Chronique d’Oum Hümeyra : Comment gérer mon budget ?

1

As salamou aleykoum mes chères sœurs !

Être une épouse et une mère demande beaucoup d’efforts à beaucoup d’égards. Mais s’il est un sujet auquel nous devons absolument faire attention dans la gestion de notre famille, c’est l’argent. En effet, l’économie familiale dépend en grande partie de la mère puisque c’est généralement à elle que revient le rôle de gestion des courses pour la cuisine, les vêtements des enfants, les produits d’hygiène, etc. Il nous incombe donc de faire attention à quelques points dans la gestion du budget.

  1. Planifiez votre budget

Calculez tout d’abord le montant mensuel que vous avez et déduisez-en le montant du loyer, les factures d’eau, d’électricité et de gaz, la facture internet, etc. Bref, toutes vos dépenses fixes. Ensuite, établissez un budget pour vos courses alimentaires et vos autres besoins (je dis bien besoin). En dernier lieu, vous pourrez décider d’un montant pour vos « extras » du mois. Il pourra s’agir d’une sortie avec les enfants, d’un cadeau que vous désirez offrir, … Dans tous les cas, il est important que les montants soient fixés afin de vous freiner si vous veniez à atteindre les limites ou dépasser le budget accordé à telle ou telle dépense.

  1. Payez en espèces

Les paiements par carte de banque peuvent nous empêcher de nous rendre compte de ce que nous avons réellement dépensé. Afin de payer en espèces, nous pouvons par exemple préparer des enveloppes pour chaque budget alloué. Ainsi, si vous avez 300 euros dans votre enveloppe pour les courses alimentaires, visualiser le montant restant dans l’enveloppe est bien plus efficace. A chaque fois que vous irez piocher dans l’enveloppe, vous verrez immédiatement ce qu’il vous reste.

  1. Notez toutes vos dépenses

Tenir un cahier des comptes mensuel permet de connaître exactement ce que vous avez acheté et le montant que vous y avez alloué. Au fil des mois, vous aurez une réelle banque de données de vos achats et un support sur lequel vous baser pour vos futurs budgets. Sans compter que cela permet de cibler les raisons pour lesquelles tel mois a été plus difficile.

  1. Liste de courses

Faire une liste des courses et s’y fier est sans aucun doute un des outils grâce auquel on limite grandement les achats inutiles. En effet, arpenter les rayons des magasins augmente les tentations et on ressort avec un chariot plus rempli. Alors qu’il vous suffit de noter au fur et à mesure les éléments dont vous manquez dans votre cuisine ou votre salle de bains.

  1. Armoire à provisions

Une armoire à provisions avec des aliments non périssables (pâtes, conserves, riz, légumineuses, farine, sucre, etc.) sera un atout afin de ne pas aller au magasin pour de petites courses. En effet, plus on se rend au magasin, plus la tentation est grande de sortir avec davantage que ce qui était inscrit sur la liste des courses.

  1. Inutile de stocker à outrance

Oui à l’armoire à provisions. Toutefois, il est inutile de stocker des boissons gazeuses, des chips ou autres sucreries. De même, avant d’acheter des produits d’hygiène, il est toujours utile de se poser la question de savoir si on en a à la maison.

Malheureusement, nous sommes rapidement pris dans le tourbillon de la surconsommation et nous achetons sans terminer les bouteilles de shampoing, de gel douche, les tubes de dentifrice, … que nous avons à la maison. La nouvelle fragrance de tel gel douche, la nouvelle savon de tel biscuit, la super réduction à l’achat de 10 paquets de tel produit nous séduisent trop rapidement. Nous tombons dans les pièges du marketing !

  1. Pensez à deux fois avant d’acheter

Lorsque vous désirez acheter quelque chose, posez-vous la question de savoir si c’est réellement nécessaire, si vous ne pouvez faire autrement avec ce que vous avez à la maison, s’il s’agit d’un besoin, si c’est raisonnable de l’acheter au moment présent en pensant à votre budget mensuel.

  1. La tirelire à aumône

    Gérer votre budget vous permettra de penser aux nécessiteux. Pour cela, une tirelire dans laquelle vous déposerez quelques euros par semaine sera la bienvenue. Je vous conseille de laisser la gestion de cette tirelire à vos enfants afin de leur apprendre le partage et la bonté sans attendre de retour. Donner en espérant la miséricorde d’Allah.


    N’oubliez pas mes sœurs qu’une des causes de la baraka, c’est le fait de suivre les obligation d’Allah azzawajel et de s’éloigner de ses interdits. Ensuite, n’oubliez jamais de faire des invocations pour qu’Allah vous accorde la baraka dans votre foyer. Il est aussi primordial de gagner son pain de cause licite. Il est évident que la baraka vient d’Allah, c’est Lui Seul qui nous octroie notre subsistance. C’est la raison pour laquelle nous nous devons de Le remercier pour chaque chose qu’Il nous offre. (source: Cheikh Ibrahim At-Turki)

« Et quatre [choses]apportent la subsistance (Ar-Rizq)

  • Qiyam al lil « les veillées en prière », 
  • le fait de beaucoup implorer le Pardon [d’Allah] juste avant l’aube (al-Istighfar),
  • contracter l’aumône, 
  • et le rappel [d’Allah] en début et en fin de journée (adh-Dhikr)

 

Et quatre [choses]font obstacle au Rizq (ou l’empêchent)

  • le sommeil du matin (du fajr jusqu’au lever de soleil),
  • le peu de prières (salat),
  • la paresse
  • et la traîtrise.

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya

(Source : http://www.3ilmchar3i.net/article-4-choses-qui-118759597.html) »

Qu’Allah vous préserve !

Votre sœur fillah Oum Hümeyra

Partagez.

À propos de l’auteur

Un commentaire

Laisser un commentaire