L’hypocrisie des hôtels ‘islamiques’

3

As salamou aleykoum wa rahmatoullah mes chères soeurs,

J’espère que vous allez bien !

Aujourd’hui, j’aimerais aborder le thème des hôtels pseudo-islamiques.

Avant tout, posons-nous cette question essentielle : pourquoi partons-nous en vacances ?

Le but premier des vacances rejoint le but premier de notre création : se reposer pour mieux adorer Allah. N’est-ce pas ?

Puisque comme vous le savez toutes, pourquoi Allah nous a-t-Il créés ?

Pour L’adorer, comme Allah nous le stipule dans le verset de la sourate Adh-Dhâriyat :

« Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent ». (verset 56)

Alors, on fait les valises, on se prépare et en route pour se reposer dans un hôtel. Wouhouu ! Elhamdoulilleh !!

On va bien sûr choisir un hôtel islamique. Bien sûr ! ^ ^

Arrivés sur place, tout contents, vous vous dirigez vers votre chambre. Et puis les vacances commencent.

Le soucis, c’est que vous aviez des attentes ‘islamiques’ que vous ne retrouvez pas dans cet hôtel.

On nous a menti…

Les hôtels islamiques sont en fait tout un scénario et un décor pour nous manger notre argent. Des personnes intelligentes se sont dit un beau jour que nous, les musulmans, nous n’allions pas dans les autres hôtels puisqu’il y a de l’alcool, la nudité et d’autres choses qui sont contraires à nos valeurs. Un beau jour, un hôtel a vu le jour. Et puis un autre et puis ils ont poussé comme des petits champignons. Nous avons désormais l’embarras du choix.

Mais qui détermine que cet hôtel est islamique ?

Et puis quels critères doivent-ils remplir pour pouvoir avoir ce ‘label’ auto-certifié?

Rien n’est contrôlé en fait… Chacun en fait à sa tête.

Personnellement c,’est une grande déception.

Je vous explique tout de suite les raisons.

La musique : du matin au soir, à partir du moment où la piscine est ouverte, jusque tard le soir, il y a de la musique à fond. Et puis, si vous partez pour plusieurs jours (ce qui est le cas la plupart du temps), vous commencez à connaître ces morceaux par coeur. Même si vous désirez vous isoler dans votre chambre, c’est tellement fort que vous aurez même du mal à dormir. En soirée, vous avez même une soirée dansante pour les femmes avec karaoké. Soubhanallah. On entendait les ‘youyou’ des soeurs qui n’attendaient que ça on dirait xD La musique casse vraiment les pieds… C’est horrible, mais avant tout, la musique c’est haram. Il y a même des concerts organisés de temps à autre. Ils avaient invité un ténor qui chantait des anachids accompagnés de musique. Je n’y ai pas assisté, mais de ma chambre on a tout entendu…

La musique pour les enfants : en soirée, il y a du divertissement pour les enfants appelé ‘mini disco’. Encore une fois, la discothèque des petits. Rien d’islamique n’est-ce pas? Des anashids musicaux et des musiques populaires (on entendait les arandandan de notre chambre à 11h du soir, même le Coran que jai mis à fond dans la chambre n’étouffait pas ce son insupportable) dont les enfants ne comprennent même pas les paroles… ça prépare déjà le terrain pour le futur de vos enfants pour les habituer aux discothèques. Le top !

Le seul et unique moment durant lequel il n’y a pas de musique, c’est durant l’appel à la prière. Mais la meilleure, c’est que juste après cet appel qui nous dit « Allez, c’est l’heure de la prière », la musique est directement relancée. Encore une hypocrisie. Qui dit hôtel islamique, dit musulmans. Normalement, tous les hommes devraient accourir à la prière afin de prier en groupe, non ? Soubhânallah…

La mixité: en soirée surtout, après le repas, l’hôtel se transforme en sorte de café mixte. Et ça n’a l’air de déranger personne.

La cigarette et même le narguilé/ la chicha sont autorisés partout soubhânallah. Sur la plage, aux abords de la piscine, et partout à part à l’intérieur de l’hôtel, les gens fument. Premièrement, la cigarette ainsi que le narguilé sont haram en islam. Deuxièmement : c’est la pire des choses que l’on puisse faire subir à un non-fumeur. Nous devions sans cesse changer de place et on se bouchait le nez avec les enfants. Un poison… et un réel manque de respect.

Trop de nudité (oui oui, vous avez bien lu) : Un manque de pudeur de la part des femmes qui oublient que même entre femmes, la pudeur s’impose et que ce n’est pas parce qu’on est entre soeurs qu’on doit être en bikini… Et la piscine ? Je n’y mets même pas les pieds parce que c’est une catastrophe… D’autres oublient leur pudeur au restaurant. Il est possible de voir des femmes en short. Là, vous vous dites qu’elles se sont trompé d’hôtel…

À cela, nous pouvons aussi ajouter le fait qu’il y avait des femmes qui filmaient et prenaient des photos à la mer, du côté des femmes. Bonjour le manque d’intimité ! Et puis quand on le dit gentiment à la personne, on se fait agresser…

Le gaspillage : la nourriture est préparée en abondance pour qu’il y en ait pour tout le monde. C’est un vrai délice allahoumma barik ! Le soucis, malgré les affiches et les mots inscrits sur le porte-serviette du verset 31 de la sourate al A’râf, certains arrivent encore à gaspiller. Ils ont malheureusement des yeux plus grands que le ventre et puis, comme il est impossible de manger tout cela, c’est pour la poubelle. Quel gâchis soubhanallah… Une astuce appliquée dans notre hôtel était bien pensée je trouve : du côté des pâtisseries et fruits, les assiettes étaient toutes petites. Ça permettait donc de se limiter devant autant de choix.

Pas de calme pour la lecture : le seul et unique lieu tranquille que j’ai trouvé dans tout l’hôtel pour lire mon livre : le masjid de l’hôtel. Il est situé bien à l’arrière et est climatisé. On n’y entendait aucun bruit dérangeant. La classe !

Au bout d’un moment, on se dit réellement : « qu’est-ce que je fais dans cet hôtel ? »

Saviez-vous qu’on ne nous a pas nettoyé notre chambre durant tout notre séjour. C’est hallucinant oui ! On avait mis les poubelles bondées dans le couloir en espérant qu’elles seraient récoltées par la femme d’ouvrage. Ben non, on a dû aller jusqu’à la réception pour faire une demande particulière.

Le top du top dans notre hôtel c’était que d’une part, la plage des femmes qui est censée être séparée de celle des hommes se situe à peine à quelques mètres de celle des hommes. Et la cerise sur le gâteau, c’est que du restaurant et des chambres de notre hôtel et même de tout l’hôtel voisin, il y a une vue formidable sur la plage des femmes. C’était vraiment, comment dire, ma plus grande déception. Je n’ai pas pu profiter de la mer durant tout mon séjour… à part en soirée juste avant le coucher du soleil où j’ai quand même pu savourer le son des vagues elhamdoulilleh, mais sans pouvoir y mettre les pieds !

Certaines d’entre vous se disent sans doute: Oum Soumeyya critique, c’est facile de critiquer c’est vrai. Il faut venir avec du concret, des idées, des projets.

Alors, allons-y.

Premièrement :

Pourquoi ne pas organiser des cours ludiques pour les petits sur le Tawhid et les bonnes manières ? Quel bonheur ! Les enfants dégusteraient cela. Un bonheur pour les parents qui rentreraient avec des enfants qui auront appris ne serait-ce qu’un seul bon comportement, une seule notion de notre magnifique croyance.

Pour les adultes, il faudrait par exemple organiser des conférences données par un savant ou un élève de savant. On met les enfants au lit le soir et puis on assiste à ces conférences au calme. Le bonheur de prendre des notes en écoutant un dars enrichissant. L’occasion de se remettre en question, se réformer et en conséquence une augmentation de notre foi. Le rêve !

Deuxièmement : Des zones de repos uniquement pour femmes et des zones réservées aux hommes. Cela éviterait la mixité et nous permettrait de réellement nous détendre dans un confort halal.

Troisièmement : l’interdiction de la cigarette dans tout le complexe de l’hôtel, y compris la plage. Ceux qui veulent fumer n’ont qu’à sortir de l’hôtel.

Quatrièmement : imposer une tenue pudique pour tout le monde. Les hommes aussi bien que les femmes doivent respecter l’habillement pudique, même à la piscine ou à la mer. Dans le cas contraire, ils ou elles recevraient un avertissement.

En conclusion : Je ne conseille pas ni ne cautionne ce genre de tourisme. Le seul et unique but n’est pas votre islam mais bien votre argent. Notez que tous les points que j’ai mentionnés dans cet article sont valables pour la quasi totalité des hôtels islamiques (sauf le nettoyage des chambres, ça se fait dans les autres hôtels). Avec tout l’argent que vous donnez à ce genre d’hôtel, vous aurez des vacances de rêve nettement plus belles, pas loin de la mer, dans une villa privée avec piscine. Et vous profiterez de la mer en soirée quand les autres n’y seront pas. Ce seront des vacances au calme, loin de tout dérangement et tapage diurne et nocturne imposé.

Les seuls points positifs de l’hôtel dans lequel j’ai séjourné :

  • le bus qui vous conduit à la prière du joumou’a dans la ville, puisque l’hôtel est dans un coin perdu
  • le fait que vous ne cuisinez pas. Ça fait du bien pour une maman. Vraiment.
  • Le masjid <3

À part l’alcool et la séparation des piscines, je ne vois rien qui diffère des autres hôtels.

Les prix sont gonflés parce que c’est un hôtel ‘islamique’ alors que non.

Une désillusion.

Je me rends bien compte que je ne me ferai pas que des amis avec cet article. Tant pis… Cacher la vérité serait la plus grande malhonnêteté de ma part. Vous travaillez toute l’année pour vous payer ces vacances ‘de rêve’. Autant savoir à l’avance à quoi vous allez vous attendre.

Si vous suivez le Coran et la Sounna selon la compréhension des pieux Prédécesseurs, ne vous rendez surtout pas dans ces hôtels. Du pur business. À éviter à tout prix.

Au final, quand on y pense, ces hôtels ne sont qu’un reflet de l’état de la société.

La décadence.

Triste…

Qu’Allah vous préserve,

Qu’Il nous guide,

Votre soeur Oum Soumeyya

Partagez.

À propos de l’auteur

3 commentaires

  1. Salamalikum
    Barakallahoufiki pour ton article. Je suis tout à fait d’accord avec toi.
    Je ne comprends pas pourquoi ils se donnent le nom d’hôtel Islamique si rien n’est fait dans les règles de l’islam.
    Qu’Allah Ta’Ala t’accorde le meilleur dans cette vie et dans l’au-delà.

  2. Merci d’avoir partagé ton expérience! Car bien sur dans lé avis de ces hotels, il n y ai jamais mentionné ce que tu viens de raconter!!
    C vrai qu on regardai 1 peu c destinations mais que lé tarifs ne m avaient pas encore laissé franchir le pas! Al hamdulilah aujourd hui je ne le regrette plus

  3. Salam alykoum oukrty
    Barak?Allah fiki pour ton témoignage et tout ce que tu as mentionné concernant ce genre d hôtel est bien vrai.
    Qu? Allah Nous Préserve du mal… amine

Répondre à Najat Tig Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.