Es-tu susceptible?

8

As salamou aleykoum mes chères soeurs,

Aujourd’hui, nous aborderons ensemble le thème de la susceptibilité. C’est un article qui me semblait nécessaire car ce thème est présent dans le quotidien de nombre d’entre nous, que cela soit dans nos relations avec notre maman, nos amies, notre époux, notre belle-mère, etc.

Jetons tout d’abord un œil sur la définition de ce mot.

Une personne susceptible est une personne qui s’offense et se vexe rapidement. (Larousse)

Mais au fait, comment savoir si une personne est susceptible ? Et puis, comment surtout se comporter avec ce genre de personne ?

Qu’Allah vous préserve mes soeurs !

Bonne lecture, et surtout : n’oubliez pas de prendre des notes ))


Nous devons avant tout savoir que personne ne peut être aimé pour toutes ses caractéristiques. Ainsi, tout un chacun connaît des personnes qui l’aiment, mais aussi des personnes qui le détestent. Nous allons tenter de comprendre cela à travers les lignes suivantes.

Premièrement, débutons cet écrit en citant les manières d’exprimer sa colère:

  • Certaines personnes vont être violentes et traduire leur colère par des gestes violents.

  • D’autres personnes exprimeront leur colère par la parole.

  • Certaines expliqueront leur ressenti et leur colère en profitant d’un sujet de conversation pour dire ce qu’elles n’avaient pas pu exprimer auparavant.

  • D’autres encore auront recours à des sous-entendus dans leur discours.

  • Finalement, certaines opteront pour des sous-entendus à travers leur comportement.

Nous nous rendons compte que le concept de susceptibilité engendre certains comportements qui vont fragiliser le lien avec l’autre et, à terme, peut-être mettre fin à certaines relations.

Deuxièmement, d’après vous, qui des hommes et des femmes sont les plus susceptibles ? La réponse semble évidente : les femmes ! Cela tient au fait que les femmes sont plus sensibles, se souviennent mieux de détails et ont, par là même, la capacité d’exagérer des événements.

Il est ici important de noter que la susceptibilité est également liée aux attentes d’une personne envers une autre personne. En effet, plus nos attentes sont élevées plus le risque de susceptibilité sera élevé si ces attentes ne sont pas remplies.

Troisièmement, tel qu’il existe différentes manières d’exprimer la colère, il existe différents types de personnes susceptibles. Voyons ensemble leurs noms et descriptions.

1- Les personnes hyper-susceptibles et sensibles : une personne hyper-sensible donne sens à certains mots qui ont été utilisés dans une conversation. La signification qu’elle accorde à certains propos n’est qu’une interprétation et est d’une certaine manière le fruit de ses attentes ; elle pense que cette personne « a voulu dire » ceci ou cela.

Il faut savoir qu’une personne qui a des complexes sera plus susceptible. Les conversations dans lesquelles le sujet pour lequel elle est complexée est abordé (par exemple : elle ne sait pas cuisiner, et vous parlez de cuisine et de bons gâteaux) réveillera la susceptibilité de ces personnes.

Répétons-le : la susceptibilité détruit les relations. En effet, ce genre de personnes déduit une signification de chaque mot que vous prononcez. Sachez que l’hyper-susceptibilité est un trouble du comportement.

Illustrons ce premier point par l’exemple suivant : Imaginez un homme qui dit à son épouse qu’elle est très belle aujourd’hui. L’épouse, hyper-susceptible, répondra : ‘Aujourd’hui, je suis très belle, mais hier je ne l’étais pas, c’est ça ? Et avant-hier non plus ?!’ Dans ce cas, nous pouvons parler de femme hyper-sensible.

2- Les susceptibles vengeurs : ce genre de personne susceptible est blessée par de nombreuses choses. Et elle attend le malheur de l’autre pour se sentir mieux. Si vous avez ce genre de susceptibilité, remettez en question votre humanité.

3- Les susceptibles ‘tout ou rien’ : nous sommes ici face à des personnes qui sont susceptibles de couper contact avec des personnes qui l’ont blessées. Or, personne n’est parfait et nous devons faire des efforts pour pardonner.

4- Il existe également des protestataires cachés. Ces personnes sont agressives de façon passive et refusent de parler du problème en évitant la communication.

5- Les susceptibles agressives : les personnes de cette catégorie cassent, lancent ce qui les entoure dans les situations de susceptibilité. Ces personnes ont un problème de contrôle de leur colère et ont besoin de l’aide d’un professionnel.

Quatrièmement, posons-nous la question de savoir si la susceptibilité est anormale.

Toute personne est un susceptible à un certain degré. L’important est de faire son possible pour ne pas blesser l’autre. La susceptibilité ne doit pas détruire la vie d’une personne et ses relations avec les autres. Lorsqu’une personne vous dit quelque chose, si cela vous trotte dans la tête pendant des jours et des semaines, c’est qu’il y a un réel problème.

Cinquièmement, comment savoir si vous êtes susceptibles ou hyper-susceptibles ?

Si, endéans une semaine, vous êtes offensé et prenez la mouche plus de 3 fois, c’est que vous avez un problème de susceptibilité.

Comment réagir dans ce cas ?

Il faudrait pouvoir dire gentiment à la personne que ce qu’elle vient de vous dire vous a blessé.

Exprime-toi ma soeur ! Arrête d’accuser la personne qui est en face de toi. Ceci est valable pour le mariage ainsi que pour toutes les autres situations. Dis à cette personne : ‘Ce que tu fais me blesse, ça me dérange‘. Si tu ne le dis pas, tu auras un gros fardeau sur le dos que tu n’arriveras plus à porter.

Sixièmement, de qui apprenons-nous à être susceptible et à bouder ?

Ces phénomènes commencent dès la petite enfance. Il faut notamment arrêter de forcer les bébés et enfants qui détestent les bisous et câlins. Or, certains le font tout en voyant qu’ils détestent cela et qu’ils crient. Tout commence dès cet instant. L’enfant n’a aucun pouvoir sur ce que fait l’autre en-dehors du fait de bouder.

Sache ma soeur que si tu es une personne qui boude, que si tu boudes à la vie, à ton travail, à ton boulot, à ton entourage, tu seras parmi les perdantes.

Sache ma soeur que c’est parce que nous retenons certaines des choses que nous n’arrivons pas à dire par respect, que nous sommes des êtres humains qui peuvent vivre ensemble. Si nous disions tout ce qui nous passe par la tête, il ne serait pas possible de vivre ensemble. Ainsi, nous devons faire attention de ne pas attiser la susceptibilité de la personne qui est en face de nous en abordant des sujets que nous savons sensibles.

Concernant le mariage, les attentes qui seraient trop élevées et n’auraient pas de lien avec la réalité constituent aussi l’une des causes de la susceptibilité.

Septièmement, sachez que plus le temps de boude est long, plus il sera difficile de rattraper le temps perdu. Si les deux côtés boudent, il est nécessaire de tenter de résoudre le problème dès le premier jour. Plus la durée de boude est longue, plus la probabilité de réconciliation sera faible.

Il est intéressant de savoir que le but de la personne qui boude est de faire passer le message suivant : ‘Accepte que j’ai raison’.

Comment alors arrêter de faire la boude et faire le pas ?

La pire chose à faire et que, malheureusement, la plupart des femmes font, est de pousser l’autre à faire le pas avec son regard et ses mimiques. Il y a donc pour l’autre personne une peur d’être rejetée. Même si vous boudez, regardez dans les yeux de la personne. Il faut qu’il y ait une lumière qui donne le courage à la personne de faire le pas pour demander pardon.

Lorsque vous discutez avec la personne, expliquez-lui que vous avez été blessée sans pour autant l’accuser et la juger. Si vous l’accusez, alors l’autre se mettra en défensive et ne verra pas son erreur.

Sache ma soeur que si ce conflit dépasse 1 jour, un monologue intérieur débutera dans ta tête par lequel tu seras remplie de haine et de colère. Il ne faut donc pas rester seule longtemps. Si tu n’arrêtes pas cette voix intérieure, ce waswas qui te ronge, sache ma soeur que tu souffriras et ton esprit sera rempli inutilement.

Terminons cet écrit par le hadith suivant:

Le messager d’Allâh sallalâhou aleyhi we sellem a dit :

« Méfiez-vous des conjectures, la conjecture est en effet le langage le plus mensonger ;

Ne tâtonnez pas, n’espionnez pas, ne vous enviez pas, et ne vous haïssez pas mutuellement.

Soyez, -ô serviteurs d’Allah- des frères. » 

Rapporté par Al-Bukhâry et Muslim

Retranscrit et traduit par: Oum Soumeyya

Revu et corrigé par: Oum Hümeyra

Les utilisateurs qui ont trouvé cette page en recherchant:

  • comment parler a une personne susceptible
Partagez.

À propos de l’auteur

8 commentaires

  1. Merci ma sœur ton article m’a était très utile pour comprendre quelques uns de mes êtas âme et je dois dire que je ne savais pas que j’étais susceptible. Ça va m’aider à me remettre en question. Baraka allaho fiki

  2. baraka allahoufiki

    alhamdoulilah je ne le suis pas ou j’évite de l’e^tre ,pour ne pas perdre ce temps justement

    puis je suis musulmane,pas bouddiste lol

    • Wa fiki barekallah ma soeur Nawa ))
      Alhamdoulillah que tu ne le sois pas,
      Ca n’a rien avoir avec le bouddhisme ma soeur )) Tu m’as fait sourire ^^ C’est un trait de caractère qui bousille les vies de certaines de nos soeurs (et frères aussi même s’ils le sont moins). N’as-tu jamais eu à faire à une personne de ton entourage qui ne te parle plus pour un mot que tu as dit parce qu’elle a été vexée parce qu’elle l’a compris comme elle voulait le comprendre?
      Qu’Allah te préserve ma soeur ))

  3. Salam aleyki oukhti

    Barakallahu fik pour cette article juste il me semble qu il y a une erreur dans la traduction du dernier hadith

    Le Mots :  » Conjoncture  » ce n est pas plutot :  » Conjecture  » wa Allahu alam mais c est egalement mensionner dans un verset du coran et la traduction est :

    -Allâh – Ta’âla – dit (traduction rapprochée) :

    « Ô vous qui avez cru ! Évitez de trop conjecturer [sur autrui] car une partie des conjectures est péché. Et n’espionnez pas » [2]

    [2] Coran, 49/12

    Source : 3ilmchar3i.net

    conjecturer
    verbe transitif conjugaison
    (bas latin conjecturare, du latin classique conjicere, jeter)
    Définitions

    Présumer quelque chose, le croire, le juger par conjecture : Je ne conjecture rien de bon de la situation politique.

    conjoncture

    nom féminin
    (ancien français conjointure, d’après le latin conjunctus, lié)
    Définitions
    Synonymes
    Difficultés

    Situation qui résulte d’un ensemble de facteurs définis ; concours de circonstances : Dans la conjoncture internationale actuelle.
    Variations non saisonnières de l’activité économique à court terme, pour une région ou un pays donné ; technique d’étude de l’évolution et de la prévision de ces variations.

    Source : larousse.fr

    Wa Allahu alam

  4. Salam aleykoum ma soeur

    Merci pour cet article : je le suis malheureusement mais j’ai beaucoup appris via ton article, c’est vrai plus on a des complexes plus on est suceptible et on réagit a certain mot (en tout cas pour ma part) et c’est également tellement vrai quand je lis la partie sur le mariage (j’aurais souhaitais avoir plus d’infos sur cette partie)

    Merci encore pour cette article

    Salam :)

    • Wa aleykoum selam wa rahmatoullah ma soeur,

      De rien )) Qu’Allah te facilite, l’accepter est déjà un grand pas tu sais, qu’Allah te préserve.
      Tu peux poser tes questions ici, on essayera d’y répondre inchaallah.

      Qu’Allah te préserve!

Laisser un commentaire