Conseil lecture d’Oum Soumeyya: ‘Lettre à mon fils’ – Ibn Al Jawzi

1
IMG_20150202_203855

OumSoumeyya ©

As salamou aleykoum mes chères soeurs !

Aujourd’hui, je désirerais vous parler d’un livre intitulé ‘Lettre à mon fils’ écrit par le savant Ibn Al Jawzi.

Le livre est très court, il se lit en moins d’une heure. Mais c’est vraiment une mine d’or. Si vous avez une baisse de motivation dans la recherche de la science, ce livre est pour vous. Ce livre s’adresse au fils de l’auteur, cependant, il s’adresse également à tous les musulmans et musulmanes. Un livre rempli de bons conseils qu’un papa soucieux de l’éducation religieuse de son enfant donne.

Les références du livre sont les suivantes

Titre : Lettre à mon fils, Recommandations pour une éducation religieuse

Auteur : Ibn Al Jawzi

Maison d’édition : Tawhid

Nombre de pages : 42

Prix : 5 euros

Quelques passages pour vous faire découvrir la beauté de la plume de l’auteur

Oum Soumeyya ©

Oum Soumeyya ©

Sache mon fils que les jours se réduisent à des heures, et que les heures, le temps d’un souffle. Il y a pour chaque être un entrepôt, donc prends garde de ne pas passer en ce monde sans n’avoir rien accompli. Tu t’apercevras le jour du jugement que l’entrepôt est vide, et là, tu le regretteras.’ (p. 27)

Cependant, s’il examine la durée de vie qui lui est impartie dans ce monde, – disons que l’on nous a imparti une soixantaine d’années, – il s’apercevra qu’il a consacré trente années de celle-ci au sommeil, quinze années à l’enfance, et lorsque tu fais le compte de ce qu’il te reste, tu t’apercevras qu’une grande partie est consacrée aux passions, à la nourriture et à la recherche des biens matériels. Lorsqu’il en extrait ce qu’il a consacré pour l’au-delà, il s’aperçoit qu’une partie de ses actes n’est autre, pour la plupart, que des actes d’hypocrisie et d’inconscience. Donc, avec quoi vas-tu acheter la vie éternelle ? Alors que ce sont ces heures qui passent qui en sont le prix.’ (p. 29)

Tu dois pour chaque chose lui accorder son droit, que ce soit à ton épouse, à tes enfants ou à tes proches. Vois à quoi ont servi les heures passées. Il te faut, selon tes possibilités, les occuper avec ce qu’il y a de mieux. Fais parvenir à ton entrepôt ce qui te réjouira le jour où tu le retrouveras. Tu te dois d’appréhender l’issue finale, afin de pouvoir patienter tant face aux choses désirables que détestables.‘ (p. 41)

Si tu remarques en toi de l’insouciance, rends-toi au cimetière et rappelle-toi que le grand voyage (vers l’au-delà) est proche.‘ (p. 41)

Un livre à offrir à votre époux, votre papa, votre fils, et même votre soeur.

Lisez-le et ensuite offrez-le ))

Qu’Allah vous préserve !

Votre soeur Oum Soumeyya qui vous aime en Allah.

Partagez.

À propos de l’auteur

Un commentaire

Laisser un commentaire