Être maman en temps de confinement

0

As salamou aleykoum mes chères soeurs,

En ces temps de confinement, les mamans ne sont pas seulement des mères. Comme tout le temps d’ailleurs ^ ^

Une mamans est une cheffe cuisto,

une institutrices ou professeure,

une épouse,

une amie,…

Mais durant ce confinement, ces rôles sont devenus plus prononcés.

Surtout le fait que les enfants suivent un apprentissage à distance a encouragé les mamans à jouer au professeur.

Nombreuses sont les mamans qui se disent que c’est très difficile,

qu’elles se mettent en colère,

que les professeurs exercent réellement une lourde tâche avec autant d’enfants en classe.

Certaines mamans se disent fatiguées de répéter à leur enfant de faire leurs devoirs.

Tout ceci repose sur les épaules des parents désormais,

mais surtout sur celles des mamans.

En conséquences : oui, les mamans sont fatiguées.

Cette épreuves est de toute façon stressante due au fait que ces incertitudes sont la cause de cette anxiété.

En tant que parents, nous devons accompagner nos enfants durant ces épreuves parce qu’ils sont touchés par celle-ci. Leurs amis, leurs professeurs et leur école leur manque. Même les enfants qui n’aiment habituellement pas aller à l’école sont ennuyés par le fait de rester aussi souvent à la maison.

Nous vivons plus ou moins toutes ceci dans nos foyers.

Ceci est la réalité de ce processus.

Mais comment apprivoiser et gérer ces réalités en tant que mamans ?

Nous sommes toutes des mamans et nous ne sommes pas forcément des professeures.

Il se peut que nous fassions face à des difficultés concernant les devoirs de nos enfants.

Il est possible d’avoir des enfants qui ont du mal à accrocher avec leurs cours à distance.

Bien que nous nous devons bien sûr de faire des rappels à nos enfants, il est préférable de ne pas les forcer mais de contacter le professeur de l’enfant – si cela est possible — afin d’encourager l’enfant à en discuter avec son professeur.

Si nous passons notre temps à nous transformer en parents qui répètent sans cesse les phrases telles que « Allez, va faire tes devoirs ! », dans ce cas, notre lien avec notre enfant s’affaiblit.

Ceci aura pour conséquences une augmentation des réactions négatives de l’enfant durant cette période qui est déjà difficile pour tous.

Sortez de ce rôle de professeure que vous vous êtes donné.

Et en tant que maman, comment pouvons-nous agir ?

Il est important de ne pas être dans le rôle d’avertisseur, mais bien d’accompagner l’enfant durant cette période.

Oui, mais comment ?

Nous pouvons réinventer un espace de travail collectif dans une zone particulière de la maison. Durant ce moment, chaque membre de la famille, y compris la maman, fera son travail. Pendant ce temps de travail, vous serez en interaction et communication.

Lorsque l’enfant ne comprend pas un point de son travail ou semble s’ennuyer, il suffira de l’interpeller gentiment pour lui demander s’il a besoin d’aide ou d’explications supplémentaires.

Ainsi, le moment du devoir et du travail deviendra un moment de partage.

Des petits réconforts

Certains petits détails qui pourraient sembler insignifiants apporteront une plus-value à cet échange. Par exemple, si votre enfant aime boire du lait au miel ou manger des fruits, vous pouvez lui en préparer pour accompagner ce moment de travail qui deviendra ainsi plus agréable. Ceci diminuera cette sensation de difficulté qu’il ressent durant ce moment.

Les fratries

Sachez que durant ces périodes de confinement, vous n’êtes pas obligées de vous trouver sans cesse aux côtés de votre enfant.

Habiter dans la même maison ne signifie en aucun cas qu’il faut sans cesse passer du temps ensemble.

Si vous avez d’autres enfants, vous êtes un peu plus avantagées parce que même les fratries qui ne s’entendaient pas forcément auparavant ont commencé à s’entendre durant cette épreuve parce qu’ils sont dépendants les uns des autres, dû au fait qu’ils ne peuvent pas rencontrer leurs amis.

Les enfants uniques

Si vous avez un enfant unique, cela peut être un peu plus difficile parce qu’en tant que papa et maman, nous sommes les seuls sources de socialisation de notre enfant. En conséquence, il est primordial de bien planifier et bien gérer cette période.

En tant que parent le compagnon de jeu de votre enfant durant différents moments de la journée.

Cela ne signifie pas que vous devez passer toute votre journée à jouer avec votre enfant.

Vous pouvez par exemple lui donner des idées de jeux.

N’hésitez pas à lui donner la possibilité d’expérimenter des choses dans le foyer. À titre d’exemple, l’autoriser à préparer le repas ou même le petit-déjeuner.

Si vous décidez de passer la serpillière aujourd’hui, donnez-lui un seau d’eau avec un chiffon afin qu’il prenne les poussières avec vous.

Intégrez-le dans vos tâches et encouragez-le à vous aider dans la préparation des repas en discutant avec lui de façon naturelle.

Il ne faut pas forcément jouer avec lui.

Une communication durant ces moments de partages est importante.

Ne vous oubliez jamais

Prenez le temps pour votre rôle d’épouse.

Pensez à prendre du temps pour vous, seule, pour vous reposer, ne serait-ce qu’un moment de la journée.

Prenez le temps pour faire votre ménage.

Ainsi, il y aura un équilibre dans vos journées. Ceci sera plus sain pour tous les membres de la famille.

Soyez positives.

Ne perdez pas espoir.

Sachez que chaque difficulté a une fin.

Après l’hiver viendra inévitablement le printemps.

Chaque nuit est suivie par un jour.

Et après chaque difficulté vient une facilité.

En espérant que tout ceci vous soit profitable,

Passez une belle journée !

Pour en lire plus sur l’organisation durant le confinement et la gestion de celui-ci, vous pouvez lire nos articles suivants:

Confinés avec les enfants? (1)

Confinés avec les enfants? (2)

Source : Hatice Kübra Tongar – Maman en temps de confinement

Traduit et retranscrit par : Oum Soumeyya – Tous droits réservés

Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.