissages fondamentaux sont présents chaque jour, avec quelques exercices des Alphas pour la lecture et l’écriture par exemple. Sinon les apprentissages informels sont présents à chaque instant de la journée, hors de notre classe aménagée d’ailleurs !

***Comment s’organise la journée d’une maman IEF? (Réveil, dodo?…)***

Le matin, nous avons pris l’habitude d’aller dans notre classe aménagée.

Après-midi, nous faisons une pause. C’est quartier libre.

Puis nous sortons si le temps le permet.

Notre rythme est certes décalé par rapport aux familles dont les enfants sont scolarisés. Les enfants ne se couchent pas à 19h, et ne se lèvent pas à 7h du matin. C’est un rythme plus souple.

(à suivre…)

Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire