Conseils aux frères perdus entre leur mère et leur épouse

3

As salamou aleykoum,

Après notre série Conseils aux belles-mères, Conseils aux belles-filles’ (en 4 parties), notre troisième thème semblait inévitable : ‘Conseils aux frères perdus entre leur mère et leur épouse’. Naturellement ! Puisque généralement, c’est le frère qui perd ses moyens et ne sait plus trop comment se comporter. Parfois, il peut même être l’élément déclencheur de ce déséquilibre belle-mère/belle-fille. Parfois, il peut être la victime de ces querelles.

Voyons ensemble ce que les frères doivent faire pour éviter de tomber dans le piège des deux femmes qu’il aime. Et aussi, comment sortir ces deux femmes de ces troubles.

Ci-dessous, nous citerons des conseils que les frères mariés devrons respecter afin de garantir un équilibre entre leur épouse et leur mère.

  • Le plus grand problème chez les hommes, c’est que leur mère se permet de se ‘mêler’ de leur mariage. Les mamans ne se rendent pas compte que leur fils a grandi. Elles désirent, comme auparavant, contrôler toutes les situations de la vie de leur fils, tout comme une poule qui voudrait protéger ses poussins. Comme elles n’arrivent pas à accepter que leur fils a grandi, elles se comportent avec l’instinct maternel de protection. Leur désir est de protéger leur fils ‘d’une fille étrangère’ qui est leur belle-fille.

  • La chose qui blessera le plus une maman serait de voir que son fils soit ‘écrasé’ voir rabaissé par son épouse. C’est la raison pour laquelle une belle-mère fera sans cesse ressentir son existence à sa belle-fille. Et les belles-filles seront, dans ce cas, dérangées de cette présence.

  • La première chose que les frères doivent faire est de dire avec douceur et calme à leur maman : ‘Maman, dans les décisions qui concernent mon foyer et mon épouse, laissez-moi prendre les décisions. N’intervenez pas.‘ Bien sûr, comme chaque mère est différente, le frère ne doit pas blesser sa maman. Il doit d’abord introduire la chose avec des compliments du genre ‘Maman, tu es celle sous les pieds de laquelle se trouve le Paradis. Je t’aime énormément. Tu es unique. Personne ne peut te remplacer…’ et ensuite introduire le centre du sujet. Même si elle aura du mal à accepter, si le frère reste sur ses pas et est sûr de ce qu’il est en train de dire, elle finira par accepter la situation.

  • La différence entre la femme et l’homme se situe dans les attentes. La première chose qu’une femme attendra de son époux est l’amour. Alors que la première chose qu’un homme attendra de son épouse et de sa mère d’ailleurs, c’est le respect. Pour un homme, le respect est central. L’amour viendra après le respect. Comme les femmes accordent beaucoup d’importance à l’amour, elles pensent que les hommes veulent eux aussi beaucoup d’amour. Une maman préparera chaque fois des repas à son fils, elle se comportera trop chaleureusement avec celui-ci puisque pour elle, c’est ce qui importe le plus : l’amour. La maman ne se rend pas compte que son fils a besoin de respect. Il faut donc le lui expliquer de la meilleure des façons. Encore une fois, avec sagesse et douceur.

  • Le plus grand problème entre les belles-mères et belles-filles est le ‘c’est moi qu’il doit le plus aimer’. Une mère voudra que son fils l’aime plus que tout. Une épouse voudra que son époux l’aime plus que tout le monde. Mais un homme aimera sa maman et son épouse différemment. L’homme est conscient de cela, cependant, les femmes sont aveuglées par la jalousie. Une femme sera beaucoup plus jalouse qu’un homme. La belle-mère et la belle-fille peuvent être jalouses l’une de l’autre. La solution ? Un homme doit être très rusé et éviter toute chose qui causera la jalousie de l’une d’entre elles. La jalousie peut rendre une personne aveugle. L’homme doit donc éviter de faire les choses suivantes (qu’il fait souvent, et inconsciemment) :

            • ne pas vanter sa mère à son épouse ; et ne pas faire l’éloge de son épouse à sa mère. Généralement, un homme va vanter les mérites de son épouse devant sa mère afin que sa mère ressente de l’amour et de la sympathie envers sa belle-fille. Il dira pas exemple ‘Ma femme cuisine très bien, elle s’occupe très bien de moi,…‘ Ces mots ne serviront à rien d’autre que de jeter de l’huile sur le feu. Puisque pour une mère, le fait que son fils aime les repas ou les tâches d’une autre femme que sa mère, ou même la manière dont elle s’occupe de lui, cela revient à dire que son fils n’aime pas ou critique ce que sa mère fait et a fait jusqu’à maintenant. Pareil pour le fait de vanter les repas de sa maman devant son épouse. Il doit absolument éviter de dire cela. Même si le but du mari est d’encourager son épouse à cuisiner les plats qu’il mangeait chez sa maman, l’épouse le prendra autrement. Son but sera de faire oublier à son époux les plats de sa maman. L’épouse ne voudra pas aller manger chez sa belle-mère puisque lorsque le frère vante les repas de sa maman, l’épouse pense que son mari n’aime pas les plats qu’elle prépare.

Parlons maintenant d’encouragements.

            • Lorsque l’épouse fait une bonne chose pour sa belle-mère, l’époux doit féliciter et remercier son épouse. Le frère ne doit pas faire ressentir à son épouse qu’elle est obligée de faire cela. L’effort doit être mis en avant et l’épouse méritera des remerciements et compliments de la part de son époux. Dans nos coutumes, on nous apprend que la belle-fille est obligée de ‘servir’ sa belle-mère. Ceci est faux. Ceci est blessant pour une femme. Lorsque l’épouse donne un coup de fil à sa belle-mère, lui prépare un repas ou un pâtisserie, qu’elle l’aide à accomplir une tâche,… le frère se doit de remercier son épouse afin de la motiver et de lui montrer sa reconnaissance. Le frère se doit de montrer à son épouse qu’il voit qu’elle fait des efforts pour la famille de son époux. Ainsi, ceci encouragera l’épouse à continuer dans ce sens. Un exemple de remerciement serait ‘Le fait que tu leur montres du respect démontre que tu me respectes et m’accordes beaucoup de valeur. Je te remercie pour cela.’

  • Lors de querelles et disputes entre belle-mère et belle-fille, comment doit se comporter le frère ? Puisque d’un côté, il y a sa maman, de l’autre son épouse. Le frère ne doit ni faire l’arbitre, ni faire l’avocat. Le frère doit dire ‘Ceci vous concerne toutes les deux, essayez ensemble de trouver un compromis et résoudre ce problème.’

  • Lorsque votre mère se plains ou critique votre épouse, ne défendez pas directement votre épouse. Lorsque votre épouse se plains de votre mère, ne défendez pas directement votre mère. Ne dites surtout pas ‘Si elle fait cela, elle le fait pour la raison suivante…’ Ceci reviendrait à défendre l’autre personne avec de simples excuses et prétextes. Vous serez la victime dans l’histoire et cela ne servirait à rien d’autre qu’à attiser la colère contre la personne que vous êtes en train de défendre.

  • Lorsque votre mère dit une chose contre votre épouse ou vice versa, ne délaissez jamais une personne pour ce que l’autre aurait pu dire. La plupart du temps, ce sont des choses banales. Faites attention à ce que votre mère ne vous éloigne de votre épouse. Les paroles d’une mère sont très efficaces. Veillez à ne pas tomber sous l’influence de ces paroles. Lorsque votre mère dit une chose sur votre épouse, laissez votre raison entrer en scène. Ne lui permettez pas de vous influencer dans votre vision des choses comme si vous étiez un enfant. La plupart des choses qu’elle dira seront basées sur la jalousie. Décortiquez correctement les informations reçues. Videz votre esprit de tout ce qui est inutile et pourrait causer des troubles.

  • N’oublions pas les femmes qui parlent dans le dos de leur belle-mère dans le seul but d’éloigner leur époux de celle-ci. Ceci est un thème très sensible. Vous vous devez d’être équitable (et non égal) entre ces deux femmes. Il y a des hommes qui s’éloignent de leur mère à cause des critiques de leur épouse. Ce genre d’homme regrettera après un certain temps cet éloignement et sera furieux contre son épouse. Un fils ne pourra jamais être heureux en tournant le dos à sa mère. C’est en fin de compte la femme qui l’a mise au monde et lui a donné une éducation. Elle a beaucoup de droits sur son fils. Il ne faut surtout pas que vous vous éloigniez de votre mère en écoutant les paroles de votre épouse. Rendez visite à votre mère. Elle vous fera des invocations. Ceci est important pour vous.

  • Certains frères se plaignent du fait que leur propre belle-mère (c’est-à-dire la mère de leur épouse) ne les aime pas. La solution ? La seule chose qui fera que votre belle-mère vous apprécie est de vanter votre épouse devant sa mère. L’homme doit sélectionner les qualités et bons côtés de son épouse et en parler devant la maman de son épouse. Par exemple ‘Vous l’avez très bien éduquée, je suis très satisfaite de mon épouse, elle cuisine aussi bien que vous…’ Ces compliments adouciront le coeur de votre belle-mère.

  • Ne vous comportez pas chaleureusement avec votre belle-soeur. Pour rappel, je vous invite à lire cet article : http://oumsoumeyya.com/2015/01/29/la-relation-entre-belles-soeurs-et-beaux-freres/

  • Sachez les frères que le Paradis est en-dessous des pieds de votre maman. Vous devez vous comporter de la meilleure des façons avec votre mère. Cependant, ceci ne signifie pas que vous devez être injuste. A vous de maintenir un équilibre entre votre épouse et votre mère. Chacun a une place et personne ne pourra remplacer l’autre.

  • Votre mère peut être jalouse de l’intérêt que vous montrez à votre épouse. N’exagérez donc pas vos signes d’amour envers votre épouse devant votre mère. A côté de cela, ne faites pas le bébé devant votre maman. Aux yeux de votre épouse, vous êtes un homme qu’elle respecte. Si vous avez besoin de tendresse de la part de votre maman, faites cela lorsque vous venez chez votre mère sans votre épouse. Encore une fois, un équilibre.

  • Cher frère, certaines mères sont jalouses de leur belle-fille. La jalousie est un sentiment naturel, cependant, des fois, ce sentiment est hors de contrôle, et devient même une arme qui fait faire des méchancetés. Et c’est le cas de certaines mamans qui ne supportent pas de voir leur belle-fille aux côtés de leur fils. L’explication de cela se situe dans cette phrase ‘certaines mères pensent cela ‘Mon fils doit m’aimer plus que tout’. Son désir n’est pas forcément que vous vous séparez de votre épouse, mais elle ne veut pas que vous soyez trop proche d’elle.

  • Sachez les frères que vous ne devez jamais rabaisser votre épouse devant votre famille. Quoi qu’il se passe, elle est votre épouse : vous vous devez de la protéger et montrer à votre famille que vous êtes derrière votre épouse. Dans le cas contraire, certaines personnes avec mauvaises intentions profiteront de votre négligence et trouveront du courage dans cette négligence pour à leur tour rabaisser, humilier et faire du mal à votre épouse.

  • Il ne faut pas obliger votre épouse à se rendre trop souvent chez votre mère. Il faut que vous sachiez que des visites trop fréquentes causeront des problèmes. Il faut un équilibre. Vous pouvez très bien vous rendre chez votre maman sans votre épouse. Et de temps en temps vous irez avec celle-ci. Ceci doit aussi être un plaisir pour votre épouse.

  • Ne soyez pas égal mais bien équitable. Ce n’est pas parce que vous achetez une rose à votre épouse que vous devez le faire aussi pour votre mère. Si vous le faites, vous causerez de la jalousie et ces deux femmes se verront comme des rivales. Vous êtes l’époux de votre épouse. Vous êtes l’enfant de votre mère. A vous de vous comporter en accord avec chaque rôle.

  • Certaines femme sont jalouses de leur belle-mère. Elles ne supportent pas que leur époux soit doux et gentil avec la belle-mère puisque ce même époux ne montre pas cette douceur quand il est avec son épouse. Les frères, soyez doux avec vos épouses, tout comme elles aussi doivent être douces avec vous.

  • Sachez que votre épouse n’est pas obligée de rendre service à votre mère. Elle n’est pas obligée de faire les tâches ménagères à sa place ou même faire des préparatifs pour les invitées et amies de votre mère. Si elle le fait, elle en sera récompense. Mais vous ne pouvez nullement l’y obliger.

Ecrit et traduit par Oum Soumeyya

Source:

Conseils tirés des petites histoires racontées par MARASLI Sema sur la relation belle-mère / belle-fille, de son livre ‘Gelin-Kaynana iliskilerini tatliya baglayalim‘, aux éditions Hayat. Qu’Allah la récompense pour ce travail.

Les utilisateurs qui ont trouvé cette page en recherchant:

  • pourquoi les belle mere est jalouse de la femme de son fils
  • islam mere jalouse
  • jalousie chronique dune mère explication spirituelle
Partagez.

À propos de l’auteur

3 commentaires

Laisser un commentaire