Les comparaisons

0

Être comparé aux autres est l’élément qui fatigue le plus une personne. Ceci enlève à la personne toute l’énergie qu’elle possédait pour pouvoir se réaliser.

L’enfant qui est comparé aux autres sera lié à sa famille parce qu’il aura la pensée suivante : “ma famille doit me comparer pour que je puisse voir où j’en suis, je ne pourrai pas réussir seul ». Lorsqu’on dit à un enfant « ton cousin a de très bons résultats dans les maths, si seulement tu pouvais travailler autant que lui”, il ne pensera pas qu’il est faible en mathématiques, mais il pensera qu’au niveau de sa personnalité, il est un raté dans tous les domaines, et qu’il est toujours en arrière plan par rapport à son cousin.

Si votre enfant se compare avec ses amis et dit « je fais ceci mieux que mon ami », vous devez lui répondre comme suit : “Pas du tout, je pense qu’il n’est pas correct de penser de cette façon. Tu sais faire ceci avec beaucoup de plaisir. Et c’est ce qui importe le plus ». Ainsi, vous encouragerez l’enfant à prendre plaisir à ce qu’il est en train de faire.

Si vous comparez et habituez votre enfant à faire ce genre de comparaisons, le jour viendra où celui-ci vous comparera avec d’autres personnes pour vous critiquer, et finalement rompra ses liens et appartenances.

Illustrons ceci par un exemple :

Lorsque nous répétons souvent à l’enfant que ses ongles sont sales, que ses amis vont le critiquer pour cette raison, que ses amis sont propres… L’enfant prendra soin de ses ongles, cependant, il ne se sentira ni bien, ni propre. Il voudra sans cesse se laver les mains et se sentira mal à l’aise. Ceci est bel et bien appelé obsession.

Une des causes les plus récurrentes qui explique les divorces se situe dans le fait de ne plus apprécier son autre moitié. Il faut savoir qu’une personne qui vit sur base des comparaisons commence à rechercher chez son époux(se) les détails situés dans ses comparaisons et analyses de la vie des autres. Et ce genre de personne ne pourra plus être heureuse puisque sa vie se résume à des comparaisons. Elle compare sans cesse tout ce qu’elle possède avec ce que les autres ont. Son époux(se), son enfant, sa maison, ses affaires, et même sa propre personne…

Source : Tiré du livre ‘Aidiyet‘ d’Adem Günes

Traduit par votre soeur Oum Soumeyya

Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire