Chronique de notre psychologue: ‘Tu n’as pas été créée pour la dépression’oumsoumeyya

7

larmes sucrees

As salamou aleykoum mes chères soeurs. Il y a peu, une soeur nous a contacté afin de nous parler de ses problème. Nous avons transmis sa demande à notre soeur psychologue. Aujourd’hui, notre Psychologue Nilgün Eryilmaz abordera un thème qui touche cette soeur et beaucoup d’autres soeur: la dépression.

Laissons-lui la parole pour en connaître plus inchaAllah en lisant ses précieux conseils.

Je vous conseille de visionner cette vidéo après la lecture de cet article:


Tu n’as pas été créé pour la dépression !

« Est-ce que les gens pensent qu’on les laissera dire:

 »Nous croyons! » sans les éprouver? » (Coran : 29/2)

Qu’est-ce que la dépression ?

La dépression, comme son nom l’indique, est un état de ralentissement. Ce dernier s’observe dans tous les domaines de la vie, où la personne dépressive se voit ralentie aussi bien dans ses actes, ses pensées que son monde affectif. Ainsi, les sentiments négatifs prennent la place des sentiments positifs dans diverses situations quotidiennes. Par ailleurs, la personne dépressive fuit les contacts avec autrui.

Bien entendu, il doit s’agir de symptômes qui sont présents dans la durée, avec un minimum de 15 jours. On ne pourra donc parler de dépression pour un état qui ne durerait que quelques jours.

Quelles sont les causes de la dépression ?

Les causes de la dépression sont multiples, ceux-ci pouvant être d’origine psychologique (mécanismes, croyances basés sur le vécu), biologique (dysfonctionnement au niveau du cerveau) ou environnementale (l’environnement social et familial). Plusieurs sources peuvent engendrer une dépression chez une même personne.

Comment soigner la dépression ?

Dans tous les cas, la dépression nécessite une prise en charge. La psychothérapie seule peut suffire dans certains cas alors que dans d’autres, il faudra combiner la psychothérapie à un traitement médicamenteux. Tout dépend du stade d’évolution de la maladie.

Si la personne dépressive consulte un professionnel très rapidement, il lui sera d’autant plus facile de guérir et de découvrir les solutions qui la protégeraient d’une nouvelle phase dépressive. En effet, les épisodes dépressifs peuvent apparaître à plusieurs reprises au cours de la vie. Pouvoir gérer la vision que nous avons du monde environnant sera un élément de protection vis-à-vis de cette maladie psychique.

Qu’en est-il du lien entre dépression et foi ?

Bien que le dépression ne soit pas directement liée à la foi, cette dernière peut être un réel moteur pour la guérison. Ainsi que nous l’avons mentionné dans le paragraphe précédent, la dépression est liée à la vision que nous avons du monde. Or, notre foi influence la vision que nous avons de ce bas-monde et la manière dont nous interagissons.

Le monde moderne crée continuellement de nouveaux besoins. Ces derniers, qui ne sont absolument pas nécessaires, doivent être assouvis instantanément. Or, cette réalité ne peut être rencontrée par de nombreuses personnes. Ainsi, ces besoins artificiels, lancés dans un monde où chacun en veut toujours plus et au moindre effort, sont une réelle source de dépression. Particulièrement chez les jeunes, cette réalité est l’une des causes (et non la moindre) de la dépression. Pourtant, nous savons que tous nos souhaits ne peuvent trouver satisfaction dans la vie d’ici-bas. Dans le cas contraire, quel aurait été la valeur du Paradis ?

La réalité de la vie quotidienne est d’autant plus difficile à affronter pour la personne en dépression. Or, la foi que la personne porte en elle permettra de se confronter à une autre facette de la réalité. Il sera alors plus facile de surmonter les difficultés déclenchées par divers facteurs (psychologique, biologique et/ou environnemental).

Il ne faudrait toutefois pas aboutir à l’idée que le croyant ne peut être en dépression. Cela ne ferait que déprimer davantage le malade en le poussant dans le cercle vicieux de la culpabilité. Le tout est de pouvoir affronter la dépression, d’en trouver les causes et les moyens d’en sortir.

Surmonter la dépression sera possible par la patience, en dépit du monde de l’instantané qui nous entoure. Sachons qu’Allah nous informe par les termes suivants que nous ferons face à diverses épreuves :

« Très certainement, Nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits. Et fais la bonne annonce aux endurants. » (Coran : 2/155)

« Nous avons, certes, créé l’homme pour une vie de lutte. » (Coran : 90/4)

Comme toute autre maladie, la dépression est une épreuve. Il nous appartient de la surmonter et d’apprécier ensuite la valeur de la santé. Peut-être donc faut-il y voir un bien…

Nilgün ERYILMAZ

Les utilisateurs qui ont trouvé cette page en recherchant:

  • islam depression chronique
Partagez.

À propos de l’auteur

7 commentaires

  1. Salem alikouna,
    Etant moi -même actuellement dans un épisode dépressif, j’ai lu avec intérêt votre article, car peu de sites musulmans traitent la dépression…
    pour mon propre cas, l’épreuve me touche profondément sur le plan familial et sur le plan professionnel…
    ajouté à cela les effets de l’âge (plus de la cinquantaine…) et de la fatigue morale et physique cumulée, je sombre peu à peu dans un puis sans fonds…
    chaque jour est une bataille pour garder la tête hors de l’eau, chaque jour est un jour où je tente de survivre aux uns et aux autres,..
    dans votre article vous parlez de la force de la foi qui aide à remonter la pente…
    cette foi est en train de m’échapper elle aussi, chaque jour est une nouvelle épreuve pour ne pas totalement abandonner ma salate…oui j’en suis là…vous voyez le puis tout au fond…je n’ai qu’une envie lorsque je rentre chez moi harrassée par le travail et les soucis, c’est m’allonger et m’abêtir devant la TV…
    trop fatiguée pour le ménage, le repas, la salate…
    pourtant pleine de bonne résolutions, de lectures de rappels, la preuve mon arrivée sur ce superbe blog, mais toutes mes routines din ont fui avec ce qui me restait d’allégresse et d’envie…
    mon entourage n’est pas aidant, ne connaît pas la tragédie que je vis, cette nouvelle épreuve par ma religion…et pourtant je pleure et me repens et recommence…me lever tous les matins est devenu un calvaire, moi qui était toujours debout avant la sonnerie du réveil…
    je fais des plans et des objectifs et plein de bonnes résolutions, mais je n’ai plus la force de rien faire…
    du coup je rejoins la demande de la soeur Oumabdel Hadi, même si elle date, c’est de quelle solution outre un psy bien sûr, on pourrait se faire aider ? à remonter la pente, je sais que c’est une bouteille d’eau jetée à la mer que cette question, mais s’il existe un conseil qui m’aiderait à tout perdre sauf ma foi, alors je prends et je m’accroche encore et toujours au habl du WADDOUD…
    Barakkallahouh fik pour cet article et OumSoumaya pour ce superbe blog qui me donne un grand verre d’eau dans le désert de ma vie…

    • Wa aleykoum selam wa rahmatoullah ma chère soeur,

      Tout d’abord, qu’Allah t’aide et que cette situation sois très vite une épreuve qui ne sera qu’un mauvais souvenir pour toi.

      Ce que tu dois faire ma soeur, avant tout: tu dois, chaque jour, faire tes invocations du matin et du soir, tes invocations lorsque tu sors de chez toi, lorsque tu rentres chez toi,etc. ET le plus important: fais-tu quotidiennement ta roqya? A lire ta situation, j’ai directement pensé que tu as besoin de roqya. On en a tous besoin, tout le temps parce qu’il faut se protéger de ces maux avec les plus belles paroles et invocations. Ne lâche pas l’affaire, avec l’aide d’Allah, tu vas remonter la pente! (f)

      Ensuite: n’oublie pas que tu es dans une EPREUVE. Chacun est éprouvé différemment, et toi, c’est ton épreuve du moment. Tu vas patienter et te dire qu’un jour, ça sera fini; Pense à Ayyoub aleyhisselam, tu te rappelles de son histoire? Et son invocation après laquelle Allah azzawajel l’a guéri? Sourate 21, verset 83-84. Récite chaque fois ce verset. C’est un verset très court mais tout aussi puissant qui va être un moye nde guérison pour toi inchaAllah!

      Essaye de prier Qiyam Al-Layl pour supplier Allah de te débarrasser de ce mal ma soeur. C’est à ce moment-là qu’Allah exaucera tes demandes, n’aie aucun doute sur cela. Et puis, durant tes prosternations, c’est le lieu propice pour demander à Allah, Le supplier et Lui dire, en utilisant Ses Noms et Attributs: Yâ Allah, tu es Ach-Châfi, je suis malade, il n’y a que Toi qui peut me guérir!! Guéris-moi, je t’en supplie…

      Une connaissance était dans le même cas que toi: elle a tout délaissé. La prière, le Coran (qu’elle ne savait plus lire parce qu’elle a même oublié les lettres…). Et puis, tu sais comment elle a remonté la pente? Avec le Coran, Alhamdoulillah! Je vais te raconter ceci:

      un père a donné un seau d’eau sale à son fils. Au fond de ce seau, il y a un trou. Etonné, le fils se demande pourquoi son papa lui a donné cela. Son père lui demande de ne pas poser de question, il lui donne juste une directive: aller remplir le seau avec l’eau du fleuve et revenir près de son père. Ce que le garçon fait. Surpris, il demande à son papa l’intérêt d’agir ainsi. Son papa lui demande de continuer, encore et encore. Le fils obéit. Et puis, le papa prend son fils à ses côtés et lui explique: ‘regarde mon fils, je t’avais donné un seau souillé, malgré sqle fait que ce seau est toué, regarde maintenant l’état dans lequel il se trouve: il est tout propre! Eh bien c’est le cas avec le Coran, même si tu ne comprends pas l’arabe, il fera frémir ton coeur et le purifiera’.

      Eh bien ma soeur, le Coran, que tu le comprennes ou non, nettoie nos coeurs qui sont salis par beaucoup de choses sans qu’on ne le sache. Et la conséquence de cela, c’est la baisse de foi, jusqu’à délaisser ce qui nous est le plus cher: la prière.

      La soeur dont je te parle a très vite remonté la pente avec les étapes suivantes: la lecture du Coran et l’écoute du Coran, la prière et la roqya quotidienne. Et maintenant, elle se sent très bien dans sa peau alhamdoulillah!

      Ecoute ceci ma soeur, ça va beaucoup t’aider (le début un peu en arabe et puis en français): http://www.lavoiedroite.com/preches-du-vendredi/la-baisse-de-la-foi-et-son-remede

      Quand tu rentres, dans ta voiture, sur le chemin, à la maison, le matin, le soir, écoute du Coran. Ca va tellement apaiser ton âme, crois-moi, que tu ne vas plus te reconnaître. Tu vas tellement changer avec le Coran. Tu vas te sentir si légère, et tu vas en avoir les yeux qui pleurent. Ecoute ceci, j’aime beaucoup : https://www.youtube.com/watch?v=wvwwlZnC7Wc

      Il n’y a pas de mal à parler de ton problème ma soeur. Es-tu seule? Tu sais, la solitude est une situation qui nous rend faible et les diables et jinns ont plus de chance de nous déranger avec les insufflations et autres, qu’Allah nous en préserve. Parle de ton soucis à une soeur en qui tu as confiance. Tu es dans ce cas, mais beaucoup y sont et peut-être que tu ne le sais même pas. Il y aura beaucoup de personnes qui vont te soutenir. Moi je ne te connais pas, mais ta situation ma vraiment beaucoup fait mal au coeur tu sais… Parce que tu es ma soeur en Allah, même si je ne te connais pas. Nos coeurs aiment le même Créateur.

      Qu’Allah te préserve ma soeur!

      Ta soeur fillah Oum Soumeyya

  2. Wa alikoum Salem ma chère soeur fillah
    je ne peux te traduire l’émotion à te lire, à sentir ta main se tendre vers moi…
    je te remercie infiniment pour ta compassion et tes sages conseils.
    là je suis au travail, alors ce soir je regarderai inch’ALLAH les liens que tu as eu la gentillesse de me mettre,
    barakallahou fik pour tout.
    dans ton message, cette phrase m’interroge : ET le plus important: fais-tu quotidiennement ta roqya?
    qu’est ce que c’est la roqya quotidienne ? j’ai entendu parler de la roqya, mais j’en ai peur, les personnes peuvent avoir des réactions violentes parait-il…du coup je ne m’y suis jamais intéressée, mais si tu as une méthode à pratiquer au quotidien je suis preneuse si cela pouvait m’aider biidhnIllah à me sortir de cet enfer…
    Faire la prière est devenu pour moi un combat quotidien tu sais, quelque chose qui me pèse lourd, et j’ai lu dans le Coran combien Allah le Très Haut fustige ce comportement…staghirAllah…
    Alors me lever prier la nuit, j’en rêve, j’y pense, mais c’est comme pour la prière du jour , comme si j’avais un frein à chaque membre…
    Encore une fois merci à toi ma chère soeur, merci de ton soutien si chaleureux, j’ai pleuré en te lisant, je garde précieusement tes mots, j’espère que tu pourras me renseigner pour la roquya quotidienne,
    que Le Très Miséricordieux mette la baraka dans ton foyer et sur ton site et te récompense ici bas et dans l’au delà pour tout ce que tu nous apportes…
    salam
    salem alikoum

    • As salamou aleykoum ma soeur Sissi ))

      Je suis moi aussi heureuse de lire ton message dans lequel je ressens de l’espoir et du soulagement alhamdoulillah!
      Ne désespère pas, inchaAllah ensemble on va t’aider et tu vas t’en sortir!

      concernant la Rokya, n’aie pas peur. La roqya en arabe veut dire ‘prière destiner à exorciser’. Ave ces invocations et sourates, tu vas, avec l’aide d’Allah, ‘chasser le mal’ qui est en ce moment sur tes épaules. Ca ne passe pas du jour au lendemain. Pense aux antibiotiques: tu es obligé de terminer la boîte pour que ça fasse effet n’est-ce pas? Eh bien la roqya, c’est pareille. Tu le fais jusqu’à ce que a passe et même après tu continues pour que ça ne revienne plus inchaAllah!

      Ne crois pas à tout ce qu’on raconte: ces douâs et sourates/versets font beaucoup de bien, ça soulage vraiment.

      Parmi les sourates les plus connues que tu peux lire pour te faire la roqya: sourate An-Nâs, al-Falaq, Al-Ikhlâs, Ayat Al koursi, la Fatiha, et bien d’autres versets et invocations. Commence déjà avec celles-ci.

      Concernant la façon dont tu dois le faire (il y a plusieurs façons et toutes sont correctes), écoute ceci: http://www.lavoiedroite.com/conferences/la-guerison-par-le-coran

      J’attends de tes nouvelles inchaAllah!

      Qu’Allah te préserve et te guérisse! Tu n’es pas seule ne t’inquiète pas ma soeur ))

  3. Salem alikoum ma chère soeur. Je reviens vers toi tel un oiseau blessé… Je n’arrive pas à mettre en place tes conseils je me sens vide et sans vie et sans volonté et pourtant je suis rongée par ces manquements à ma religion…
    Avec cette terrible sensation de trahir mon Créateur… Je coule et tout à la fois chaque jour je tente et chaque jour je tombe…je continuerai à me relever si Dieu le veut pour essayer encore et encore parce que mon coeur agonise certes mais respire encore…merci de tes précieux conseils ma chère soeur. Je les garde. Oui je suis seule bien que vivant en famille et non je n’ai pas de soeurs en Dieu autour de moi… Merci de m’avoir tendu la main que Dieu te bénisse.
    Sissi

    • Wa aleykoum selam ma soeur,

      Patiente ma soeur et fais chaque jour tes invocations, écoute le Coran et essaye de fréquenter la mosquée pour te faire des amies, afin de retrouver le goût aux adorations. La solitude est difficile à vivre. Ecoute le Coran, cela va redonner vie à ton coeur, mais sache que cela va prendre un peu de temps, tout comme tu n’es pas arrivée dans cet état du jour au lendemain, cette ‘réparation’ va prendre un petit peu de temps. C’est pour ca que je te conseille de ne pas baisser les bras et de croire fermement en Allah. Si Lui a voulu que u ne l’oublies pas, c’est qu’Il ne veut pas que tu L’oublies.

      => 1) Ecouter le Coran
      ==> 2) Faire la prière à tout prix, même si c’est en t’arrachant de ton lit, de ton fauteuil
      ==> 3) fréquenter la mosquée et te au moins une seule bonne amie qui va te tenir par la main

      Mon cadeau du jour: https://www.youtube.com/watch?v=Vcd1u_TNLjU

      Lis ce beau rappel, et ne baisse pas les bras ma soeur! http://www.3ilmchar3i.net/2015/02/comment-augmenter-ma-foi-video.html . Je ne sais pas dans quel pays tu es, mais j’aimerais tant trouver une soeur qui pourrait t’aider dans ton entourage, chez qui tu pourrais aller et qui te tiendra pas le main…

Laisser un commentaire