Les frères et soeurs de sang qui ne se rendent plus visite

0

As salamou aleykoum wa rahmatoullah mes chères soeurs,

Aujourd’hui, j’aimerais nous faire un rappel sur un thème très important : les liens de parenté, et plus précisément un rappel concernant le lien entre les frères et soeurs de sang que nous nous devons d’honorer.

Débutons cet article avec un hadith qui donne des frissons soubhanallah !

D’après Al Qasim Ibn ‘Abder Rahman (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui coupe un lien de parenté ou jure par un serment mensonger verra son châtiment avant qu’il ne meure ».

(Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1121)

De nos jours, nombreux sont les frères et soeurs qui ne s’appellent plus malgré tous les moyens de communication qui nous facilitent cette tâche. Un appel ne coûte rien désormais grâce à toutes ces applications qui nous permettent cela.

Même un petit message semble être de trop.

Ne parlons même pas des visites qui se font très rares…

Sachez mes soeurs que personne ne pourra remplacer vos frères et soeurs de sang.

Allah azzewejel nous dit dans le Saint Coran:

« Ô humains! Craignez votre Seigneur qui vous a créés à partir d’un seul être dont Il a tiré son conjoint. De leur union, Il a fait proliférer tant d’êtres humains, hommes et femmes. Craignez Allah, au nom de qui vous vous implorez les uns les autres. Respectez aussi les liens du sang qui vous unissent. Allah observe vos faits et gestes. »

Sourate 4 – An-Nisâ / Les femmes, verset 1

Vous êtes peut-être très occupés, vous travaillez peut-être, vous n’avez pas le temps de voir vos nièces et neveux, ils n’ont peut-être pas de valeur à vos yeux, mais sachez que ceux-ci demandent après vous. Les enfants ne comprendront jamais les querelles des adultes. Sachez que les occupations de ce bas-monde ne prendront fin uniquement lorsque la mort vous touchera.

Ne reportez pas ces joies de resserrer vos liens avec vos frères et soeurs de sang.

Ne passez pas à côté de la beauté de serrer vos nièces et neveux dans vos bras, de sentir leur parfum…

N’oublions pas que nous devons aimer le bien pour nos frères et soeurs.

Il nous est OBLIGATOIRE d’entretenir les liens de parenté. Si vous avez des mésententes, il faut que vous vous réconciliez. Faites le premier pas, Allah vous récompensera pour votre grand geste.

Nouer le lien de parenté a beaucoup de valeur et demande beaucoup d’efforts. Il est facile de nouer le lien avec celui qui le noue déjà. Celui qui noue le lien de parenté est celui qui le noue et le répare! Préserve ce lien même si tes frères et soeurs de sang ne veulent pas de toi. Continue à être bienfaisant envers eux.

Il est très grave de rompre ce lien si proche. Rompre les liens de parenté est un signe de dureté du coeur.

D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit

« Celui à qui il plaît qu’on lui allonge la vie et qu’on augmente sa subsistance qu’il se comporte avec ses parents avec piété et qu’il lie ses liens de parenté »

(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2488)

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit :

« Certes les actes des enfants d’Adam sont présentés chaque jeudi, la nuit du vendredi, et l’acte de celui qui coupe ses liens de parenté n’est pas accepté ».

(Rapporté par Ahmed dans son Mousnad n°10272 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2538)

Le temps passe tellement vite mes chères soeurs, ressaisissons-nous avant qu’il ne soit trop tard.

Il est très attristant de croiser des familles où les frères et soeurs ne se croisent qu’aux fêtes religieuses, tout comme le font les gens d’autres communautés. Nous sommes musulmans, réconciliez-vous ! Resserrez vos liens ! Et n’attendez pas le décès de vos parents ou de tout autre membre de votre famille pour vous rencontrer à l’enterrement. Il serait dommage d’attendre ces malheureuses occasions pour se revoir.

Même si votre frère, votre soeur ne répond pas à vos appels ou messages ; même si votre frère ou votre soeur ne vous envoie jamais de message, que vous êtes la personne qui fait chaque fois le premier pas, que vous essayez d’organiser une rencontre entre frères et soeurs de sang mais qu’on vous répond toujours ‘je suis occupé(e), venez une autre fois’, ne baissez pas les bras. Allah va vous récompenser pour votre bon comportement !

Sachez mes soeurs qui n’appelez pas vos frères et soeurs et qui rompez les liens de parenté, que vous rendez Sheytan (le Maudit) heureux avec votre comportement, et que vous provoquez la colère d’Allah soubhanahou wa ta’âlâ en agissant ainsi.

D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit lors de sa maladie: « Vos liens de parenté ! Vos liens de parenté ! (*)».

(Rapporté par Ibn Hibban et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°736)

(*) C’est à dire que durant la maladie dans laquelle le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) est mort, il a conseillé à sa communauté de lier les liens de parentés.
Ceci comprend en premier lieux les parents, ensuite les frères, les soeurs, les oncles, les tantes…

D’après ‘Ali Ibn Abi Talib (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit:

« Pardonne à celui qui a été injuste envers toi, lie les liens avec celui qui les a coupé avec toi, comporte toi bien avec celui qui s’est mal comporté avec toi et dit la vérité même contre ta propre personne ».
(Rapporté par Razin Al Abdari et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2467)

 

Réveillez-vous, secouez-vous avant qu’il ne soit trop tard, avant que la mort ne vous sépare.

Pour terminer, je vous conseille vivement d’écouter ce rappel très bénéfique (en français à partir de la 12e minute:

Qu’Allah nous guide et nous protège de la rupture des liens de parenté.

Qu’Il fasse que nos enfants ainsi que toute notre descendance soient liés et honorent les liens de parenté!

Votre soeur fillah Oum Soumeyya

Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire