Le legging

3

As salamou aleykoum wa rahmatoullah wa barakatouh mes chères lectrices !

Aujourd’hui, nous allons aborder le thème du legging, tight ou même pantalon.

Premièrement, allons voir au dictionnaire l’explication de ces mots :

1- Legging (Mot anglo-américain) : n.m. Collant épais sans pied.

2- Pantalon (mot d’origine italienne) : Culotte à jambes longues descendant jusqu’à la cheville.

(source : www.larousse.fr)

Le point commun entre ces vêtements se situe dans le tracé du corps. Ça moule le corps. Ça met en évidence les formes de la personne. Il nous est possible en voyant une personne portant ce genre de vêtement de décrire la physionomie de la personne qui les porte, jusqu’à deviner son poids et ses courbes les plus intimes. Soit ce vêtement colle totalement soit au niveau du derrière et des cuisses et s’élargit légèrement vers le bas, à différents niveaux selon le modèle. Mais bien sûr, comme le ‘serré’ et même le ‘push-up’ (rend votre derrière encore plus gros que ce qu’il ne paraît, mode de cette année) sont fashion, il ne sert à rien de parler de tous les modèles de pantalon.

Il y a quelque temps, je discutais avec une petite fille sur le vêtement islamique et elle m’expliquait que sa soeur porte des leggings. Je lui expliquais alors que le legging n’est pas un vêtement islamique puisqu’il montre la forme des jambes. Elle m’a répondu avec une réponse enfantine qui en dit beaucoup sur la vision des choses des adultes :

‘Mais non on ne voit pas ses jambes, ce n’est pas transparent !’

En tant que femmes musulmanes, certaines choses commencent à devenir normales et le sont malheureusement déjà pour beaucoup de nos soeurs. Nous vivons dans une société de ‘mode’ et comme nous sommes faibles, nous nous adaptons facilement. Au lieu de nous attacher à nos belles valeurs islamiques, nous préférons faire le pas dans le camp de la facilité, le camp de l’adaptation, l’assimilation, l’intégration.

Alors le legging, que fait-il ?

  • ça compresse tout le bas du corps ;

  • ça met en avant le derrière, les cuisses, les mollets et les chevilles ;

  • ça colle à la peau.

On voit de plus en plus de soeurs porter un vêtement ample (ou même pas…) au-dessus, et en-dessous : un legging visible pour tout le monde. Une petite jupe jusqu’aux genoux et un legging en dessous. Ou même le dessus d’un jilbeb, avec en-dessous un legging bien visible. Si elle le porte en-dessous de sa longue jupe et que celui-ci n’est pas visible, il n’y a aucun problème. En plus, ça tient chaud en hiver. Mais le problème se situe dans l’exposition des parties du corps, où l’on se demande où est passé le sentiment de pudeur cher au musulman. Le legging est un ‘vêtement’ qui rend la femme attirante. Ce n’est aucunement un vêtement d’extérieur. Même si vous avez les fesses cachées par un petite chemise ou une veste. Le legging ne couvre pas, au contraire, il nous fait découvrir la beauté de la femme. Le derrière peut très bien être caché, les cuisses, les mollets et le tracé des chevilles sont visibles et tout aussi attirants.

Nous avions déjà abordé le thème des « Habillées et nues », en long et en large. (Pour celles qui n’auraient pas encore lu l’article ou qui voudraient le relire, c’est ici => Habillées et nues) Eh bien, le legging vous fait entrer dans la catégorie des habillées et nues. Je vous rappelle simplement le hadith pour vous montrer l’ampleur de ce qui nous minimisons :

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit:
« Il y a deux catégories des gens de l’enfer que je n’ai pas vu:
– Des gens qui ont avec eux des fouets comme des queues de vaches avec lesquels ils frappent les gens.
– Des femmes habillées mais qui sont nues (1) qui font pencher les gens et qui elles-mêmes penchent. Leurs têtes sont comme des bosses de chameau penchées. Elles ne rentreront pas au paradis et n’en sentiront pas l’odeur et certes son odeur se sent d’une durée de ceci et ceci ». (Rapporté par Mouslim dans sn Sahih n°2128)

(1) C’est-à-dire qu’elles sont nues malgré qu’elles soient habillées soit parce qu’elles portent des vêtements transparents, soit des vêtements serrés qui montrent la forme des membres, soit des vêtements qui sont trop courts et laissent apparaître ce qui devrait être caché comme le haut de la poitrine, les épaules, les avant-bras, le bas des jambes… Ceci s’est généralisé dans certains pays de nos jours. (source : hadithdujour.fr)

En espérant que ce rappel nous secouera et nous aidera à nous réformer, nous et nos garde-robes.

Qu’Allah nous guide…

Ecrit par votre soeur fillah Oum Soumeyya

Partagez.

À propos de l’auteur

3 commentaires

  1. Salam alayki.

    BarakaAllah oufiki, encore un très bon rappel.
    Et concernant les habits des filles non pubères. Je sais qu’il faut les habituer très tot à la pudeur mais est ce qu’il est autorisé par exemple de leur mettre des pantalons par exemple ?
    As tu fais un article sur ce sujet ?

Laisser un commentaire