La voix, la voie

3

As salamou aleykoum wa rahmatoullah,

Aujourd’hui nous aborderons un thème qui nous concerne toutes et tous: le ton de la voix des parents, une des clés de l’éducation de nos enfants qui ouvrira voire fermera de nombreuses portes.

A partager sans modération avec votre entourage!

Qu’Allah vous préserve


La voix des parents

La voix des parents doit être une voix ornée de bénédiction, de miséricorde, une voix douce. Une voix qui câline l’enfant, une voix qui le comprend. Chacun a un ton de voix différent. Mais cette voix maternelle, maternante, remplie de douceur se reconnaît tout de suite.

La première chose qu’une maman et un papa doivent acquérir est le ton de leur voix. Une voix autoritaire, qui ordonne, comme si nous attrapions celui qui est en face de nous avec un fouet ; un ton de voix sec comme celui d’une personne qui fronce les sourcils… c’est l’état le plus endommageant de l’éducation de l’enfant.

Si une maman, un papa veut éduquer sa propre personne, la première chose par laquelle il doit débuter est sa voix. Qu’il orne sa voix de rahmah, de bénédiction. Dans le cas contraire, l’enfant sera le sourd de ses parents. Vous vous adresserez à votre enfant, il ne vous entendra pas, il ne fera pas ce que vous lui demandez de faire. Pourquoi ? Parce votre voix le blesse. Votre façon de vous adresser à lui, de lui donner des ordres, le blesse. L’enfant est en fait en train de s’éloigner de vous. Et après un temps, l’enfant sera insensible à tout ce que vous lui direz. Et la prochaine étape sera la violence à laquelle vous aurez recours pour vous faire écouter…

Si un parent a un enfant qui ne l’écoute pas, un enfant qui ne lui obéit pas, ce parent doit avoir honte de sa situation, non pas de la situation de son enfant. Alors que l’être humain est une créature qui court vers la tendresse ; c’est une créature qui a tendance à rechercher un refuge, dans le cas de l’enfant. Si l’enfant ne se réfugie pas auprès de sa mère, et que lorsque sa maman lui dit une chose, il fait la sourde oreille, que cette voix ne le touche pas, et qu’il ne répond pas en disant ‘oui maman ?’, cette maman, ce papa doivent dans ce cas être embarrassés par la situation dans laquelle ils se trouvent. Crier et réprimander l’enfant en lui disant ‘TU NE M’ECOUUUTES PAAAAS !!!’ est un mauvais comportement.

L’incapacité et la perturbation du contrôle et de la maîtrise de la colère est l’un des plus grands troubles de notre société. Ceci a lieu dans chaque foyer, quel que soit votre niveau d’étude ou votre statut social. La formation que vous avez suivie ne vous préparera pas à être maman. Le statut social que vous avez n’augmentera pas la qualité de votre rôle de père. Il existe de nombreuses personnes dont la voix s’est endurcie. De nombreuses personnes qui ne savent plus contrôler leur colère. Ce trouble, vous le verrez par exemple sur la route. Et cette incapacité à contrôler sa colère est telle qu’elle est contagieuse d’un point de vue psychologique. Si vous êtes une mère qui crie à tout bout de champ, vous aurez un enfant qui criera. 1+1= 2, c’est évident ! Si vous êtes un papa qui crie sans cesse, vous aurez une épouse qui criera elle aussi à tout bout de champ. Si vous êtes un couple qui crie, vous aurez un enfant qui crie. Parce que ceci est psychologiquement contagieux.

Cependant, j’aimerais ajouter ceci : si cela n’est pas un mode de vie chez vous à la maison, c’est-à-dire que la maman a une explosion de colère tout à coup, mais pendant 10-15 jours elle est calme et agit en toute sérénité, ensuite elle encaisse et explose à nouveau ; si ce sont des choses qui arrivent de temps à autre, ceci ne se transmettra pas à l’enfant de façon égale, mais ceci engendrera une anxiété chez l’enfant.

Imaginez une personne qui est armée et qui sort son arme de temps à autre pour tirer sur les gens autour de lui. Que vous êtes parmi les personnes de son entourage. Comment auriez-vous réagi, pour ne pas être parmi ses victimes ? Lui faire des beaux yeux et être lié à lui pour être épargné(e), n’est-ce pas ?

Eh bien c’est pareil pour l’enfant. Une maman ou un papa qui explose de temps en temps rendra son enfant dépendant à lui. Une dépendance liée à la peur, et qui engendrera aussi des angoisses durant le sommeil de l’enfant. Il sera peureux à tout moment, comme si quelqu’un va le réprimander et crier. C’est un trouble de l’anxiété. Être face à une future agression inattendue dont ni le moment ni le lieu est connu est très troublant.

Comment y remédier ?

Nous sommes des êtres humains. Nous ne sommes pas toujours stables. Il nous arrive à toutes et tous de blesser tout à coup la personne qui est en face de nous. Surtout si cette personne est un enfant, elle n’a même pas de défense. Comment réagir alors ?

Après cela, il faut absolument que vous vous expliquiez.

Mon fils, j’ai commis une erreur, je n’ai pas pu me retenir, j’en suis désolé(e), je m’en excuse…C’était un très mauvais comportement, inchaAllah je ne vais plus recommencer. Je vais essayer de me contenir…

Ainsi, vous êtes en train de vous faire passer un message à vous-mêmes d’abord en vous secouant. Ensuite, vous expliquez à votre enfant qu’il n’est pas responsable de votre comportement, et que vous êtes la personne qui a un trouble de contrôle de sa colère.

Il ne faut pas dire ‘Je n’ai pas voulu crier’ parce que vous avez crié. Ce que vous devez dire est cela :

‘Je n’ai pas pu me retenir, je n’ai pas su me contenir. Je me suis énervé(e), j’ai crié. En fait, j’ai commis une erreur. J’en suis désolé(e) ma fille… J’en suis désolé(e) mon fils.’

Ainsi, vous empêcherez l’enfant de tomber dans un trouble de l’anxiété.

Il existe deux causes qui expliquent le trouble de contrôle de la colère :

  1. les causes physiologiques : Un corps dont les besoins physiologiques n’ont pas été assouvi ne pourra pas agir normalement. Par exemple, si la personne ne dort pas suffisamment, qu’elle dort à 1h du matin, 2h du matin… Son équilibre homéostatique sera perturbé et elle ne pourra pas s’occuper de ses enfants. Le sommeil est une des conditions les plus importantes pour que l’équilibre physique et psychologique soit maintenu. Ajoutons qu’un excès de sommeil est aussi un perturbateur de l’équilibre humain. Lorsque le besoin de sommeil a été complété, il faut que la personne se réveille pour débuter la journée en forme. Ensuite la faim est aussi une des causes qui a un effet sur le changement d’humeur. Une personne qui a faim sera nerveuse.

C’est pour cela que la première chose que le papa de la maison doit faire est d’instaurer une ambiance de repos pour son épouse. La femme n’est pas un robot. Le fait qu’une femme soit reposée physiquement et psychologiquement sera un bienfait pour tous les membres du foyer.

Ceci est aussi valable pour la femme : son époux vient d’arriver, il est fatigué, épuisé. Elle doit se dire et se rendre compte que cet homme est fatigué psychologiquement, il vient d’un environnement bruyant, il faut donc préparer l’atmosphère pour qu’il puisse se reposer. Et une des façons qui permettront cela est un simple sourire en le regardant dans les yeux à son entrée à la maison et un accueil chaleureux. Tout cela le renforcera sentimentalement.

  1. les causes psychologiques : si celles-ci sont en place, dans ce cas, la personne aura une vie plus équilibrée.

Traduit et retranscrit par : Oum Soumeyya

Source : Adem Günes, Pédagogue

Partagez.

À propos de l’auteur

3 commentaires

  1. Salam aleykoum tres bel article masha Allah
    Qu Allah nous accorde d etre de ceux dont le foyer resonne de rires d enfants et non de cris.
    Est ce que la partie causes psychologiques est approfondie dans un autre article? ^^^
    Barak Allahou fik

  2. Salamalikum

    Machallah ourthy pour cette article. Un rappel indispensable pour l’éducation de nos enfants et une remise en question pour les parents.
    Barakallahoufikum.

  3. SoubhanAllah qu’Allah nous facilite et nous réforme. C pour cela que mes enfants ne m’entendent plus…
    BarakaAllahu fiki oukhty article moufid

Laisser un commentaire