L’éducation à la pudeur: un thème qui nous concerne toutes et tous (4)

10

As salamou aleykoum mes chères lectrices!

Aujourd’hui, vous aurez la possibilité de lire la dernière partie de cette série intitulée ‘L’éducation à la pudeur: un thème qui nous concerne toutes et tous‘.

Pour les celles et ceux qui désirent (re)lire les parties 1, 2, et 3, c’est par ici:

L’éducation à la pudeur: un thème qui nous concerne toutes et tous (1)

L’éducation à la pudeur: un thème qui nous concerne toutes et tous (2)

L’éducation à la pudeur: un thème qui nous concerne toutes et tous (3)

N’oubliez pas de partager ces articles avec votre entourage. Faites vous aussi le nécessaire pour mettre les parents au courant des dangers présents avant qu’il ne soit trop tard.

Suite:

  • L’enfant doit pouvoir dire ‘non !’. Demandez donc l’avis de votre enfant et respectez ses choix. S’il vous dit ‘Non, je ne veux pas’, ‘oui, je veux’, respectez ces choix. Bien sûr, lorsque ces choses sont censées. Apprenez à l’enfant qu’il a des choix et exigences, et son âge ne l’empêchera pas de vouloir ou ne pas vouloir une chose. Apprenez-lui que ce n’est pas parce que la personne en face d’elle est plus âgée ou adulte qu’il doit absolument dire ‘oui’ à tout ce qu’on lui propose. Respectez les ‘non’ de votre enfant. Ceci est un apprentissage. Plus les sentiments et pensées de l’enfant seront respectées au sein de la famille, plus l’enfant se sentira à l’aise pour s’exprimer. Cependant : soulignons le fait qu’il faut d’abord apprendre à l’enfant à utiliser son mécanisme de conscience. Un enfant qui n’aura pas cette ‘conscience’ utilisera ce ‘non’ à mauvais escient. Ceci fatiguera donc les parents.

  • A la maison, ne soyez pas trop dure. Ne mettez pas des règles qui sont impossibles à respecter, surtout pour un enfant. N’interdisez pas tout. Par exemple: des parents qui interdiraient totalement les bonbons, chocolats, ou autres. Si vous le faites, une personne de l’entourage de l’enfant s’en rendra compte et profitera de cela pour donner à l’enfant ce qu’il désire tant et essayera de gagner la confiance de l’enfant. Après avoir gagné la confiance de l’enfant, il s’approchera de l’enfant.
  • Attention : les soupçons que vous avez envers des personnes ne doivent pas se transformer en soupçons maladifs. Ne paniquez pas et maîtriser votre inquiétude. Dans le cas contraire, vous pourrez blesser votre enfant et votre entourage.

  • Ne confiez jamais votre enfant à un étranger pour l’emmener à l’école, au sport, ou autre. Que cet étranger soit marié ou non. Qu’il habite dans le même appartement que vous ou qu’il soit votre voisin.

  • Apprenez à votre enfant à ne jamais monter dans la voiture d’un étranger. Soyez exemplaire. Faites de même pour qu’il vous recopie lorsque vous n’êtes pas là. Vos paroles et gestes ne doivent pas être en contradiction.
  • Séparez les lits et chambres de vos enfants. Ne laissez pas vos enfants dormir ensemble.

  • Aussi bien les filles que les garçons peuvent être victimes d’un agresseur. Protégez vos fils autant que vos filles.

  • La majorité des agressions se produisent sur le chemin de l’école. Veillez à bien suivre vos enfants. Ne soyez pas fainéants. Accompagnez-les et allez les rechercher jusqu’à ce qu’ils atteignent un certain âge.

  • Les études démontrent que presque la totalité des agresseurs sont une connaissance de la famille. Cette connaissance choisira sa victime puisqu’elle connaît les ‘faiblesses’ de cet enfant et a déjà la confiance de la famille et de l’enfant. Puisqu’elle connait la famille, elle sera plus discrète. Personne ne la soupçonnera de rien du tout.

  • Ne confiez jamais votre enfant à une personne qui consomme de l’alcool ou de la drogue. Après en avoir consommé, une personne n’est plus la même. Elle peut ressentir des choses atroces et peut faire du mal à tout et n’importe qui. Elle ne sera plus elle-même après avoir consommé ces substances, en conséquence, elle ne sera plus ‘maître’ de ses gestes et pensées. Ceci est valable pour tout le monde, même votre propre père s’il consomme de l’alcool et/ou de la drogue.
  • La pornographie présente sur Internet fait augmenter le taux d’agressions. Beaucoup d’agresseurs avouent que ce désir d’agresser leur est arrivé après avoir visionné des images/vidéos, visité des sites pornographiques. Veillez à laisser l’ordinateur à la vue de tout le monde. Surveillez vos enfants lorsqu’ils surfent. Apprenez-leur le bien et le mal.

Note d’Oum Soumeyya:

Ces articles n’ont pas été écrits dans le but de vous rendre paranoïaques. Pas du tout. Le but est de vous ouvrir les yeux. Certains, et même beaucoup de parents, sont naïfs. Ils confient leurs enfants et même leur bébé à tout le monde et n’importe qui. Si vous devez faire une course, prenez vos enfants avec vous. Un moment d’inattention peut être fatal. Les ‘autres’ ne s’occuperont jamais de votre enfant comme vous. Une négligence peut changer la vie de votre enfant dans le mauvais sens. Qu’Allah protège nos enfants et descendances.

Ecrit par votre soeur Oum Soumeyya

Source : Adem GÜNES, Mahremiyet Egitimi (L’Education à la Pudeur), éditions Selis, Istanbul, 2014.

Partagez.

À propos de l’auteur

10 commentaires

  1. Salam alayki,
    Allahibarak, c’était un article vraiment intéressant et très utile okhti, jazaka Allaho khir pour tout le temps que tu y a consacré.
    Excuse-moi pour mon indiscrétion , tu es d’origine turque? J’ai des amies turque, j’aime bien cette culture et surtout la nourriture,hihi!!!!La Turquie est aussi le plus beau pays que j’ai visité.
    Qu’Allah te préserve okhti ainsi que ta famille!
    Allaha ?smarlad?k

    • Wa aleyki selam wa rahmatoullah wa barakatouh ma oeur Oum Asma,

      Avec plaisir <3 Je suis heureuse alhamdoulillah que ça nous apporte des choses positives. Nous devons être des mères au courant de certaines choses.

      Oui, je suis d'origine turque )) Ca aurait été un plaisr d'inviter toutes les soeurs lectrices d'oum soumeyya chez moi, un jour, pourquoi pas, inchaAllah.

      Allaha emanet ol (Qu'Allah te garde) (F)

    • Wa aleykoum selam wa rahmatoullah wa barakatouh ma soeur Zeyna,

      C’était un plaisir alhamdoulillah. J’ai appris énormément de choses. J’en parle à mon entourage et essaye de donner des tuyaux à certaines soeurs. Faites de même inchaAllah.

    • Wa aleyki selam ma soeur Assya,

      En espérant que tout ceci t’aidera inchaAllah. Ca serait intéressant de préparer des ‘petits dossiers’ comme tu l’as fait et de les offrir aux soeurs de notre entourage. Petite idée d’Oum Soumeyya ))

  2. as salem alaykoum wa rahmatulahi wa barakatuh oukhty tres bon article j’ai une question à te poser voilà mon mari et moi somment très pudiques que ce soit dans la façon de se vêtir de parler ou autre c’est très important pour nous on a inculquer ça a nos enfants depuis leurs naissance on va dire sa comme sa j’ai tjrs fait en sorte que quand je change la couche de ma fille ou de mon garçon ni l’un ni l’autre ne se voit que personne ne voit les parties intime de l’autre même la douche je ne leur prend pas ensemble et bien voilà à deux reprises j’ai surprise mon petit garçon de 3 ans montrer ses parties à sa soeur la 1 ère fois il avais 2 ans et demi et la 2 ème se fut à ses 3 ans je suis triste et frustrée je ne comprend pas d’ou cela peut provenir pourquoi à til le besoin de faire ça je lui ai demander il m’a répondu je ne sais pas wallah j’ai mal au coeur ça me dégoûte car j’ai tjrs tout fait pour pas qu’il ne fassent ses choses la me conseillerais tu oukhty il sais très bien que ce n’est pas bien je lui ai toujours expliquer avec douceur ma j’étais tellement choquer que je lui ai bcp crier dessus qu’Allah nous facilite l’éducation de nos enfants

    • Wa aleykoum selam wa rahmatoullah ma soeur,
      A-t-il peut-être vu ça de quelqu’un d’autre ? Les enfants imitent les autres. Une soeur m’a récemment parlé du même problème. Elle me racontait comme suit: ‘ma fille est très pudique. Quand elle rentre, je lui demande de s’habiller. Elle le faisait toujours en fermant la porte. Mais depuis qu’elle a commencé l’école, un jour, elle est descendue sans le bas (sans pantalon) et elle m’a dit en me montrant ‘d’ici, je fais pipi, d’ici, je fais caca’. La soeur n’a pas crié et calmement, elle a cherché à comprendre les choses. Sa fille lui a expliqué que les plus grandes filles de l’école abaissaient les pantalons des plus petits, soubhanallah. Et puis à l’école, les toilettes sont mixtes quand ils sont petits. C’est pour cela qu’il faut bien faire ses choix pour l’éducation de ses enfants (IEF, école privée islamique). Ils voient tout. Et tout ce que vous avez fait à la maison comme sacrifice tombe à l’eau puisqu’on leur apprend des choses différentes. Nous n’avons pas la même notion de pudeur.

      Ce que tu pourrais faire: ne pas dramatiser. Et te calmer. Plus tu paniqueras et dramatiseras la chose, plus cela sera vu comme quelque chose de très ‘intéressant’. Il a peut-être vu cela chez un cousin ou encore chez des amies lorsque vous étiez en train de discuter. Les enfants sont des fois laissés sans surveillance (ce qu’il faut absolument éviter!) et ils font des choses qu’ils ne devraient pas faire.

      Ne fais pas une fixation sur cela. Veille à bien apprendre à tes enfants à s’essuyer tous seuls, à bien fermer la porte quand ils sont aux toilettes, à ne laisser entrer personne quand ils sont aux toilettes, et aussi quand tu les changes (les vêtements), sois seule avec l’enfant comme ça il comprendra qu’il ne faut personne à côté. Et je ne sais pas si tu as pu lire dans un de mes articles où je disais qu’il faut que l’enfant garde sa culotte durant le bain, à partir de 3 ans environs, même si c’est la maman qui le lave. Ainsi, l’enfant comprendra ‘si même ma maman ne peut pas voir, eh bien alors personne ne peut voir’.

      J’espère inchaAllah que ces conseils t’aideront, ne panique pas, plus tu agrandiras les choses, plus ils seront intéressés par cette chose-là.

  3. as salem alaykoum wa rahmatulahi wa barakatuh oukhty tres bon article j’ai une question à te poser voilà mon mari et moi somment très pudiques que ce soit dans la façon de se vêtir de parler ou autre c’est très important pour nous on a inculquer ça a nos enfants depuis leurs naissance on va dire sa comme sa j’ai tjrs fait en sorte que quand je change la couche de ma fille ou de mon garçon ni l’un ni l’autre ne se voit que personne ne voit les parties intime de l’autre même la douche je ne leur prend pas ensemble et bien voilà à deux reprises j’ai surprise mon petit garçon de 3 ans montrer ses parties à sa soeur la 1 ère fois il avais 2 ans et demi et la 2 ème se fut à ses 3 ans je suis triste et frustrée je ne comprend pas d’ou cela peut provenir pourquoi à til le besoin de faire ça je lui ai demander il m’a répondu je ne sais pas wallah j’ai mal au coeur ça me dégoûte car j’ai tjrs tout fait pour pas qu’il ne fassent ses choses la me conseillerais tu oukhty il sais très bien que ce n’est pas bien je lui ai toujours expliquer avec douceur ma j’étais tellement choquer que je lui ai bcp crier dessus qu’Allah nous facilite l’éducation de nos enfants .

Laisser un commentaire