Témoignage: Maman pour la première fois… (1)

4
Crédit photo: Bayan Hobileri

Crédit photo: Bayan Hobileri

As salamou aleykoum mes soeurs en Allah!

Ces jours-ci, vous aurez l’occasion de lire différents témoignages intitulés ‘Maman pour la première fois’. Ces témoignages ont été rédigés par trois amies proches. Le but de la publication de ceux-ci est de donner des conseils aux futures mamans ou même aux mamans qui auraient besoin d’aide dans la gestion des choses.

Je n’oublie pas bien sûr les soeurs qui n’arrivent pas à avoir d’enfants, qui ont fait une ou plusieurs fausses couches malgré leur jeune âge et toutes les autres. Faites des invocations pour elles, ça leur fera beaucoup de bien. Qu’Allah les aide à patienter durant cette épreuve et qu’Il leur donne une descendance qui sera la joie de leurs yeux au moment où elles s’y attendent le moins! Dites amine! <3

Aujourd’hui, vous lirez le témoignage de la soeur Ummu Abdallah.

Qu’Allah la récompense pour ce témoignage!

 


 Comment était ta relation avec ton époux avec que bébé arrive et maintenant ? Il y a-t-il des éléments qui te manquent ?

Mon époux et moi avons une relation fusionnelle, nous éprouvons énormément d’amour l’un envers l’autre El hamduLilah! )) Avec l’arrivée du bébé, ça c’est encore plus renforcé.

Ton époux a-t-il assisté à l’accouchement ? Explique-nous brièvement comment cela s’est passé jusqu’à l’arrivée de bébé.

Oui el hamduLilah, il a assisté à mon accouchement et m’a beaucoup soutenu en me faisant des dou3ae et en me lisant des sourates afin de m’apaiser et ca a marché par la grâce d’Allah’azzawajel. J’ai eu un accouchement de rêve wa Lilah el Hamd!

Avais-tu peur de l’accouchement ? Si oui, qu’est-ce qui t’a aidé à te rassurer et à surmonter cette peur ?

Non, je n’avais pas peur de l’accouchement. J’appréhendais surtout l’après accouchement! Le tawakul ‘ala Llah, on vit dans le confort donc sur ce point on n’a pas à avoir peur. Pour le reste on ne peut que s’en remettre à Allah’azzawajel.

Après l’accouchement, comment as-tu ressenti le changement de ton corps ?

Ca a été un des chocs d’après accouchement. Étant mince à la base, je n’ai pas pris beaucoup de poids (11kg) et quand j’ai accouché, un ventre qui reste flasque et des vergetures au bas du ventre… C’est un peu déboussolant de voir ça d’un coup quand on a été habituée à avoir un corps en bonne forme. Mais en fait, tout passe avec le temps hamduLilaaah))

As-tu es le baby blues ?

Oui, enfin un mini mais tout de même.

Quelle personne aurais-tu aimé avoir à tes côté à l’hôpital mais qui n’est pas venue te rendre visite pour différentes raisons ?

Des soeurs qui me sont chères mais la distance ne le permettait pas.

Quelle a été la remarque négative sur ton corps qui t’a vraiment blessée après l’accouchement ? Comment as-tu pris la chose ?

lol au contraire j’ai eu des compliments à ce niveau

Comment as-tu géré les visites ‘excessives’ à l’hôpital ? Entre le repos, la douche et l’allaitement, comment t’es-tu prise ?

Je n’ai pas du tout aimé être en milieu hospitalier, pas assez naturel à mon goût. J’aurais préféré le calme et être avec mon époux et mon enfant afin de faire mieux connaissance. Les visites commencent trop tôt à mon goût, surtout quand on passe par un baby blues.

Quel est le plus beau cadeau que l’on t’ai acheté lorsque tu étais à l’hôpital ?

Honnêtement ils étaient tous beaux !

Comment s’est passé l’allaitement ? Explique-nous ce que tu as ressenti, et les solutions que tu as trouvée pour être plus à l’aise lorsque tu allaites.

L’allaitement s’est très bien passé hamduLilah! Au début, j’ai trouvé un peu difficile le fait de trouver des positions avec son bébé, vu que c’est la première fois, c’est toute une découverte! Au début, c’est plus par besoin que je lui donnais, car il devait manger, mais au fur et à mesure c’est toute une relation qui se lie. SubhanAllah quel bienfait d’Allah’azzawajel! Le rizq de mon fils dans ma poitrine, je n’échangerais mon allaitement pour rien au monde. Et j’espère l’allaiter deux ans si Allah me le permet, je serai énormément triste de délaisser cette relation qui m’est unique avec lui !

La première fois avec bébé à la maison, c’était comment ?

C’était magnifique, le retour à la maison! Enfin !! Mon mari et mon fils dans notre foyer, c’était juste ce que j’attendais! Pouvoir prendre mes repères, apprendre à connaitre mon enfant dans mon environnement.

Quelles erreurs ne commettras-tu plus pour son second enfant si Allah te permet d’en avoir un ?

J’en rigole encore mais je le regrette tellement lol La première semaine à l’hôpital, mon fils ne se levait qu’une fois par nuit. Il dormait jusque 7h du matin. Étant toute excitée et surtout en ayant peur qu’il lui arrive quelque chose ( ==> le wes wes !!) je le réveillais à peine quand j’entendais un son afin de le changer, l’allaiter .. alors qu’il dormais :/

Question un peu personnelle, qui rassurera les autres futures mamans : parle-nous de tes lochies. Combien de temps ont-elles duré ? Comment t’adaptais-tu en fonction de ton habillement pour éviter que ça tâche ?

Elles ont duré 2 mois, elles n’étaient abondantes que la première semaine puis après ça allait. J’achetais les plus grandes serviettes hygiéniques afin d’être sûre que rien ne tâche!

Maman pour la première fois fait parfois oublier à certaines femmes qu’elles sont encore une femme et qu’elles se doivent de prendre soin d’elles. Comment être nouvelle maman tout en étant toujours coquette ?

Ne pas se laisser aller même si c’est très difficile… La motivation? Votre époux qui a besoin de sa femme! Quand votre bébé dors … Hop un peu de khôl, un peu de parfum, c’est déjà bien pour le quotidien puis surtout prendre soin de soi au niveau capillaire lol ne pas ressembler au roi lion c’est bien ! Tout est faisable surtout qu’après vous recevez des compliments et de l’amour de votre mari ))

Après délaisser le pyjama les premiers temps n’a pas été facile pour moi !!

Et ton époux dans tout cela, se sentait-il impliqué ? A-t-il rapidement accepté son nouveau rôle de papa ?

Ah oui, les douches, les changes, et même pendant l’allaitement il m’aidait. Je l’ai beaucoup remercié car avec le baby blues, c’était pas évident. Surtout que je ne voulais être qu’avec lui!

Serait-il possible que tu lui demandes ce qu’un homme ressent lorsqu’il devient papa et que tu nous écris exactement ses mots?

“J’étais heureux de devenir père, j’ai tout de suite pris mon rôle de père par instinct et je suis très content de l’être hamduLilah. Un homme ressent beaucoup d’amour pour son enfant quand il devient père ! Surtout qu’il me ressemble beaucoup !! (rires) »

Quel est le moment le plus triste que tu as vécu avec bébé et qui t’a fait pleurer ?

C’était le troisième jour de sa naissance. J’étais seule avec lui le soir, et je l’avais dans mes bras. Il me fixait avec son regard tellement innocent.. j’ai fondu en larme à ce moment, car j’avais vraiment ressenti à cet instant présent la responsabilité que j’ai face à Allah’azawajel. Que ce petit être mignon et si touchant devait être sous notre responsabilité et que j’espérais de tout mon cœur qu’il soit comme le musulman qu’ Allah’azawajel et le Prophète sallaLahu’aleyhi wa selam souhaitent!

Quel est le moment le plus comique avec bébé ?

Y en a trop! Je pourrais même pas les citer, y a tellement plus de moments et de bonheur. Pour chaque parent je pense que c’est la même chose.

Comment as-tu géré les pleurs de bébé durant la nuit ? Comment t’es-tu prise pour te reposer malgré tout ?

Durant ma grossesse, je me levais déjà plusieurs fois par nuit mais ce n’était pas si éprouvant subhanAllah! Je me reposais quand lui se reposait. Quand j’étais chez ma mère, je tirais mon lait et je faisais des siestes chez elle car parfois ce fut très difficile. Mais avec le temps, on s’y fait! Aujourd’hui il a six mois el hamduLilah , il ne fait toujours pas ses nuits mais certains bébé les font très tôt donc il ne faut pas généraliser.

Et les tâches ménagères ?

Les deux premières semaines ont été très difficiles… Ma sœur et ma mère et surtout mon mari m’aidaient beaucoup. Puis après, petit à petit, on reprend le rythme hamduLilah.

Un dernier conseil que tu désirerais donner aux sœurs enceintes qui vont être maman pour la première fois ?

Profitez des instants que vous avez avec vos maris car cela peut être parfois compliqué de se retrouver seuls comme quand bébé n’était pas encore là. Profitez-en aussi de solidifier votre couple car il est possible que vous soyez éprouvés par l’arrivée d’un enfant. Aussi, avant que le jour J n’arrive, répartissez les tâches (exemple: le papa vous ramènera la nuit l’enfant jusqu’à votre sein afin de ne pas vous déplacer etc..)

Pour celles qui sont comme moi, au début ça m’a fais un choc de ne plus être autant investie dans la religion au niveau de la spiritualité.. Lochies= pas de prière, pas de lecture du Qur’an… Rapprochez-vous d’Allah’azawajel et Il vous facilitera! Durant votre période de lochies, votre époux et vous programmez des moments de spiritualité avant le coucher. Lisez un livre, écoutez un dars. Durant la journée, récitez le Qur’an, faites du dhikr même quand vous vous occupez de votre bébé car vous optimisez votre temps ))

C’est le début d’un changement de mode de vie!

On parle beaucoup de tout ce qui est difficulté car on en traverse mais wAllahi que les difficultés face au bonheur que l’on trouve auprès de ce petit être rempli d’amour est tellement minime que l’on oublie rapidement ))

Qu’Allah facilite les couples musulmans

Qu’Allah vous accorde une descendance pieuse!

Combien de temps t’a-t-il fallu pour reprendre plus ou moins ton corps ‘avant grossesse’ ?

Pour ce qui est de mon ventre, pour qu’il redevienne plat sans faire de sport: 3 mois

Quels étaient tes secrets beauté grossesse et après accouchement ?

Les huiles, le musc, le khôl, le brushing lol

Dernière question : quelles sont les choses les plus blessantes que l’on t’a dite et quels sont les conseils que tu aimerais donner aux soeurs sensibles qui n’arrivent pas à se faire écouter (surtout celles qui vivent avec ou pas loin de leur belle-mère qui pensent bien faire en prenant des décisions pour le bébé ?)

Parfois, on peut entendre de la famille des conseils formulés d’une façon blessante. Il faut essayer de le prendre du bon côté et essayer d’écouter le conseil. Parce que parfois, ça peut nous être très utile. Après, votre mari est là pour lui en parler avec délicatesse et douceur car il ne faut pas non plus la brusquer puisque c’est de sa mère que vous parlez. Vous lui expliquez que c’est vous la mère et que vous souhaitez apprendre par vous-même et surtout faites lui comprendre que vous voulez apprendre à décider pour votre enfant. Dans le cas contraire, vous serez à chaque fois dépendante de quelqu’un et vous ne vous sentirez pas assez forte pour décider . Pour les sœurs loin de leur famille ou qui pour une autre raison sont seules, sachez que l’erreur est humaine. Nous ne connaissons pas tout, et nous apprenons souvent de nos erreurs. J’ai beaucoup appris en étant mère. Je ne connaissais pas grand chose au niveau bébé mais quand c’est TON bébé tout change et par la Grâce d’Allah ‘Azawajel, la difficulté devient facile ))

Les utilisateurs qui ont trouvé cette page en recherchant:

  • premiere fois islam temoignage
Partagez.

À propos de l’auteur

4 commentaires

  1. As salam aleyki ma chère Oum Soumet ya, très bonne idée de thème ce petit article ! N’étant pas encore maman (mais pour bientôt inchaAllah si tout se passe bien), je trouve ça super intéressant !
    J’ai hâte de lire les deux autres temoignages inchaAllah.
    Bises ))

Laisser un commentaire