La grossesse et nos priorités -1 | Oum Soumeyya

2

As salamou aleykoum mes chères soeurs !

J’espère que vous vous portez bien ?

Aujourd’hui, nous allons aborder le thème de la grossesse.

Lorsqu’une maman apprend qu’elle est enceinte, et surtout, que cela fait des mois voire des années qu’elle désire ce bébé, la joie se répand dans son coeur. Une joie qui grandit de jour en jour. Des rêves, des souhaits qu’elle désirerait réaliser. Des beaux vêtements, une belle chambre pour bébé, un lit, des marques indispensables, une poussette d’un tel modèle et pas un autre quitte à faire le tour de tous les magasins de la ville, préparation de la liste de naissance, rien ne doit manquer…

Je suis attristée de voir les nouvelles et futures mamans tomber dans ces excès. Oui, surtout quand c’est le premier, nous avons toutes des rêves et des envies. Et puis, ce n’est peut-être que la seule grossesse que nous vivrons. Mais, je suis attristée de voir que le bas-monde a pris toute la place. L’au-delà et le spirituel n’ont presque pas de place dans la vie de beaucoup de (futures) mamans.

Une maman qui ne prie plus/pas, une maman qui ne sait pas lire l’arabe donc ne sait pas lire le Coran, une maman qui n’a que des connaissances basiques de la religion, une maman qui ne se documente presque jamais, manque de temps,… Une maman qui n’évolue pas au niveau spirituel.

Mes soeurs qui lisez cet article. Sachez qu’une maman est une éducatrice, une institutrice, un professeur de religion. C’est un modèle. Le temps passe tellement vite ! Vous allez voir : une fois né, vous ne verrez pas votre bébé grandir. Votre bébé vous manquera tellement il grandira rapidement. Sachez mes soeurs que chaque minute compte pour vous former et être une bonne mère.

Être bonne mère ne signifie pas pouvoir changer des couches, allaiter superbement bien et connaître toutes les techniques d’allaitement, bien habiller bébé,… Non ! Être une bonne mère signifie donner une belle éducation religieuse à son enfant. Parce que chaque bébé bien éduqué sera un bien pour la communauté, pour une famille entière, pour la génération future. Chaque enfant qui est ‘modelé’ sur base des principes islamiques, basés sur le Coran et la Sounna selon la compréhension des pieux prédécesseurs, ne sera pas égal à un enfant qui ne connaît rien de la religion du à l’ignorance des parents.

Allah soubhanahou wa ta’âla nous dit dans le Saint Coran :

« Peut-on comparer ce pécheur à celui qui passe ses nuits en prière, prosterné ou debout, craignant la vie future et plaçant son espoir dans la miséricorde de son Seigneur? Dis : «Sont-ils égaux, ceux qui ont reçu la science et ceux qui ne l’ont point reçue?» Seuls des êtres doués d’intelligence sont à même d’y réfléchir. » (Sourate Az-Zumar – 39, verset 9)

Lorsqu’une maman apprend qu’elle est enceinte, ce bonheur, cette joie, doit être accompagnée d’un empressement à rassembler les livres nécessaires à l’éducation religieuse de l’enfant. La mère doit corriger ce qu’elle n’aimerait pas que l’enfant voit en elle. Si elle fume, elle doit arrêter de fumer. Si elle ne prie pas, elle doit prier. Si elle ne sait pas lire le Coran, elle doit l’apprendre. Si elle sait le lire, elle doit perfectionner sa lecture, en apprenant les règles de tajwid. Si son habillement laisse à désirer, elle doit s’habiller décemment, amplement, avec plus de pudeur. Ainsi de suite… Un nouvel être vivant va arriver dans la famille, tout comme on prépare des bons plats, nettoie et range la maison avant l’arrivée des invitées pour les accueillir au mieux, l’environnement de ce nouvel être doit être préparé. Un terrain de bonheur, de sérénité, mais avant tout un terrain où la religion d’Allah est pratiquée.

Pareil pour le papa. Le papa, c’est l’éducateur de la maison. Certains pères pensent que la responsabilité de l’éducation de l’enfant ne pèse que sur la mère, et qu’on ne lui demande que de subvenir aux besoins matériels de ses enfants et de son épouse. On peut les voir ainsi passer la majeure partie de leur temps en dehors du foyer, au travail, à la mosquée, à la bibliothèque ou avec leurs amis. Et ne rentrent que pour manger ou se reposer, sans même interroger sur l’état de leur famille, leur santé ou s’enquérir de leur comportement, ne s’asseyant avec leurs enfants que pour les grandes occasions. Que les pères craignent Allah concernant leurs fils et filles dont allah azzawajel leur a confié la charge. ». (Umm Salamah, Faire triompher les droits des croyantes, p. 21)

Allah dit dans le Coran :

« Ô vous qui avez cru ! Préservez vos personnes et vos familles, du Feu » (Sourate At-Tahrîm,verset 6)

A suivre…

Votre soeur fillah Oum Soumeyya

Partagez.

À propos de l’auteur

2 commentaires

  1. As salamou ‘ alaikoum wa RahmatouLAH,
    Sobhana ALLAH TAALA, cet article est tellement juste qu’il m’en a donné des frissons.
    Effectivement, la joie que l’on ressent à l’annonce de la bonne nouvelle est naturelle et instinctive, c’est dans les tripes, on ne peut pas l’expliquer.
    Mais la sublimation de cette joie;ce qui l’a transformera en véritable bénédiction insha ALLAH TAALA,c’est la RECONNAISSANCE! !
    Car qui est le Seul à pouvoir nous offrir un tel cadeau?Un tel bonheur?
    Réfléchissons. Si notre époux ou un proche nous offre un présent ,notre réaction première sera de le remercier chaleureusement et parfois même pendant plusieurs jours! !!!
    Puis, vient la joie et le plaisir de profiter de ce présent, qui ne durera pas si longtemps en réalité.
    Et bien, les mamans,il y a ce que l’on ressent et ce que l’on en fait.
    Ressentir; c’est bien ;c’est ce qui génère cette excitation particulière et euphorique nécessaire aussi.
    Mais sublimer et transformer ce sentiment personnel et égocentrique(pas dans le sens péjoratif du terme) en bénédiction pour moi et mon bébé et dans un cercle plus large, pour le papa, la famille, et même la communauté;c’est tellement mieux!
    Un seul secret, LA RECONNAISSANCE envers LE MISÉRICORDIEUX qui a permis à ce grand bonheur de m’atteindre.IL m’a choisi pour porter et donner naissance à un nouvel être humain, un nouveau membre de la communauté de Mohamed (rsws )!!!
    Est – ce que nous; mamans et futures mamans; réalisons l’immense honneur que LE CRÉATEUR nous fait? Et cet honneur va de pair avec la responsabilité dans le sens large du terme.Pas seulement matériel (et même si je reconnais volontiers avoir pris énormément de plaisir à préparer matériellement la venue de chacun de mes nounours!).Il y a un temps pour tout.
    La responsabilité spirituelle et le devoir de transmission de l ‘Amour de notre religion doivent être au coeur des préparatifs.
    Avec l’aide de DIEU;je me prépare à former une nouvelle génération de musulman insha ALLAH.
    N’est -ce pas la mère de Maryam, qui a voué ce qu’il y avait dans son ventre à ALLAH TAALA? Et qu’en est – il advenu alors qu’elle s’attendait a avoir un fils afin qu’il soit dévoué à ALLAH?
    Elle fut mère d’une des quatre femmes élues au -dessus de toutes :Maryam! !!Et ce n’est pas tout! !Elle s’attendait à un garçon,ALLAH la fit grand mère exclusive de Issa (rsws )!!!
    SOBHANA ALLAH! !!
    Souvenez -vous en les filles, la joie d’être enceinte est immense c’est vrai et c’est sain.
    Mais comme je dis souvent à mes enfants, « transformez l’éssai » car il y a ce que l’on ressent et ce que l’on en fait.
    Faites en une Bénédiction insha ALLAH.
    Comment faire? Voilà ce que je peux humblement vous conseiller et c’est ce que j’essaie de respecter moi même à chaque naissance mais aussi chaque jour.
    La reconnaissance envers ALLAH;tout d’abord.
    C’est primordial. Rendez grâce à CELUI sans la permission de qui vous n’auriez jamais connu un tel bonheur! !ALHAMDOULILAHI! !!CELUI qui a fait de vous une maman et/ou un papa d’ailleurs.
    Puis; demandez la bénédiction sur vous et votre bébé et surtout rapprochez vous de Votre Créateur et Le Notre.
    Il y a un magnifique hadith dans les Nawawi qui explique les 6 piliers de la foi. (Dans les premiers ;je crois; des 40).
    Ne laissez pas ce grand bonheur vous posséder au point de négliger CELUI qui vous en a fait don car de toute façon c’est ALLAH TAALA qui en a la garde en réalité.
    Et c’est dans la foi en Son CRÉATEUR et dans son rapprochement ;que vous trouverez les clés de l’éducation et l’inspiration qui fera de vous une bonne mère par la grâce de DIEU mais pas seulement; cela fera aussi de votre enfant une Bénédiction et une source de joie pour vous et nous insha ALLAH!!!!
    Ne cherchez pas la perfection les filles; mais trouvez l’épanouissement spirituel car c’est dans la foi que réside la réussite et le vrai bonheur.
    QU’ALLAH TAALA nous accorde une pieuse et belle descendance, amin.

    • Wa aleykoum selam wa rahmatoullah ma soeur,

      J’aime toujours tes interventions qui mériterait d’être plubliées sous forme d’article, tellement tu dis vrai! Qu’Allah te récompense!!

Laisser un commentaire