« Je n’arrive pas à faire le pas pour la prière… »

0
Oum Soumeyya

Oum Soumeyya ©

As salamou ‘alaykoum très chères lectrices de Oumsoumeyya !

Le thème que nous allons aborder aujourd’hui est celui de la prière. Certaines femmes musulmanes n’arrivent toujours pas à faire le premier pas pour la prière quotidienne. Il vous est peut-être déjà arrivé de prier, mais d’arrêter quelques jours plus tard ? Vous priez uniquement durant tout le mois de Ramadan et ensuite, vous n’arrivez plus à continuer sur cette lancée après le mois sacré ? Rien ne vous retient pour prier, cependant, vous n’arrivez toujours pas à faire le premier pas ? Et bien, cet article est pour vous. Lisez les lignes suivantes qui vous donneront la motivation nécessaire pour vous lancer. Après cet article, vous ne lâcherez plus, inchaAllah, cette adoration obligatoire.

Tout d’abord, rappelons le caractère obligatoire de la prière. Allah nous le rappelle sans cesse dans le Saint Coran, à plusieurs reprises, dans différentes sourates du Coran. Un de ces versets, parmi les multiples versets traitant de cette obligation, se trouve au tout début du Coran. Dans la deuxième sourate du Coran qui est Al-Baqara (La Vache), Allah nous dit :

« Alif. Lâm. Mîm. Voici le Livre, nul doute à son propos, guide des hommes pieux qui croient au Ghaïb (l’invisible), qui accomplissent la prière rituelle, qui font des dons charitables sur les biens que nous leur avons fournis, qui croient en ce qui t’a été révélé, à toi comme en ce qui t’a été révélé avant toi ; et qui ont la ferme conviction de la vie de l’Au-delà. » (Sourate Al-Baqara, 2, versets 1-4)

Allah nous dit ici que le Coran est ton Livre à toi si :

1- tu es pieux(se)

2- tu crois au monde de l’invisible (ghaïb)

3- tu accomplis ta prière (salât)

4- tu fais des dons charitables

5- tu crois en ce qui t’a été révélé

6- tu crois en la vie de l’Au-delà.

Ceci ne te rappelle pas quelque chose ? Ce sont des principes de l’Islam que l’on nous apprenait à la mosquée quand on était petites. Ne trouves-tu pas triste que ces connaissances sont uniquement restées dans ton esprit. Sais-tu que la croyance doit être accompagnée par l’action ? Tu te dois d’exécuter ce à quoi tu crois profondément. Tu n’es pas passée à l’action, parce que ceci, parce que cela. Peut-être que tu es trop occupée, que les tâches ménagères, les enfants, la cuisine, ta maladie, tes visites chez le médecin, tes invitées, tes études et toutes tes occupations prennent tout ton temps et tu rates tes prières puisque la fatigue t’empêche de prier ?

Écoute ce que Allah te dit dans Son Coran :

« Ô vous croyants ! Évitez que vos enfants et vos bien ne vous distraient de l’évocation d’Allah. Combien sont injustes ceux qui se comportent ainsi ! » (sourate Al Munafiqûn, 63, verset 9)

Voudrais-tu toi aussi être comptée parmi le groupe des ‘injustes’ dont Allah nous parle dans ce verset ? Comment et avec quel courage iras-tu devant ton Seigneur le jour du Jugement Dernier ?

Tu te qualifies comme ‘croyante/musulmane’, mais au fait, quelle est la différence entre une mécréante et toi ? La prière doit être un de ces éléments qui te différencie des non-musulmans.

Tu te dis peut-être que c’est Satan le maudit que t’empêche de prier. Lis donc ces versets où Allah nous dit :

« Chaque fois que tu veux lire le Coran, implore la protection d’Allah contre Satan le maudit. Celui-ci n’a pas d’emprise sur les croyants qui se fient au Seigneur. » (sourate An-Nahl – 16, versets 98-99).

Notre Seigneur nous dit donc ouvertement qu’il faut avoir confiance en Lui, il faut se réfugier auprès de Lui. Ainsi, Satan le maudit n’aura AUCUNE emprise sur nous. Allah nous fait une promesse dans le verset cité ci-dessus.

Si tu ne pries pas, c’est que tu fais parties des gens qui ont le droit de ne pas prier ? Connais-tu ces groupes de personnes qui sont dispensées de prier ?

1- les femmes qui ont leurs menstrues, jusqu’à la fin de leurs menstrues

2- les femmes qui ont leurs lochies (juste après l’accouchement), jusqu’à la fin de leurs lochies

3- les enfants qui n’ont pas atteint l’âge de la raison

4- les personnes qui n’ont pas la raison.

Si tu ne pries pas, c’est que tu fais partie d’un de ces groupes. Tu as tes menstrues ? Tu as tes lochies ? Tu es un enfant ? Tu n’as pas la raison ? Non ? Alors qu’attends-tu ? Si tu ne fais pas partie d’un de ces groupes, qu’attends-tu pour faire le premier pas ? Tu n’as aucune excuse valable qui t’autorise à ne pas prier. Qu’attends-tu ? Tu as la santé, tu es encore jeune, tes membres sont encore en place.

Ci-dessous, je vais te donner quelques techniques pour te motiver à prier et t’aider à embellir ce moment unique.

Avant tout, la récompense de ton Seigneur doit être ta première motivation. Rien ne peut être mesuré à cela. Ensuite, certaines habitudes que tu changeras ajouteront une beauté à ta prière :

1- achète une montre/horloge qui lit l’appel à la prière 5 fois par jour. Tu peux même ajouter une application sur ton gsm. Ainsi, cinq fois par jour, tu répondras à l’appel d’Allah : ‘Venez à la prière, venez à la félicité !’

2- enfile une belle tenue que tu mettras uniquement pour prier. D’ailleurs, Allah te demande explicitement dans le Coran de porter de beaux vêtements pour prier. Tu ne me crois pas ? Lis ce verset : « Ô fils d’Adam ! Portez vos plus beaux habits au moment de la prière […] » (sourate Al A’raf, 7, verset 31). Tu me crois maintenant ? Es-tu toi aussi de celles qui prient en pyjama ? Fais-tu partie de celles qui prient avec un vêtement moche, qu’elles ne mettraitent jamais pour sortir ? Remets-toi en question ! Si quelqu’un mérite que tu te fasses belle pour Lui, c’est bien ton Seigneur, Allah.

3- après avoir enfilé tes beaux vêtements de prière, parfume-toi avec un parfum sans alcool.

4- juste avant de prier, pour avoir plus de khouchou (concentration) lors de la prière, choisis les sourates que tu liras durant celle-ci. Si tu n’es pas arabophone, lis-en la traduction afin de méditer durant ta lecture et te sentir plus proche d’Allah. Pense aussi à lire le tafsîr (exégèse) des sens des versets pour avoir une meilleure compréhension de ces versets.

5- si tu es mariée, prie avec ton mari. Qu’il soit l’imam de la maison. Motivez-vous. Ça sera un moment unique pour la famille. Essaye et tu verras la différence.

6- aie toujours à l’esprit : ceci est peut-être ma dernière prière. Elle doit être meilleure que ma prière précédente.

7- N’oublie jamais : durant ta prière, c’est devant Allah que tu te trouves. Réfléchis : comment es-tu à un examen oral ? Durant une présentation orale devant la classe ? Dans le bureau du directeur ? A un entretien d’embauche ? Sache que c’est Allah qui mérite le meilleur.

Le conseil que je vous donne aujourd’hui : Il est temps maintenant pour toi de passer à l’action. Ne retarde pas tes obligations. Passe à l’action avant qu’il ne soit trop tard pour toi. Et sache qu’en tant que musulmane, tu dois être un exemple pour tes enfants. Si tu ne pries pas, n’attends pas de tes enfants qu’ils prient. Tout comme une mère qui fume ne peut interdire à ses enfant de fumer ; une mère qui ne prie pas ne peut attendre de ses enfants qu’ils prient. Allez, fais le premier pas et demande l’aide de ton Seigneur ! Qu’Allah t’aide à faire le premier pas. Qu’il te facilite ! Dis amine.

Ecrit par: Oum Soumeyya

Les utilisateurs qui ont trouvé cette page en recherchant:

  • pour quoi jarrive pas a prier subh ou a la mosquee
  • pourquoi je narrive plus a prier
  • jarrive pas a faire la priere islam
  • je narrive pas a prier islam
  • commencer la priere a 16 ans
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire