L’éducation sans punition en 3 étapes

5

As selamou aleykoum wa rahmatoullah mes chères soeurs,

Aujourd’hui, nous aborderons le thème de l’éducation sans punition.

Dans nos articles précédents, nous avons déjà abordé le thème de l’éducation sans punition (ici), dans un autre article, nous nous sommes attardées sur la raison du choix de ce genre d’éducation (ici). Aujourd’hui, nous verrons en pratique comment éduquer nos enfants sans avoir recours à la punition.

Bonne lecture et surtout: n’oubliez pas de prendre des notes dans votre carnet! ))

Qu’Allah vous préserve!


Lorsque nous entendons le mot ‘discipline’, la plupart du temps, le premier mot qui nous vient à l’esprit est ‘punition’. Alors que l’origine latine du mot ‘discipline’ est ‘disciplina’, qui veut dire apprendre.

Mais au fait, comment se comporter avec nos enfants pour leur inculquer les bons comportements ?

Lorsqu’un enfant commet une erreur ou fait une bêtise et que nous le punissons suite à cela, l’étape de l’apprentissage n’a malheureusement pas lieu puisque nous lui faisons payer les conséquences de son erreur.

Il faut savoir que la plupart du temps, les enfants peuvent développer une compréhension du genre ‘je le ferai et j’en assumerai les conséquences‘. La plupart des petits enfants vont même jusque voir la punition et les cris comme un élément qui leur sert à attirer l’attention de leurs parents même si ce comportement est négatif.

Par exemple : un enfant qui s’ennuie sera prêt à attirer l’attention de sa maman qui est en train de faire le repassage, en tirant la nappe qui est sur la table et en renversant le verre rempli d’eau qui s’y trouve. La réprimande qu’il recevra en conséquence de ce comportement sera minimisée et vue par l’enfant comme une chose éphémère. La punition est vue par l’enfant comme occasion pour attirer l’attention.

(Concernant la raclée, c’est une punition que nous ne pouvons en aucun cas tolérer. C’est la raison pour laquelle nous n’aborderons même pas le sujet de la raclée ou de la violence comme punition.)

Mais alors, si nous ne punissons pas, comment assurer l’éducation de nos enfants et leur donner une certaine discipline ?

Concernant l’éducation des petits enfants, nous sommes face à 3 domaines-clés :

  1. Leur montrer suffisamment d’attention positive

  2. Leur consacrer du temps pour les éduquer

  3. Mettre des règles et limites et les respecter jusqu’au bout


1. L’attention est vitale pour les petits enfants

Les petits enfants ont besoin d’attention. Si nous ne leur donnons pas suffisamment d’attention pour n’importe quelle raison, ces petits enfants trouveront tous les moyens pour attirer notre attention, parce que le manque d’affection et d’attention est pour eux un fardeau qu’ils ne pourront pas porter. Un enfant qui ne reçoit pas suffisamment d’attention ne se sentira jamais aimé, en sécurité et valorisé. Lorsqu’il ressentira cela, l’enfant aura recours à tous les comportements pour attirer l’attention sur lui, même si ceux-ci sont négatifs et mauvais, parce que pour lui, l’attention même négative est meilleure qu’un manque d’attention.

Lorsque nous vous disons que vous devez vous occuper de vos enfants, cela ne veut pas du tout dire que ceci doit avec lieu 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. L’attention dont nous parlons sont des tranches de 10-15 minutes d’attention, plusieurs fois dans la journée, durant lesquels vous vous consacrez entièrement à votre enfant, que vous partagez un moment avec lui durant lequel vous faites une activité ou un partage de moment pour lequel il prend vraiment plaisir et qui vous rend vous aussi heureuse.

Le point auquel il faut porter une attention particulière est votre façon de vous occuper de votre enfant. Par exemple : cela ne revient pas à lui dire ‘toi colorie pendant que moi je suis en train de préparer le repas.’ Ceci est aucunement un partage de moment ni une attention que vous lui accordez. L’attention correcte est le temps passé tout en étant en communication directe avec l’enfant.

Sachez que si ces périodes de 10-15 minutes sont à plusieurs reprises coupées et dérangées par des appels téléphoniques, des messages que vous recevez, et autres éléments perturbateurs, sachez que votre enfant ne sera pas totalement satisfait de ces moments, et il est possible qu’il accumulera en lui des sentiments négatifs.

Il est vrai que de nos jours, nous sommes tous en train de passer notre temps à courir, une course contre la montre et le temps. Mais sachez que ces périodes durant lesquelles vous vous consacrez à vos enfants sont un investissement pour le futur, parce que les enfants qui ont ressenti l’amour, l’attention et la valeur qu’on leur donnait durant leur enfance, auront une personnalité positive.

2. Être l’exemple pour l’apprentissage

Sachez que l’éducation est un apprentissage. La façon la plus naturelle d’apprendre la discipline à votre enfant est d’être l’exemple. Il faut donc d’abord appliquer soi-même pour pouvoir l’inculquer. Par exemple : vous pouvez être le modèle de votre enfant selon ce que vous désirez lui apprendre. Pour apprendre à l’enfant qu’il faut ranger les jouets dans le panier à jouets, vous devez, après avoir terminé d’utiliser vos propres affaires, dire ceci : “Comme j’ai terminé mon travail, je suis en train de ranger mes affaires. Toi aussi tu ramasseras comme moi tes jouets après avoir terminé de jouer, n’est-ce pas mon chéri / ma chérie ? « 

Ou alors, vous pouvez justement jouer à la maman et au papa et lui donner le rôle de parent, et vous, vous jouerez le rôle d’enfant. Ceci vous permettra d’être le miroir des comportements de votre enfant, ainsi vous pourrez l’encourager à agir de la bonne façon.

En leur expliquant les choses simplement, les petits enfants apprendront la vie avec ces expériences. Il est donc très important que vous soyez de bons modèles pour ceux-ci.

3. Mettez des règles et soyez-y fidèles

Les petits enfants grandiront mieux et se sentiront en sécurité dans un environnement qui contient des règles et limites en-dehors desquelles ils ne peuvent pas sortir. Lorsque nous disons « règles », ne pensez pas forcément aux règles qui nous étouffent, nous limitent et nous rendent la vie difficile.

Faites un relevé des règles de base qui sont d’une importance primordiale pour votre famille, et assurez-vous que celles-ci soient respectées par les autres membres de la famille.

De la même manière, si un membre de la famille ne respecte pas une règle, il assumera naturellement les conséquences de son acte.

Nous pouvons illustrer ce cas par l’exemple suivant : si vous vous comportez différemment avec le père et l’enfant qui vous réclament de la nourriture alors qu’une heure avant, ils n’ont pas terminé leur repas, cette règle n’aura plus le statut de règle familiale. Ceci sera perçu par votre enfant comme une contrainte.

N’oubliez jamais qu’éduquer votre enfant est lié à l’apprentissage du bon comportement (pour l’enfant mais aussi pour vous). L’éducation n’est pas liée à la punition.

Traduit par votre soeur Oum Soumeyya

Source: Sevgili Bebek, Cocuklarimizi Cezasiz Disipline Etmenin 3 Püf Noktasi (11.11.2016)

Partagez.

À propos de l’auteur

5 commentaires

  1. As salam aleykoum ma soeur,encore un article pleins de bons conseils,merci pour ce partage,je suis maman de 3merveilleux enfants et il est vrai que ce n’est pas évident de gérer tout en meme temps mais quel bonheur ces moments passes avec eux sont tellement bénéfiques (pour eux mais pour moi aussi)et unique.
    BarakAllahu feek

  2. We aleykoum selam!
    Nous pensons savoir certaines choses mais ne les appliquons pas forcément. Un rappel ne fait que du bien! Qu’Allah te récompense pour le temps que tu passes dans la rédaction de ces articles ô combien nécessaire!

  3. As selam aleykoum,
    Votre article est riche et je vous en remercie. Cependant, je m’attendais à avoir un exemple plus pratique et je pense vécu par beaucoup de mamans. Comment faire quand son enfant enfreint une règle, la punition n’étant pas une solution. « il assumera naturellement les conséquences de ses actes » précisément qu’est ce que cette phrase veut dire.
    Enfin, je souhaite avoir votre point de vue sur ce qui suit: L’Islam a des règles et des châtiments (punitions) pour ceux qui ne les suivent pas, nos sociétés sont régies par des lois et des sanctions si elles ne sont pas respectées, les écoles, les entreprises, les associations, tout ce que nous côtoyons au quotidien est régie par des règles et des lois et des sanctions. Cette notion ne devrait-elle pas être inculquée à nos petits avant qu’ils ne soient surpris de ce mode de fonctionnement?

    Je vous remercie de m’éclairer, je cherche à m’améliorer dans l’éducation de mes enfants et surtout à la comprendre, d’où mes questions.
    Barakallahou fiki.

    • Wa aleykoum selam wa rahmatoullah ma chère soeur,

      Barakallahou fiki pour ton intervention ))

      Concernant tes questions: « il assumera naturellement les conséquences de ses actes » veut dire par exemple => imaginons que tu aies répété 10 fois à ta fille ou ton fils qu’il ne faut pas se lever et monter sur la chaise, sinon elle /il va tomber. Il ne t’écoute pas, il recommence. Un jour, l’enfant tombe mais il se fait très mal. Sur le moment tu ne lui dis pas ‘ah oui, t’as vu, je t’avais dit, bien fait por toi!’, mais tu le consoles. Et puis, quand il s’est calmé, tu le prends sur tes genoux ou en face de toi, tu te mets à son niveau et le regarde dans les yeux en lui disant ‘quand je te dis qu’il ne faut pas monter sur la chaise, c’est parce que je ne veut pas que tu tombes. Tu es tombé et ça t’as fait très mal. Tu as beaucoup pleuré et je suis très triste. Maintenant tu ne vas plus monter sur la chaise, sinon tu vas tomber et ça va te faire très très mal’.

      Concernant les châtiments et les punitions: il y a un âge pour chaque chose. Un enfant de 4 ans par exemple à qui on parle de châtiment, de prison, de police méchante, sera un enfant angoissé. Il ne comprendra pas, cela ne fera que l’angoisser. Le moment venu, tu lui expliqueras cela mais il faut laisser aux enfants profiter de leur enfance. Ils sont innocents, cela ne ferait que gâcher leur vie paisible. Dans chaque foyer il y a aussi des règles à respecter, le rôle des parents et de leur apprendre ces règles en douceur, avec patience: dire Bismilleh avec de manger, se laver les mains en sortant des toilettes, manger assis, ranger les jouets,apprendre à parler doucement ou chuchoter quand quelqu’un dort… Tout cela entre aussi dans la catégorie des règles d’une famille, qui concernent l’enfant de près. Être parent n’est pas facile du tout, mais être enfant non plus. Tout comme nous n’avons pas appris ces règles en quelques jours, nous devons nous aussi leur apprendre ceci avec patience. En maîtrisant notre colère… Pas toujours facile, mais la patience est le secret.

      En espérant t’avoir aidée inchaallah.
      Qu’Allah te préserve!

Laisser un commentaire