Conseil lecture d’Oum Soumeyya: Aisha radiyallâhou anhâ

3

As salamou aleykoum wa rahmatoullah wa barakatouh mes chères soeurs,

J’espère que vous allez bien ?

Aujourd’hui, j’aimerais vous faire découvrir un livre extraordinaire. Un livre qui va vous apporter beaucoup en tant qu’épouse, mère, femme. Un livre dont le titre en dit beaucoup…

Références de l’oeuvre

Oum Soumeyya ©

Titre : Aisha radiyallâhou ‘anhâ, L’épouse pure, véridique et bien-aimée du Prophète sallallahou aleyhi wa sellem

Auteur : ‘Abd Ar-Rahmân Ibn Ismâ’îl Al Hâchemî

Nombre de pages : 331

Maison d’édition : Wadi Shibam

Prix : Environ 18 euros

Pour quelle raison ai-je apprécié ce livre ?

C’est la première fois que j’ai eu la possibilité de lire un livre aussi complet sur une épouse du Prophète sallallahou aleyhi wa sellem. Généralement, des petits livrets abordent des petites tranches de leurs vies. Ici, c’est différent. La Mère des Croyants nous est présentée en tant qu’épouse mais pas uniquement. C’est une femme intelligente, pieuse, patiente, belle, généreuse, respectueuse et respectée. Elle est la seule vierge que le Prophète sallallahou aleyhi we sellem a épousée. Elle a de l’humour et au service de son époux ainsi que de la communauté. Dévote, pudique, éloquente, modeste, assoiffée de science, elle est une femme qui a une mémoire que toute personne voudrait avoir. En effet, Aïcha radiyallâhou anha a mémorisé le Quran, des poésies et a de nombreuses connaissances en médecine prophétique.

Notre Mère Aisha est une savante : elle excellait dans la science de l’héritage, la jurisprudence et la poésie (p. 158). Elle faisait même partie de ceux qui pouvaient émettre des fatwas durant l’époque des califes bien guidés (p. 159). En outre, elle connaissait la généalogie des Arabes et maîtrisait parfaitement la langue arabe. Elle avait une si bonne mémoire qu’elle rapportait les hadith mot à mot et corrigeait les autres compagnons lorsqu’ils venaient la questionner sur une formulation du hadith. Aïcha radiyallahou anha avait des élèves. Elle se comportait comme une mère avec ceux-ci (p. 178).

C’était une autorité en matière de Sounna et de Fiqh.

L’une des plus nobles qualités de Aisha radiyallâhou anha était de demander lorsqu’elle ne comprenait pas. C’est la raison pour laquelle nous avons de nombreuses explications sur de nombreux versets grâce à ses questionnements pertinents. Même lorsqu’elle pensait avoir compris, elle posait tout de même la question au Prophète sallahou aleyhi we sellem afin d’avoir des éclaircissements de sa part.

Aisha radiyallâhou anha n’a jamais donné d’associé à Allah (p. 33). Elle eut la meilleure éducation que l’on puisse avoir car elle fut éduquée par son père Abû Bakr, le Véridique. (p. 33)

Ce livre ne parle pas seulement de notre Mère Aisha (radiyallâhou anhâ) mais aussi des autres épouses du Prophète sallallahou aleyhi we sellem, tout comme les autres membres de sa famille.

Un extrait

Oum Soumeyya ©

Un livre que vous allez déguster,

Et pourquoi pas le lire durant le mois de Ramadân qui approche et est à nos portes ?

En espérant que vous lirez cette belle oeuvre inchaAllah,

Votre soeur fillah Oum Soumeyya

Partagez.

À propos de l’auteur

3 commentaires

  1. Wa ‘Aleykoum salem wa rahmatou lahy wa barakatouh oukhty el hamdoulilah j’espère que toi aussi tu vas bien.
    Baraka Allahou fik wa jazaki lahou khayra
    Merci de nous avoir partagé cette lecture, en tant qu’être humain on a besoin de modèles à suivre on est comme des éponges, ce livre doit être un bon moyen de s’imprégner du noble comportement de notre mère ‘â’isha qu’Allah soit satisfait d’elle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.