Oum Hümeyra se met au vert – 1

5

a

Esselamou aleykoum mes chères soeurs!

J’ai dernièrement acheté le livre « Zéro déchet » de Béa Johnson. Comme son nom l’indique, l’auteur reprend dans son livre des manières de consommer sans produire de déchets. Le livre ne coûte que 7 euros (environ) sur Amazon et regorge d’astuces!

Il s’agit d’une façon de vivre qui concerne tout un chacun et en particulier le musulman. En effet, en tant que musulman, nous nous devons de respecter les autres mais également notre planète. Tout acte devra être justifié auprès d’Allah. Dès lors, nous serons également interrogé sur notre manière de consommer, sur les conséquences des déchets que nous produisons, sur l’état dans lequel nous avons laissé la terre. Sans compter que le plastique nuit à notre santé!

Je me suis donc décidé à me lancer dans l’aventure et de faire du mieux que je pourrai, selon les moyens du bord.

Première étape: Out les sacs en plastique!

Il y a quelques jours, j’ai franchi la première étape de mon défi qui consiste à diminuer au maximum les déchets. Lorsque nous achetons des fruits et légumes en vrac, nous avons à disposition des sacs en plastique. Je ne les ai pas utilisé et j’ai préféré remplir mes fruits et légumes dans un sac réutilisable (pour l’instant, lui aussi en plastique). A quoi bon acheter des fruits et légumes en vrac si c’est pour les emballer de nouveau? Ce jour-là, j’aurai du utiliser 7 sacs en plastique (pour une famille de trois personnes)! Si l’on prend en considération le nombre de personnes qui font leurs courses et qu’on multiplie leur nombre par 7, nous obtenons un nombre très élevé de sacs en plastique. Et cela ne constitue qu’une infime partie des déchets que nous produisons quotidiennement.

Arrivée à la caisse, je craignais la réaction du caissier. Ce dernier s’est contenté d’un soupir. Il faut dire qu’il a du trier et peser tout ce que j’avais acheté. En passant, achetez toujours du vrac, le sur-emballage tue notre planète, qui va bientôt être jonchée de déchets!

Pour une première fois, je dois avouer que j’étais fière de moi. Un petit geste pour l’humanité, mais un grand pas pour moi! Mais le coup de passer à la caisse en dérangeant le caissier et les personnes qui attendent derrière vous, c’est pas top. Donc, je me suis décidée à coudre des sacs en coton que je pourrai réutiliser. C’est écologique et ça booste la confiance en soi; que demander de plus!

Je me suis donc rendue chez un vendeur de rideaux (eh oui!) afin d’acheter du tissu pour confectionner les sacs. Je voulais un tissu léger, solide et transparent. J’ai acheté 2,5 mètres de tissu (6 euros/mètre), avec lequel j’ai pu coudre 14 sacs! En somme, un bon investissement.

Voici, en quelques images, les étapes de la confection des sacs:

1. Tout d’abord, j’ai choisi un carton (40 cm x 110 cm), que j’ai utilisé comme gabarit afin de tracer les contours des sacs. J’ai obtenu 14 rectangles, que j’ai soignement découpé.

b

2. J’ai cousu les ourlets des quatre côtés de chaque rectangle.

c

3. Ensuite, j’ai plier en deux le côté le plus long du rectangle et cousu les deux côtés de manière à terminer le sac. Quand tout est terminé, il ne reste plus qu’à les repasser. Les sacs peuvent contenir chacun 2 à 3 kilos de fruits ou légumes. Si vous le désirez, vous pouvez également y ajouter une ficelle. Personnellement, je n’ai pas eu l’occasion d’aller en acheter.

d

Les ayant confectionné hier, je n’utiliserai ces sacs que demain pour la première fois. Je pense qu’il faudra les laver toutes les deux semaines afin de les garder dans un état convenable.

Voilà donc comment s’est déroulée la première étape d’un long périple!

A suivre…

Oum Hümeyra

Partagez.

À propos de l’auteur

5 commentaires

  1. salam aleyki wa rahmatullah
    super l’idée du sac :) je vais suivre de pret ce « long périple » inshaallah et m’en inspirer
    qu’allah nous facilite

  2. Super intéressant!
    C’est vrai qu’on produit une montagne de déchets…il faut également que je me procure des sacs réutilisables

    • Oum Hümeyra sur

      Les sacs réutilisables sont très très utiles! Le tout est d’avoir l’automatisme de sortir avec son sac. Par ailleurs, il est intéressant d’avoir un sac réutilisable en coton (qui prend très peu de place) dans le sac, au cas où il y aurait un achat imprévu!

Laisser un commentaire