Comment ne plus être accro ?

5

As salamou aleykoum wa rahmatoullah mes soeurs !

Aujourd’hui, j’aimerais vous donner quelques tuyaux pour vous désintoxiquer de votre maladie du net, des réseaux sociaux et tout ce qui tourne autour de cette obsession.

1- Premièrement : tu dois être consciente que tu es dépendante. Sans accepter cela, tu ne peux pas te ‘désintoxiquer’. C’est le pas le plus important à faire. Si tu n’acceptes pas ou ne veux pas accepter que tu es accro, il te sera difficile de réduire ton temps gaspillé sur ces futilités. Le fait que tu passes beaucoup et même trop de temps sur ton smartphone ou son ton ordinateur est un signal d’alarme qui retentit. Le but est de diminuer ta consommation étape par étape.

2- Deuxièmement : Il faut que tu essayes d‘analyser ta vie afin de comprendre s’il y a un soucis que tu n’arrives pas à résoudre, ou même un facteur de stress qui te conduit vers cette dépendance. Si tu veux échapper à certaines vérités ou même t’effacer pour ne plus faire face à la réalité, tu passeras plus de temps dans ces futilités. Tu dois donc réfléchir à ces causes qui te tirent de la vie quotidienne pour te captiver et coller à l’écran de ton smartphone ou ordinateur.

3- Troisièmement : Tu dois passer en vue ta vie familiale, tes occupations et tes liens familiaux. Il n’est pas possible pour une personne qui a des occupations importantes de perdre son temps avec ces futilités. Tu dois donc revoir les vides et manques de ta vie pour les combler avec des éléments utiles. Mais pour cela, tu as la responsabilité de faire l’effort d’accepter que tu es dépendante.

4- Quatrièmement : Tout ce qui te rapproche d’Allah azzewejel, du bien et de la droiture est un bien pour toi. Inversement : tout ce qui t’éloigne d’Allah azzewejel, du bien et de la droiture est mauvais pour toi. Tu dois utiliser cette technologie en prenant ce critère en compte. Il est impératif que tu recherches le moyen de te contrôler pour ne pas délaisser l’essentiel : l’adoration d’Allah.

Sachez mes soeurs que nous sommes avant tout les Serviteurs d’Allah azzewejel.

Si vous êtes serviteur et même esclave de la technologie, qu’elle est la première chose que vous avez en main au réveil et qu’elle est la dernière chose que vous tenez en main avant de dormir, il est grand temps de vous secouer.

Mais au fait: Si vous êtes dans cet état, quelle sera la situation de vos enfants… Y avez-vous déjà songé ?

Votre soeur Oum Soumeyya

Source : TURAN SALIHA, Internet Aginda Cocugum, Izmir, 2008, pp. 26-27

 

 

Partagez.

À propos de l’auteur

5 commentaires

  1. assalamo alaykom ..j’ai essayé de rompre cette dépendancex..le facebook je l’ai bloqué y a longtemps quoique je ne suis pas trés accro mais je considere ça une perte de temps donc j’ai agit par cette facon ..sinon je consulte quelques blog islamique que je considere utile ..merci ma chère soeur

  2. Salem Alikoum, un constat sans appel…tu as tapé dans le mille sur tous les points…plus accroc à la tv pour ma part…
    et ce que tu dis résume la situation :
    Tu dois donc revoir les vides et manques de ta vie pour les combler avec des éléments utiles. Mais pour cela, tu as la responsabilité de faire l’effort d’accepter que tu es dépendante.
    certes je suis dépendante, mais pas la force de combler vides et manques…la tv est mon refuge pour oublier et ne pas sombrer…
    et du coup ce que tu dis là aussi est vrai :
    Il est impératif que tu recherches le moyen de te contrôler pour ne pas délaisser l’essentiel : l’adoration d’Allah.
    et ça aussi c’est vrai, je délaisse l’essentiel bien trop souvent, pour le moment je me fais des promesses, d’arrêter, de fermer le poste, de me reprendre en main, mais je n’arrive pas à m’y tenir…à prendre mon tapis de prière et à chercher refuge auprès d’Allah…c’est désespérant…

Laisser un commentaire