La dépendance aux drogues

0

As salamou aleykoum wa rahmatoullah wa barakatouh,

J’espère que vous allez bien inchaAllah !

Aujourd’hui, je vais débuter une série d’articles abordant un thème que je n’ai jamais abordé sur mon site.

La dépendance aux drogues.

C’est un phénomène qui touche un nombre très important des jeunes de notre communauté entre autres, et je trouve que nous devons être sensibilisés à cela. En tant que parents, mais aussi en tant que personnes qui côtoient ces jeunes dans les coins de rue ou les parcs.

Nous commencerons donc par ce premier article.

Il vaut mieux prévenir que guérir.

Et si nous connaissons des personnes qui sont tombées dans ce fléau, des familles qui sont éprouvées par la dépendance d’un proche, ou que nous sommes nous-mêmes touchés par cette dépendance, nous devons connaître les causes de cette chute et surtout la manière dont il faut agir pour s’en sortir, avec l’aide d’Allah. Parce que Oui, il est tout à fait possible de s’en sortir elhamdoulilleh ! =)

Bismilleh !

Veillez à prendre des notes =)


Qu’est-ce que la dépendance aux drogues ? Comment la détecter ?

Dans cet article, nous allons tenter de comprendre les causes et la définition de la dépendance, et plus particulièrement, la dépendance aux drogues.

Définition

La définition que l’on connaît tous est qu’une personne dépendante a perdu le contrôle dans l’usage des substances. Dans ce cas, la dépendance a lieu.

Cette définition de base n’est pas complète. Dans la dépendance, il y a une situation qui est plus complexe. La personne dépendante ne sait plus gérer ni ses relations familiales (il ne sait plus maintenir cette relation avec sa famille), ni ses relations sociales, ni son processus d’embauche (il ne sait plus se rendre au travail),… Ce sont les facteurs externes qui démontrent que la personne est dépendante aux drogues.

Pour qu’une personne soit réellement considérées comme dépendante, il faut comprendre que le monde émotionnel, les pensées et les comportements de cette personne tournent uniquement autour de la drogue. En d’autres mots, le centre d’attention de sa vie est la drogue.

L’esprit de la personne dépendante aux drogues est occupé par la drogue. En effet, même si nous lui disons « Ne penses-tu pas à tes enfants ? À ton épouse, à ta maman, ta famille ?! » Sa vie est désormais hors de contrôle.

Il se peut que la personne soit un consommateur récréatif de drogues (il consomme celles-ci durant des fêtes ou autres occasion) ou qu’il ait une consommation très proche de la dépendance.

Si la personne a touché à la drogue une seule fois et n’y a plus jamais touché, cela ne signifie pas qu’elle est dépendante. C’est une erreur de la part des familles de penser que c’est le cas.

Comment la personne est-elle devenue dépendante ?

Avant tout, il est essentiel de souligner que tout le monde peut devenir dépendant.

Sachez que la saine nature n’accepte pas le vide. Si tu te sens dans le vide, et que durant cette solitude, tu es rattrapé par une mauvaise pensée ou fréquentation, il peut arriver que tu te retrouves tout doucement dans ce marais, ce piège.

Comment comprendre que la personne est dépendante aux drogues ?

S’il n’était pas de ses habitudes de se lever et coucher tard, qu’il le fait désormais.

S’il n’est plus possible de communiquer avec cette personne au sein de la famille, qu ‘elle s’isole de sa famille.

Si la personne sur rend fréquemment aux toilettes et y passe trop de temps.

Si la personne vous dit qu’elle va prendre sa douche ou son bain, qu’elle laisse sans arrêt couler l’eau de la douche. (C’est une des techniques pour cacher la dépendance et consommer la drogue dans un endroit retiré).

Si son nez coule souvent, que son nez est rouge, qu’il a des rougeurs aux yeux, qu’il a la tête qui tourne, des nausées, et qu’il ne prend plus soin de son apparence extérieure, alors qu’auparavant il était soigné.

S’il agit avec ses pulsions : il est vite triste, vite en colère.

S’il est étudiant et que tout à coup, sans explication, ses résultats chutent.

S’il ne sait plus partir à l’école ou au travail à temps.

S’il ne rentre plus de l’école ou du travail à temps alors qu’auparavant il le faisait.

S’il dépense beaucoup d’argent, sans explication.

Attention: Si un seul ou deux éléments de cette liste se produisent, cela ne signifie pas qu’il y a dépendance.

Que faire si vous découvrez qu’un proche est dépendant ?

En cas de découverte de la dépendance d’un proche, ne jugez pas la personne. Ne la marginalisez pas. Ne la grondez pas, ne la réprimandez pas.

Si vous le faites, vous n’allez que compliquer ce processus…

Restez serein,

et contactez un professionnel.

À l’aide de ce professionnel,

déterminez un processus et les étapes à suivre pour une désintoxication.

Pourquoi la bienveillance est-elle primordiale ?

Si vous n’êtes pas bienveillant avec une personne dépendante, vous allez totalement enfoncer cette personne dans la dépendance et les drogues. Ce qui n’est sûrement pas votre intention.

Si vous vous retrouvez dans cette situation, adressez-vous à un professionnel.

N’hésitez pas à partager cette petite affiche qui pourra sensibiliser d’autres personnes.

À suivre…

Source :

Fatih Budak – Ancien toxicomane désormais Conseiller en toxicomanie dans un centre de réadaptation en toxicomanie en Turquie.

Traduction et retranscription : Oum Soumeyya

Lire aussi: Comment dégoûter votre enfant de la religion ?

Share.

About Author

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.